Aller en haut Aller en bas


No Kidding [trailer] par Kim Hye Ri ♥

Nous manquons de Too Bad et de femmes ~
Pour faire passer une annonce cliquez ici

Partagez | 
 

 I'm not crazy, I'm just looking for answers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
avatar
Thomas Ahn Seok
I'M ON DUTY
here since : 01/02/2016
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: libre ~
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSSu Han ; An Hi ; Byul
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 11 Mai - 18:07





I'm not crazy, I'm just looking for answers

FT. ANONYMOUS



La journée commençait mal pour Ahn Seok. Le réveil avait su se faire difficile et lorsqu’il était sorti de son lit et qu’il avait marché sur quelque chose de poilu qui semblait être un animal, il avait eu la peur de sa vie et son coeur avait rarement battu aussi vite d’après lui. La peur d’avoir marché sur Paint, le magnifique et si mignon petit lapin de son colocataire avait failli lui faire avoir un arrêt cardiaque. Mais non, aucune réaction de la bestiole, ce n’était qu’une de ses peluches qui avait surement du tomber de son lit pendant qu’il dormait. En attendant, il avait mit plusieurs minutes à retrouver un rythme cardiaque convenable et à se faire à l’idée qu’il ne s’agissait pas du lapin de Tian.

Son colocataire s'était d’ailleurs levé tôt pour aller courir, mais Ahn Seok, pourtant déjà réveillé, ne l'avait pas suivi. Et ce même si un petit jogging matinal lui aurait fait le plus grand bien. Ses pensées étaient bien trop occupées par ce qu'il allait faire de sa journée.

Ahn Seok attrapa son téléphone et vérifia ses mails. Il était toujours là, l'adresse aussi. Il  avait beau ne pas avoir osé s'y rendre, le simple fait d'en connaître l'existence l'empêchait de penser correctement. Il avait pris cette habitude de regarder si le mail était présent chaque matin, si ce n'est toutes les heures, comme s'il pouvait disparaître du jour au lendemain, ou seulement être le fruit de son imagination et de son désespoir quant à ses recherches qui n'aboutissaient pas - en même temps, s'il était plus impliqué dans l'histoire, tout irait sûrement plus vite. Il s'était finalement attaché à cette adresse comme si sa vie pouvait en dépendre, et aujourd'hui était le jour J, il allait prendre son courage à deux mains, se comporter comme un homme et bouger son ass pour, enfin, aller faire une petite visite à la famille Kim. Enfin ... si elle était toujours là.

Depuis qu'il l'avait reçu, il n'avait fait que tourner autour de la maison, en veillant à ne jamais passer devant, sait-on jamais. Mais sa mère avait su le menacer comme il faut et le convaincre de s’y rendre une bonne fois pour toute.

Après avoir trainé pour prendre sa douche, son petit-déjeuner, il était sorti, et pour ne pas arriver les mains vide, au cas où, c’était arrêté dans une pâtisserie et en était sorti une grosse boite dans les mains.

Une fois devant la maison, il fit les cent pas, hésitant à chaque fois s’il devait vraiment sonner ou non. Puis il se souvint de sa mère, et son hésitation disparu en un instant. Il aimait sa mère, qui était d’une gentillesse incomparable, mais elle pouvait se transformer en un dragon très effrayant parfois ! Oui, ne jamais s’opposer à son côté dragon était un conseil primordial si l’on voulait vivre encore quelques mois de plus. La sonnette retentit. Ahn Seok se répéta les quelques phrases toutes faites qu’il avait pu s’imaginer sur le chemin en attendant qu’on vienne lui ouvrir. Quelques secondes plus tard, la porte d’entrée s’ouvrit sur un homme assez imposant dans ses airs.

«  Oui, b-bonjour, e-excusez-moi … »

C'était bien l'une des rares fois où il  bégayait, ce qui le mit encore plus mal à l'aise en face de l'homme qui venait de lui ouvrir la porte. Il déglutit avant de continuer.

«  Je cherche … »

Trou noir. Ahn Seok n'eût pas le temps de regarder le nom que ses parents lui avaient donné qu'on le coupa dans sa phrase.

« Elle ne vit plus ici alors ne revenez pas. »

La porte se referma contre son nez dans un claquement qui devait surement avoir réveillé tout le quartier. Et bien ... Il avait connu meilleur accueil que ça. Il n'avait même pas fini sa phrase qu'on venait de l'envoyer balader. "Elle".. Il ne savait même pas de qui il s'agissait ! C’est parce qu’il a un accent américain c’est ça ?! Pff. Le jeune étudiant s'apprêta à sonner une nouvelle fois, mais l'on vint de nouveau le couper dans son geste. N'allait-on vraiment jamais le laisser avancer tranquillement ? Il n’aurait jamais du venir.

Il s'agissait cette fois d'une femme, qui devait avoir la quarantaine passée, mais qui paraissait bien plus aimable que la personne qui venait de lui claquer la porte au nez. Il se tourna vers celle qui venait de l'interpeler.

« Vous êtes un ami de leur fille ? »

Joue le jeu Ahnie, on ne sait jamais, cette « fille » peut être un élément important dans tes recherches et t’en apprendre plus. Surtout que c’est de sa faute si t’es dans cette situation actuellement.

«  Oui ! C'est ça, mais je ne sais pas où elle se trouve actuellement ... ce qui m'embête un peu à vrai dire ... Je voulais passer l’après-midi avec elle, mais je ne savais pas qu’elle n’était plus du tout chez ses parents. Ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu. » En espérant que son improvisation ne soit pas trop en décalage avec la vérité, il rejoignit la voisine. « Je ne viens pas très souvent ici, et je voulais lui faire une surprise, peut-être que vous savez où je peux la trouver ? » Il avait fait tout son possible pour accentuer son accent déjà présent. Pour une fois qu’il pouvait compter sur ce dernier pour montrer qu’il était vraiment étranger.

Elle lui sourit et lui demanda d’attendre un instant, elle rentra chez elle et ressorti quelques minutes plus tard, un papier et un sac dans dans une main et un livre dans l’autre.

« Vous pourrez la trouver à cette adresse, c’est là qu’elle vit maintenant. Et si vous vous y rendez maintenant, est-ce que vous pouvez lui donner ça de ma part ? Et mettez-moi ce paquet dans le sac, vous allez avoir mal au bras à force de le tenir comme cela. »

Ahn Seok fut surpris de la gentillesse de la dame, elle avait l’air d’être le parfait opposé de son voisin. Il la remercia, attrapa le morceau de papier, soigneusement plié, et le livre qu’il plaça au dessus de sa boite à pâtisserie qu’il mit dans le sac.

« Oui, bien sur, ne vous inquiétez pas, je vais le lui remettre en main propre ! Thank you very much ! »

Il ne savait pas vraiment que dire de plus. Mais le sourire bienveillant de la femme le mettait un peu plus en confiance. Ahn Seok ne s’attarda pas plus, et après avoir respectueusement salué la voisine, il avait reprit la route en direction de son nouvel objectif, cette nouvelle adresse.

Il ne fallut pas énormément de temps pour le jeune homme pour rejoindre l’adresse fournie par la voisine, si bien qu’une dizaine de minutes suffit pour qu’il soit devant cette nouvelle porte. Il ne prit pas la peine de réfléchir et sonna directement. Grosse erreur, car il n’avait au final même pas penser au «  comment » il pouvait l’aborder. Cette fois-ci, ce fut, normalement, une jeune femme qui lui ouvrit.

« Excusez-moi de vous déranger, vous auriez quelques minutes à m’accorder, s’il vous plait ? »

Tant pis si elle le regardait bizarrement, qu’elle aussi lui fermait la porte au nez - tel père .. telle fille ? - il avait avec lui, et grâce à la voisine, une excuse pour sonner encore une fois si cela devait arriver.





 
I'm not crazy, I'm just looking for answers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» First Night : " A Crazy Man in Délirium" [pv Ed Free & Hélène Metz]
» Crazy Minds
» la Crazy Time recrute!!!
» 03. Redhead, you konw you're driving me crazy right ?
» - Gallery of a crazy newbie -

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kidding  :: FUNNY TOWN :: OLD PIECES OF WORK :: Galsan-
Sauter vers: