Aller en haut Aller en bas


No Kidding [trailer] par Kim Hye Ri ♥

Nous manquons de Too Bad et de femmes ~
Pour faire passer une annonce cliquez ici

Partagez | 
 

 Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Kang Dae Hyun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mer 21 Oct - 21:50
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

In Jae s'était réveillé tranquillement, il était allé en cours comme tous les jours, silencieux et discret. Son dernier cours de la matinée était plutôt ennuyeux, voir très soporifique même. La rangée du fond parlait comme si ils étaient dans un café entre amis, la rangée juste devant dormait à moitié et le reste tentait de résister à leur envie de fermer les yeux à leur tour. Le problème, quand on est devant, c'est que fermer les yeux même pendant cinq petites minutes c'est dangereux. Se trouvant au deuxième rang, In Jae avait abandonné l'idée de pouvoir se reposer et au contraire, il faisait semblant de prendre des notes alors qu'en fait, il dessinait sur sa feuille de cours. Des formes les plus étranges et inimaginables que les autres prirent place sur le pauvre papier, et si le jeune étudiant en médecine devait évaluer son niveau en dessin, il dirait que celui-ci est très certainement proche de zéro ou même du négatif. On pouvait même dire qu'il était inexistant à ce niveau là... mais il s'ennuyait, alors ce n'était pas le genre de chose qui le préoccupait : il ne dessinait pas pour que ça soit joli ou que ça ressemble à quelque chose qui existe. Certes sa tortue ressemblant plus à Hulk qu'à autre chose, mais tout le monde n'était pas doué pour les arts en même temps...

La sonnerie retentit enfin quelques minutes après les douces pensées d'In Jae qui rangea rapidement ses affaires et qui quitta la salle de cours en marche rapide, comme la plupart des élèves présents. Il se retrouva rapidement dans les couloirs, et, à son plus grand bonheur, il n'avait plus de cours avant quelques heures maintenant. Il devait rester à l'université mais cela ne le dérangeait pas plus que ça : il en profitera pour étudier tranquillement à la bibliothèque universitaire ou ailleurs, peu lui importait. Mais alors qu'il marchait tranquillement dans les couloirs pour atteindre un coin calme pour manger un petit quelque chose, une main sur son épaule le stoppa soudainement dans sa marche effrénée. Écarquillant un peu les yeux sous la surprise, il se retourna doucement, rencontrant immédiatement les yeux d'un autre jeune homme. D'ailleurs, cette personne lui disait affreusement quelque chose, mais il n'arrivait pas à mettre un prénom ou un lieu sur le visage de l'inconnu.

« Hum, oui ? Tu as besoin de quelque chose ? » demanda-t-il, incertain.

Il n'avait franchement pas l'habitude qu'on l'arrête comme ça dans les couloirs ou même ailleurs ; si il se faisait discret, c'était bien pour une raison, il ne voulait pas que les autres le remarque et qu'en conclusion, qu'on évite de lui adresser la parole. Dans un sens, In Jae pourrait parler à plus de monde, mais il se connaissait trop bien, et il savait que si il se mettait à parler, il laisserait à coup sûr sortir des informations sur sa famille alors qu'il ne doit pas ébruiter son appartenance à une famille aisée. C'était une question de contrôle et ce contrôle, In Jae ne l'avait pas alors il préférait tout simplement éviter les autres, c'était largement plus facile et simple comme ça, après tout.

© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Ven 23 Oct - 15:28
Dae Hyun est du genre à se démener en cours, surtout ses cours de danses. La remise des diplômes approche à grand pas et il ne laisse aucun répit à son corps. Hormis, peut-être, quand il est dans un de ces cours généraux. Il déteste rester inactif trop longtemps. À quoi bon maintenir des cours de coréens qui plus est surtout quand on en parle la langue ? Pour les différents entretiens, ou alors la rédaction de cv ? Mais dans les domaines artistiques, on peut très bien s’en passer et devenir l’une des étoiles montante de sa spécialité. C’est du moins ce que pense le jeune homme. Ainsi, le coude appuyé sur la table, affalé, sa tête ne tenant que par l’intermédiaire de sa main. Ses yeux sont concentrés sur la petite aiguille de l’horloge au-dessus de l’ardoise blanche parsemée de feutres de diverses couleurs. Pour lui, ce cours avait si peu de sens que l’écriture qu’il voyait n’était qu’un amas de couleurs dessinées, rien de plus, rien de moins.

Quand il fut enfin délivré, il ne lui fallut pas plus d’une minute pour ranger toutes ses affaires et sortir de la pièce, sans bousculer cependant. Une habitude qu’il avait de ne pas s’attirer d’ennui en passant pour l’abruti qui le faisait exprès. Ce n’était pas son genre, en revanche, à être accusé à tort, le chaud lui montait si rapidement qu’on pourrait presque voir de la fumée s’échapper de ses oreilles. Mais ce ne fut pas le cas aujourd’hui. Il avait du temps avant ses autres cours. Un temps qui lui permettrait de flâner et de danser un peu. Rien de mieux pour passer le temps, et puis, ça le ferait réviser.

En passant, presque sifflant, il remarqua une silhouette familière. Il arqua l’un de ses sourcils, comme seul lui en avait le secret et posa une main sur l’épaule de son homologue pour être fixé. Quand ce dernier se retourna, la mort dans l’âme. Il en fut certain. C’était bien le fils de cette famille chez qui il avait travaillé. Il ne se souvenait peut-être pas de lui, pourtant, il avait eu souvenir que le jeune homme s’était montré agréable avec lui. Pas comme ses parents. Oh, ça, il en avait encore le souvenir.

-FLASHBACK-

« Vous penserez à arracher les mauvaises herbes de ce côté du jardin, n’est-ce pas ? Veillez à ne pas arracher mes hortensias, en quel cas nous ne serons pas en mesure de vous payer. »

Ce regard qu’elle lui avait jetait signifiait clairement qu’elle était peu ravie de lui avoir confié son jardin. Sans doute parce qu’il n’était pas paysagiste et n’avait aucun diplôme en la matière. Mais « homme à tout faire » lui avait paru plus judicieux pour économiser la petite monnaie que devait contenir son énorme portefeuille crocodile. Si Dae Hyun n’avait pas tant besoin de cet oseille pour ses fins de mois et ne pas devoir enquiquiner ses parents, à coup sûr, il se serait moqué d’elle et les lui aurait arraché ses hortensia…

Non loin de là, un jeune homme venait d’ouvrir le grand portail de cette famille « royale ». À croire qu’ils valaient à eux deux, plus que tous les politiques du pays. Il voyait en ce garçon la seule lueur d’espoir à des kilomètres. Parce que oui, ces gens, n’avaient clairement aucune notion de ce qui était vraiment important. Il l’avait remarqué tout de suite.

-FIN DU FLASHBACK-
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Sam 24 Oct - 13:18
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Le jeune homme qui venait de l’arrêter semblait être perdu dans ses pensées depuis plusieurs secondes maintenant. Perdu, In Jae pesa le pour et le contre : devait-il partir ou attendre que l’inconnu sorte de son état ? Même si l’envie de partir ne lui manquait pas, le jeune étudiant en médecine était tout de même un minimum poli, alors il resta sur place, mais en profita pour le détailler de plus près, cherchant à placer un nom sur ce visage. Et si jamais il n’arrivait pas à définir un nom, il espérait au moins se rappeler où il l’avait rencontré ou du moins aperçu. Parce que bon, pour qu’il lui dise quelque chose, soit ils s’étaient rencontrés et avaient discutés, soit il lui avait fait une grande impression. Alors qu’In Jae fixait sans gêne le visage du jeune homme, un souvenir lui revint d’un seul coup, lui permettant de se rappeler qui était l’inconnu pas si inconnu que cela.


DEBUT DU FLASHBACK

In Jae était chez ses parents et ce n’était pas par plaisir ou envie. Ses parents l’avaient appelé quelques heures plus tôt pour lui demander de passer. Apparemment, ils avaient quelque chose de très importants à lui dire et c’était assez urgent. Le jeune étudiant s’était alors forcé à se lever, et c’est ce qu’il fit sans aucune envie. En même temps, qui aurait envie de se lever pour se diriger directement vers les enfers les plus proches ? Bref, arrivé dans la maison familiale, sa mère lui indiqua sèchement que son beau-père souhaitait lui parler et qu’elle, elle avait quelque chose de plus important à faire. Habitué au traitement froid de sa propre mère, il l’avait juste remercié puis s’était dirigé vers le bureau de son beau-père, se demandant qu’est-ce qu’il pourrait bien lui vouloir. Soupirant, il toqua à la porte, et n’entra que lorsque la voix ferme de l’homme à l’intérieur lui donna l’autorisation pour.

Il en ressortit environ dix minutes plus tard, désespéré. Ses parents l’avaient juste fait venir pour parler d’un futur gala important, très important, où la présence d’In Jae sera obligatoire même si le jeune homme aurait préféré ne pas venir. Mais apparemment ses parents avaient besoin qu’il vienne faire la plante verte une nouvelle fois, pour montrer aux yeux de tous que les relations entre la famille étaient bonnes. Malgré ce mensonge énorme, tout le monde semblait croire que tout allait bien, ou du moins les gens semblaient vouloir croire qu’il n’y avait aucun problème. In Jae quittait la maison lorsqu’il aperçu sa mère à la fenêtre en train de parler avec un jeune inconnu dans leur jardin. Surprit, il put remarquer que ni sa mère ni l’inconnu ne semblaient être spécialement heureux d’être là. Fronçant les sourcils, il quitta enfin l’énorme bâtisse et se dirigea vers le pauvre jeune homme.

« Mère, père vous demande. » fut tout ce qu’il lui dit, le regard froid. Lorsqu’elle fut enfin partit il se tourna vers le jeune homme. « Et vous êtes ? J’espère que ma mère n’a pas été trop… agressive. » demanda-t-il en souriant doucement.

FIN DU FLASHBACK


Ouvrant les yeux en grands, In Jae ouvrit la bouche, presque paralysé. Soit il était très malchanceux soit le destin était contre lui, mais là, ça ne pouvait plus être qu’un simple hasard.

« Tu es le jardinier ?! Enfin, celui que j’ai croisé la dernière fois, qui venait arracher les mauvaises herbes ou je sais pas quoi ? » demanda-t-il en chuchotant, ne voulant pas se faire prendre par des curieux.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 28 Oct - 17:21
Il s’était arrêté quelques secondes, ne sachant pas quoi dire. Il aurait voulu poser des questions sur sa vie actuellement, en dehors de cette maison et de ses habitants qu’il ne semblait pas porter dans son cœur. À lui aussi ça lui avait fait cette impression. Peu importe, ça ne le regardait pas. Il voulait juste prendre des nouvelles de la seule personne courtoise et un tant soit peu fréquentable de l’un de ses petits boulots. Il n’était pas le seul à avoir marqué un arrêt puisque l’autre garçon en avait fait de même, sans doute pour essayer de savoir qui il était. Puis, cela vint. Son sourire s’agrandit. Il tendit la main.

« Oui, Dae Hyun, le jardinier, même si je ne le suis pas vraiment de profession »

Il se souvient encore de cette rencontre plus qu’étrange, mais qui avait égayée sa journée de dur labeur pour quelques heures.

-FLASHBACK-

Le jeune homme s’était approché en lui demandant si tout allait bien. Il était vrai que sa mère n’y avait pas été de main morte, mais elle avait ce trait commun à tous ceux qui, selon Dae Hyun, n’avait aucune idée de ce qu’était le travail. Il pouvait parler en tant que connaisseur et puis, ce comportement plus qu’exécrable ne le choquait plus à force.

« Oh, ce n’est pas la première à traiter les petits gens comme ça. Elle n’est pas comme ça tout le temps, si ? »

Puisqu’il avait bien compris qu’il s’agissait du fils de ce couple, et qu’il n’avait jamais eu l’occasion de poser la question sérieusement à quelqu’un, il en profitait. Tout en commençant à arracher des herbes, prenant grand soin de ne pas toucher aux précieuses fleurs de madame. Il sourit, rien qu’en les voyants, puis se redressa un peu pour déposer les déchets dans une brouette juste à côté de lui. C’était plus pratique de faire par zone, quitte à passer pour un paysan, au moins, il ne se compliquait pas la vie.

« Je m’appelle Dae Hyun, et toi ? »

Il n’était pas certain qu’avoir cette conversation soit une bonne chose. Souvent, les enfants de familles aisées n’étaient pas le genre de personne qu’il aimait côtoyer. Mais, il connaissait deux exceptions dans sa vie, deux qui représentaient beaucoup pour lui : son meilleur ami et son petit ami. Il ne pouvait donc pas se méfier de tout et tout le monde. Tant qu’il n’allait pas trop loin dans ses propos, tout irait bien. Qui voudrait entendre une autre personne parler mal de sa mère, si diabolique qu’elle puisse être, une mère, reste une mère. Enfin, il ne pouvait pas savoir. Il posait cette question délicate justement parce qu’il se le demandait, est-ce qu’une mère diabolique était vraiment une mère ?

-FIN DU FLASKBACK-

« Ça va depuis la dernière fois ? Je ne m’attendais pas à ce qu’on se retrouve si vite »

C’était tout naturel chez lui de se montrer avenant, puis il n’avait aucune raison d’être hostile envers In Jae. Ce dernier avait su le comprendre et faire le médiateur entre sa mère et lui. Ce n’était pas chose aisée d’ailleurs. Il allait demander des nouvelles de ses parents, savoir si tout allait bien pour eux et s’ils étaient restés fidèles à eux même, mais il n’en fit rien, il n’en eu pas le temps. Le jeune homme avait cette lueur dans les yeux qui trahissait son envie de fuir. Il n’eut pas le temps non plus de réagir, ne comprenant pas pourquoi, n’y croyant pas.

« Mais qu’est-ce que… ?! Hey, attend ! »
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Lun 2 Nov - 22:38
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

In Jae ne savais pas si c'était de la malchance ou le destin, mais dans tous les cas cela ne changeait malheureusement pas sa situation actuelle. Il n'avait rien contre Dae Hyun, il était très sympathique et ne semblait pas être très méchant, mais cela n'empêchait pas le fait qu'il se trouvait devant quelqu'un qui connaissait son secret. D'habitude, il pouvait gérer les gens au courant : soit ils étaient des riches héritiers qui savaient très bien fermer leurs petites bouches, soit c'était des gens dont il était relativement proche et qu'il connaissait, du moins. Dae Hyun, lui... In Jae ne l'avait aperçu qu'une seule fois, chez ses parents, alors que le jeune homme était en train de retirer les mauvaises herbes de leur jardin familial. Le jeune étudiant en médecine, lui, sortait du bureau de son beau-père qui venait, encore une fois, pour une raison encore inconnue, de lui passer un savon tout en lui précisant quelques informations. Bref, c'était pas la meilleure des rencontres mais celle-ci avait été civilisée et surtout, plutôt sympathique et changeant pour In Jae.

« Oui, je me rappelle bien de toi. Content de te revoir, je ne savais pas que tu étudiais ici ! »


DÉBUT DU FLASHBACK

In Jae se sentait vraiment mal pour ce pauvre jeune homme. Il savait très bien à quel point sa mère pouvait se montrer irrespectueuse et méprisante envers les autres. A vrai dire, ce n'était même pas seulement envers les petits gens, mais envers tout le monde : bien entendu, elle ne critiquait pas les personnes aux portes monnaies bien remplies devant eux, mais plutôt dans leur dos ou même avec d'autres riches.

« Je m'appelle In Jae, enchanté. Et ma mère est malheureusement toujours comme cela et ce avec tout le monde. Mais tant que ses précieuses fleurs ne sont pas abîmées, tout devrait bien se passer pour vous. »
répondit-il en regardant le jeune homme travailler.

Sa mère n'avait pas toujours été comme cela, certes, mais ça faisait tellement longtemps qu'In Jae ne l'avait pas connue gentille que pour lui, elle était bel et bien toujours comme cela. Maintenant elle jugeait toute le monde par les apparences et les appartenances sociales, comme si c'était quelque chose d’extrêmement important. Plus le jeune étudiant en médecine y pensait, plus il avait l'impression que sa mère était le portait typique de ses mères dans les dramas qui adorent tout contrôler et qui sont d'une méchanceté tellement énorme qu'à la fin, tout leur retombe sur la tête.

« C'est la première fois que je vous vois ici, vous êtes nouveau ? Ou vous travaillez juste de temps à autre un peu partout ? »

Ces parents n’engageaient pas souvent de nouveaux personnels et souvent, quand ils le faisaient, cette personne devait avoir des études parfaites et un CV en béton. Bref, un personnel parfait pour des patrons riches.

FIN DU FLASHBACK


En entendant la question de Dae Hyun, un soudain stress prit In Jae qui ne savait plus quoi faire. Pendant un moment il avait oublié qu'il devait se faire discret : et discuter en plein milieu d'un couloir de ses parents n'était pas forcément la meilleure solution pour rester un minimum anonyme aux yeux de certains. Même si la question de Dae Hyun ne révélait pour le moment rien sur sa famille, In Jae déglutit et sans attendre il partit presque en courant, bousculant quelques personnes sur le passage, ne laissant pas le jeune homme finir ce qu'il avait à dire ou à demander. Il partit se réfugier dans un coin vers des salles qui semblaient ne pas être occupée. Il s’assit par terre, reprenant son souffle. Il n'était pas partit bien loin, il avait seulement traversé quelques couloirs en trottinant sous les regards surprit ou rieurs des autres étudiants. Maintenant, il fallait espérer que Dae Hyun ne le retrouve pas, ou du moins pas de si tôt.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Sam 7 Nov - 17:56
« Je ne savais pas non plus » Répliqua-t-il, agréablement surpris par le jeune homme. Il n’avait que très rarement l’occasion de croiser les personnes avec qui ou chez qui il travaillait et c’était d’autant plus plaisant quand on savait que l’étudiant l’avait plus ou moins sauvé d’un enfer imminent. Il se souvient encore.

-FLASH BACK-

Les réponses qu’il venait d’obtenir n’étaient en rien concluantes pour lui. Il avait du mal à imaginer une telle femme même s’il avait parfaitement conscience de l’ignominie humaine dont souffrait ce monde. Mais il ne dit rien de plus. Mal à l’aise ? Oh, non, ce n’était pas ses affaires après tout. Elle ne pouvait pas le traiter plus mal que le faisaient les autres, puisqu’il était un étranger et en resterait un tant il passerait peu de temps dans son jardin. L’allusion aux précieuses fleurs le fit rire un peu.

« Je ferais attention, mais bon, si j’en arrache une par mégarde elle s’en apercevra ? »

Bien entendu, il plaisantait, bien qu’il ait peur à présent de faire une bêtise et d’être accusé à tort pour avoir prononcé ces mots qui, l’incrimine et constituent une preuve suffisante pour qu’il ne démente pas. Enfin, il imaginait toujours le pire sans qu’il n’arrive. Etait-ce vraiment ça le pire ? Non, il y avait d’autres situations qui paraissaient bien plus pressantes et qu’il s’estimait heureux de ne pas connaître ni même imaginer.

« Dis, j’ai pas bien saisie où elles étaient d’ailleurs ses plantes, apparemment il y a plusieurs coins où elle les a planté. Non, pardon. FAIS planter. Si tu les connais, ça me serait bien utile »

Il demande, comme ça, parce que c’est toujours bien de pouvoir discuter, parce qu’il vaut mieux qu’il sache ce qu’il fait et qu’il n’a aucune envie de rappeler la vieille bique. Et aussi parce que le jeune homme semble s’ennuyer comme un rat mort. Il respire tellement la joie que ça en serait presque contagieux. Autant mettre un peu de gaieté sur son visage, ça égayera sa journée.

-FIN DU FLASHBACK-

« Mais pourquoi ? »

Il venait à peine de demander comment ça se passer, pourquoi diable l’avait-il fuit ? Le danseur se massa l’arrière du crâne et suivit simplement la direction que son interlocuteur avait prise. Il ne se pressait pas, se contentant de chercher sans vraiment mettre le nez dans les salles. Mais c’était assez facile, apparemment il n’était pas bien loin à en juger par les regards un peu surpris des autres étudiants. Est-ce qu’il avait fait quelque chose de mal ? Ou bien était-ce le traditionnel « ne fréquente pas les gens de son rang » ? Bien que ce soit bien moins répandu par ici, il existait des familles assez loufoques pour se croire supérieur. Pour ce qu’en dis Dae Hyun, c’est qu’In Jae ne lui avait pas semblé manger de ce pain-là. Il avait l’air en conflit avec tous ceux de la maison…

Quand enfin il mit la main sur cette cachette, Dae Hyun resta à une distance raisonnable ne voulant surtout pas affoler plus qu’il ne devait l’être l’autre garçon.

« Hey, tu vas bien ? »

Il ne le connaissait pas, il n’avait aucune raison de fuir. Il s’était dit sur le chemin que, peut-être c’était un besoin urgent. Mais les toilettes n’étaient pas de ce côté-là, c’était un autre type de problème dans ce cas. Mine de rien, si Dae Hyun n’utilisait que rarement le peu de méninges en sa possession, on pouvait dire qu’elles fonctionnaient bien. Ça lui permettait d’être plus ou moins raisonnable.

« Y’a un problème avec moi où c’est pas ça ? »
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mar 17 Nov - 0:32
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

In Jae ne savait même pas qu'il avait cette capacité en lui. Il avait fait preuve d'une telle rapidité que même lui en avait été surprit. Le jeune étudiant en médecine était plutôt du genre calme, et courir n'était pas quelque chose qu'il adorait faire. Qui aimait courir, après tout ? Enfin, à part les adeptes du jogging, bien entendu... Or, In Jae détestait courir et il était surtout très lent : mais avec chance, il avait réussi à prendre par surprise Dae Hyun qui ne réagit pas face à sa soudaine fuite.


DÉBUT DU FLASHBACK

Sa mère avait toujours traité ses fleurs comme des reines. C'était étrange et In Jae adorait se moquer discrètement d'elle lorsqu'elle avait le dos tourné. Il trouvait ça tellement idiot. Surtout qu'elle n'en prenait autant soin que par pure stratégie : son activité favorite pendant les réceptions était d'emmener les invités, féminines souvent, dans les jardins pour leur montrer à quel point ses fleurs sont magnifiques. Et bien entendu, elle faisait croire qu'elle y était pour quelque chose alors que tout ce qu'elle faisait pour s'en occuper, c'était avoir engagé un jardiner et quelques autres personnes spécialistes ou non. Bref, elle ne devait même pas savoir ce qu'il fallait réellement faire pour que les fleurs ne meurent pas etc...

« Franchement je ne vous le conseille pas. Elle ne le remarquera pas, mais le jardinier si, et vous pouvez être certain qu'il sera le premier à tout aller lui dire. » souffla-t-il doucement. « Oh, pas de problème. Les fleurs se trouvent un peu plus loin, juste là. Vous avez trois endroits où les mauvaises herbes poussent juste à côté. » répondit-il en montrant au jeune homme les divers endroits où se trouvaient les précieuses fleurs.

In Jae pouvait comprendre l'appréciation qu'apportait les fleurs, mais à cause de sa mère tout cela était devenu quelque peu ridicule pour lui. Ces jardins étaient un peu comme la société où il devait vivre : faux, juste là pour faire beaux et impressionner les autres. Rien de tout cela n'est vraiment réel, comme les faux-sourires que toutes ces personnes influentes adorent porter chaque jour pour fausser les autres.

« Ce genre de travail, ça rapporte beaucoup ? Ça m'a l'air plutôt physique et pendant les périodes de grandes chaleurs ça doit être difficile. » continua-t-il la conversation.

FIN DU FLASHBACK


In Jae aimait bien Dae Hyun. C'était un fait : le jeune homme était très sympathique, même s'il aux premiers abords il était un pu effrayant avec sa stature musclé et sa taille très...grande. Pas que le jeune étudiant en médecine soit petit, mais il restait plus petit que Dae Hyun. Mais ce n'était pas pour cela qu'il avait soudainement prit peur ; c'était juste le fait qu'il venait de réaliser qu'il savait pour son ''secret'' et qu'In Jae ne le connaissait pas si bien. Et si il se servait de ça contre lui ? Plusieurs personnes étaient déjà au courant pour lui et sa famille, et c'était normal pour certains compte tenu de leur statue social. Mais alors qu'il pensait l'avoir semé, In Jae ne put que s'avouer vaincu en voyant Dae Hyun devant lui.

« Non, c'est pas toi, c'est moi... Et oui ça va, ne t'inquiète pas, je... » tenta-t-il de s’expliquer avant de se relever. « Est-ce que tu as parlé à quelqu'un de notre... rencontre de l'autre jour ? » demanda-t-il enfin.

Il ne voulait pas passer pour le gars qui pensait que fréquenter les personnes en bas de l'échelle économique était une honte, mais malheureusement ça l'était pour ses parents. Et déjà qu'ils n'étaient pas du tout en bon termes alors s'ils apprenaient qu'il faisait ami-ami avec leurs employés et autres, In Jae risquerait de s'en prendre plein la figure encore une fois.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Lun 23 Nov - 20:45
Ce n’était pas la première fois qu’on le fuyait sans raison apparente. Mais c’était bien la première fois qu’une personne qu’il considérait comme un ami potentiel était en train de le faire. Il en restait étonné, assez pour se plonger dans ses pensées et chercher ce qui aurait pu mal tourner. Du moins, faire en sorte de trouver l’élément qui était le déclencheur de cette réaction plus que surprenante. Dans son souvenir, rien n’aurait pu aboutir à pareille réaction, mais il préférait n’omettre aucun détail, partant du principe qu’il devait y avoir erreur sur la personne puisqu’il était souvent victime de ce genre de méprise aussi légère soit-elle.

- FLASH BACK –

C’est le plus gentiment du monde qu’il lui indiqua les endroits où étaient ces fameuses fleurs. Il comptait regarder sur son téléphone à quoi elles ressemblaient, bien qu’il se doute qu’elles devaient être assez bien entretenues pour dénoter avec l’herbe autour, c’était toujours mieux de savoir exactement. Ça l’était encore plus que le fils de ses employeurs soient présent pour les lui montrer directement.

Il faisait chaud et il avait du pain sur la planche, mais Dae Hyun n’allait pas s’en plaindre, même s’il se vengerait gentiment en faisant profiter de la vue de son corps de danseur à la voisine de sa patronne, il n’était pas du genre à aller contre le minimum d’autorité instaurait. Du moment qu’il était payé et qu’on le traitait comme un être humain, pour lui, ça revenait au même. Il s’étonna cependant que quelqu’un s’intéresse à lui le plus sincèrement du monde.

« Oh, ce n’est pas énorme, mais disons que ça suffit pour compenser avec la bourse de mes études, j’ai toujours fait comme ça. Et merci, c’est sympa de s’inquiéter pour le petit jardinier d’un jour que je suis, c’est pas tout le monde qui le ferait mais… »

Il se massa l’arrière du crâne, oubliant qu’il avait pris une petite pelle de main pour déterrer les surplus d’herbe jaunie.

« Ce n’est que pour quelques heures. Au pire, je n’ai pas demandé, j’ai quand même droit à un verre d’eau ? »

On lui avait déjà fait le coup d’éviter de lui donner un verre juste parce qu’il était couvert de sueur. Comme s’il était malade et que c’était contagieux, chose qui était répugnante pour lui puisqu’il avait déjà côtoyé les hôpitaux avec sa mère femme de ménage. Les précautions n’étaient pas aussi extrêmes. Enfin, il n’allait pas dire que c’était idiot de le traiter comme un pestiféré, qui sait ?

« Tu travailles ou t’es étudiant toi aussi en vacances ? » Après tout, il était possible qu’ils se recroisent dans un contexte bien différent.

-FIN DU FLASHBACK-
C’était surprenant, il l’avait retrouvé là, en panique. Bien qu’il ait l’air toujours aussi calme, Dae Hyun voyait clairement qu’il y avait un problème et il ne prit pas de gants pour savoir si c’était de sa faute ou non. Quand il apprit que non, il fut soulagé. Avant d’entendre qu’In Jae ne voulait pas être associé à lui ? Il arqua un sourcil.

« Pourquoi, ça pose un problème ? Je peux savoir pourquoi au moins ? »

Il était un peu plus tendu, néanmoins toujours droit comme un i et patient. Il n’aimait pas que l’on fasse des différences. Il lui avait semblé qu’In Jae n’était pas comme ça, pourquoi déjà ? Ah, oui, par rapport aux relations qu’il entretenait avec sa mère. S’était-il trompé ? Après tout, les apparences sont bien souvent trompeuses.
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mar 22 Déc - 20:33
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

In Jae était paniqué. Et quand il était paniqué, ce n'était pas une bonne nouvelle. Il avait tendance à sortir des idioties toutes les deux secondes, il se ridiculisait devant un nombre incalculable de personne et surtout, les gens ne comprenaient pas ce qu'ils voulaient dire. Soit parce qu'il bafouillait, soit parce qu'il ne tournait pas ses phrases de façon normale et cela créait malheureusement des quiproquos. Et ça, In Jae pouvait bien s'en passer, surtout que si une de ces choses venait à arriver, ses parents risqueraient de l'étriper vivant. Et malgré toutes ses précautions pour ne pas créer de tensions entre lui et Dae Hyun, il avait raté son coup. Maintenant, il était bien dans la mouise.


DÉBUT DU FLASHBACK


C'était une des choses qu'il détestait le plus dans cette vie de faux-semblants : la façon de se comporter des personnes riches. Ces personnes pensaient qu'elles étaient les meilleures et que les autres classes n'avaient pas le droit d'être traitées comme elles. C'était comme si elles avaient quelque chose en plus, et tout le monde savait ce que c'était : l'argent. Mais souvent, cet argent n'est pas mérité, après tout combien d’entreprises sont basés sur des œuvres criminels ou autres ? Combien d'hommes ou de femmes influentes ont juste hérités de leur richesse et ne savent même pas comment leurs ancêtres en sont arrivés là ? Dans leur société, malheureusement, l'argent fait tout et même si les choses commencent à bouger, ce n'est qu'un mouvement minime par rapport à celui fait par le côté adverse. Mais In Jae refusait de traiter les autres comme ça.

« Un verre d'eau ? Bien entendu, il n'y a aucun problème. Avec des glaçons ou sans ? » proposa-t-il.

Sa mère ne lui avait même pas proposé un verre d'eau, donc... Même si elle refusait presque tout contact avec, comme elle aimait le dire, ''ce genre de personnes'', elle aurait au moins pu demander à un serviteur.

« Oh, je suis étudiant aussi. Donc en vacances, comme toi. » sourit-il doucement. « Bouge pas, je reviens avec ton verre d'eau. » s'excusa-t-il.

Il retourna à l'intérieur, silencieusement même s'il savait que ses parents étaient en haut, très certainement en train de parler de leur prochaine soirée pour impressionner. Arrivé dans les cuisines, il vit une des cuisinière en train de faire un peu le ménage. La saluant, il lui indiqua de continuer avant de prendre un verre d'eau, une carafe et quelques gâteaux à grignoter. Il retourna ensuite dehors, posant son plateau sur la table d'extérieur. Il retourna vers Dae Hyun avec le verre, lui donnant tout de suite.

« Sur la table il y a une carafe et de quoi manger si jamais vous avez une petite faim ou autre. » lui indiqua-t-il. « J'espère que je ne vous dérange pas dans votre travail ? » questionna In Jae après quelques secondes.


FIN DU FLASHBACK


In Jae déglutit en entendant la question posé et le ton utilisé. C'est exactement ce qu'il disait plus tôt : quand il était paniqué, il disait n'importe quoi n'importe comment. Il aurait dû se douter que Dae Hyun allait mal le prendre, après tout, qui ne le prendrait pas mal ? In Jae venait de lui dire qu'il ne voulait pas qu'on sache qu'ils se connaissaient et surtout qu'ils avaient une relation assez normale malgré leur différence de statut. Se relevant, In Jae secoua la tête tout en attrapant Dae Hyun par le bras pour l'emmener dans un coin du couloir plus discret.

« Écoute, je... oui ça pose un problème. Mais ici, j'essaie d'être discret, d'être comme tout le monde. Peu de personnes savent que je viens d'une famille riche, et si ça venait à changer, mes parents me tueraient. » tenta-t-il d'expliquer. « Je n'ai rien contre toi. Je t'apprécie beaucoup, mais notre rencontre ne doit pas s'ébruiter. Mais si jamais, on peut dire que l'on s'est rencontré à l'université non ? C'est plausible après tout ? » demanda In Jae, espérant qu'il comprenne et accepte.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 23 Déc - 2:20
Il l’avait enfin retrouvé. Il a l’air tellement mal que Dae Hyun commençait à se poser des questions. Faisait-il peur à ce point ? Il demande ce qui se passe et la réponse est assez bizarre. Le danseur masse sa nuque et commence à réfléchir, tout en regardant son interlocuteur. Il soupire, puis, cinq secondes plus tard se dit que les paroles de l’étudiant lui paraissent. Le problème vient donc d’ailleurs selon lui.

« Ok. Alors, calme-toi un peu, pourquoi je crierais sur tous les toits comment on se connait hm ? Va falloir qu’on en discute toi et moi, mais pas ici je suppose puisque c’est ce que tu veux éviter »

Il était stupide, mais pas au point de gaffer à peine le problème énoncé. Du moins, c’était l’avis du coréen. S’il avait les traits tendus, il n’était pourtant pas agacé. Sa seule frustration était celle de ne pouvoir aider par faute d’éléments manquant dans cette histoire et surtout, parce qu’il n’était pas en droit de le faire, ne connaissant pas assez cette famille et la complexité des liens qui les unissaient entre tous.

« Durs, tes parents quand même. Bon, au lieu de me fuir comme la peste, tu veux pas plutôt qu’on aille se poser à la cafet’ ? »

Une idée, comme ça. Il lui payerait à boire histoire de se faire pardonner pour la fuite qu’il a prise par sa faute, même s’il n’est pas vraiment le responsable réel.  Puis aussi de lui rendre la pareille. Il a été sympa quand Dae Hyun est venu travailler chez lui. Il s’en souvient encore.

-FLASHBACK-


« Merci pour le verre, c’est sympa » Il n’avait pas eu droit d’en prendre, n’ayant pas osé demander de peur que ce soit très mal pris, puisque tout avait l’air de rebuter la femme de la maison, en lui. Au moins, un membre de cette famille avait été épargné par l’égoïsme à la limite de l’acceptable. Il apprit qu’il était étudiant tout en buvant le verre tendu. Dae Hyun s’était incliné pour le remercier, souriant peu après ses quelques gorgées rafraichissantes.

« Non, non, au contraire, un peu de compagnie pendant mon dur labeur c’est pas plus mal. Sauf si ça te dérange à toi ? »

De parler avec lui, ou d’être assis à côté sans rien faire. Il ne se voyait pas demander un coup de main, puis ce n’était pas si épuisant que ça, même si ça en avait tout l’air. Dae Hyun prenait son temps, s’armait d’une patience qu’il n’avait qu’en ces cas-là et pouvait passer des heures sans trop d’efforts tout en ayant fait une très bonne partie du travail à faire. Mais pour l’heure, il discutait tout en arrachant les herbes, prenant grand soin de contourner les précieuses plantes de madame.

« tu vis ici non ? ça fait quoi d’avoir tout cet espace pour terrain de jeu ? Je veux dire, ça me regarde pas, mais souvent je demande à ceux chez qui je travaille »

Puisque ce n’était pas un cas isolé. En effet, Dae Hyun avait de nombreuses fois travaillé chez des particuliers pour diverses raisons. Il voulait toujours savoir comment ces gens, plus riches que la moyenne vivaient, ou ressentaient les choses. C’était… intéressant.

-FIN DU FLASHBACK-


Oui, à bien y réfléchir c’était certainement ça le problème, des parents qui n’acceptaient pas les autres, voir peut-être qui n’acceptaient pas leur propre enfant. Mais ça, Dae Hyun était loin de s’en douter. Ce qui lui passait par l’esprit ressemblait davantage à une discrimination sociale.

« Tu sais, si tu veux pas qu’on aille à la cafet’ c’est pas grave, j’en ferais pas tout un plat » dit-il, fier de sa blague qui était pour ainsi dire… nulle ?
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mer 6 Jan - 6:48
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Maintenant qu'In Jae avait exposé ce qui le tourmentait depuis leur deuxième rencontre à l'université il y avait même pas quelques heures, il se sentait un peu mieux. Il ne voulait vraiment pas que son nouvel ami prenne mal le fait qu'il ne veuille pas se balader en exposant leur amitié comme tout le monde ferait. Il savait très bien que ça pouvait paraître totalement impensable et idiot : et ça se voyait à la tête de Dae Hyun que celui-ci ne comprenait pas totalement ce qu'il se passait et surtout pourquoi In Jae était aussi stressé à propos de tout ça. Le jeune étudiant en médecine comprenait très bien, après tout, même lui était perdu dans ses actions. Il ne savait plus quoi faire : un jour ses parents lui ordonnent de se faire discret et de se lier qu'avec d'autres héritiers et un autre jour ils se la jouent gentils petits dirigeants d'entreprises et lui ordonnent de parler un peu plus à ceux qu'ils appellent ''le classe inférieure''.

« La cafétéria ? » demanda-t-il, comme perdu après tout ça.


DÉBUT DU FLASHBACK


Alors qu'il ramenait tout ce qu'il avait pris dans la grande cuisine de ses parents, In Jae ne pouvait pas s'empêcher de penser que si sa mère le voyait, elle lui passerait un savon. Il avait même cette impression que quoi qu'il fasse, il allait de toute façon se faire reprendre : pour ses parents, le voir respirer est déjà une honte et une erreur, alors il ne pouvait pas faire grand-chose malheureusement.

« Ça ne me dérange pas du tout. »

Comment cela pourrait-il le déranger ? Cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas parlé avec quelqu'un aussi simplement, il se sentait bien de pouvoir parler sans forcément faire attention aux moindres mots qui sortaient de sa bouche. De plus, Dae Hyun était de bonne compagnie alors il n'avait rien à perdre en restant ici pour papoter un peu avec lui.

« Oh. Je ne vis pas vraiment ici en fait. J'y ai vécu jusqu'à mes huit ans à peu près, et ensuite je suis allé vivre chez ma tante à Incheon. Je suis revenu ici à mes 16 ans et dès que j'ai eu l'âge, mes parents m'ont offert un appartement. » expliqua-t-il doucement. « Mais avant que je parte, j'avais le droit de jouer dans la jardin et mon père m'y rejoignait souvent. Mais mon beau-père et moi, comment dire, on ne s'apprécie pas vraiment et ma mère se pense trop importante pour penser aux autres. »

Il se rappelait très bien le bon temps où il pouvait courir dans la jardin, main dans la main avec son père qui lui apprenait tout ce qu'il devait savoir. C'est avec lui qu'In Jae a découvert sa passion pour la médecine et son envie d'aider les gens. Et quand son père est tombé malade, le petit garçon qu'il était s'est promis de devenir un grand médecin pour pouvoir aider les autres comme le faisait son père. Mais après sa mort, plus rien n'a été comme avant : sa mère s'est vite remariée sous la pression familiale et son beau-père s'était très vite montré désagréable et violent. Bref, In Jae était dans un sens content d'être partit à Incheon.

« Et toi ? Je veux dire, tu viens d'Anyang ou tu as grandis ailleurs ? Je suppose que tu n'avais pas une grande maison avec un jardin bien trop grand pour une petite famille ? » demanda-t-il en jetant un coup d’œil au jardin qui semblait bien morne depuis la mort de son père.


FIN DU FLASHBACK


In Jae allait répondre à Dae Hyun, mais il se fit couper par celui-ci qui tenta d'ailleurs une petite blague qui ne passa pas inaperçu aux yeux et surtout aux oreilles attentives du jeune étudiant en médecine. Ne pouvant plus tenir, il lâcha un petit rire, le premier depuis un bon moment.

« Cette blague, tu devrais l'oublier tu sais. » dit-il en souriant une fois calmé. « On pourrait aller acheter quelque chose à manger et à boire à la cafet' et aller se poser dans un coin tranquille ? » proposa-t-il ensuite.

Une fois que Dae Hyun donna sa réponse, In Jae se releva, se frottant les fesses et les genoux pour enlever toutes traces de poussières ou autres. Il lança un petit sourire en direction du danseur et ils partirent en direction de la cafétéria.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Dim 10 Jan - 21:22
Alors ce serait la cafétéria. Dae Hyun ne savait pas quoi en penser. Il était vexé mais comprenait d’une certaine façon où était le problème et ce n’était pas lui. Il allait devoir démêler tout ça par lui-même. Quand on dit qu’il a un véritable don pour se mettre dans des histoires sans même le vouloir… ça ne le dérange pas cela dit. Il préfère y être et pouvoir y faire quelque chose que de ne rien savoir tout en ayant un ami dans cette situation. Le souvenir qu’il a de cette famille est assez particulier. Il ne sait pas non plus comment y réagir, comment y faire face et ne devrait pas avoir à le faire, mais pour In Jae, qui a été d’un grand secours durant son dur labeur, il veut bien s’y mettre.

DÉBUT DU FLASHBACK


Tout en travaillant, il s’était fait un nouvel ami et de compagnie agréable qui plus est. Il lui posait des questions, répondait aux siennes avec plus ou moins de retenu. Dire à une personne que son parent est ingrat est un peu… gros ? Surtout quand on la connait si peu. Mais pour lui ça n’a d’importance que s’il souhaite vraiment aller jusque-là, prendre le risque de voir sa maigre réputation entachée par les dires d’une femme de la haute… vous connaissez donc sa réponse. Il se contenta de sourire, remerciant le jeune homme pour le verre d’eau qu’il avait bu cul-sec.

« Ça m’étonne. Je veux dire, pour ta famille, que tu n’habites pas ici que tu ais été avec ta tante… enfin, voilà »

Maladroit comme il était, on aurait pu pensait qu’il faisait de l’ironie sur le compte de la mère d’In Jae, mais ce n’était pas le cas et mieux valait le dire. La suite en revanche, fut surprenante et pas seulement en termes positifs. Un jardin comme ça ? Même s’il n’en avait pas, était-ce réellement un crime ? Cette façon de s’exprimer ne lui plaisait pas trop. Mais il n’y avait peut-être pas de mal, sinon, pourquoi avoir été si ouvert et serviable avec lui ? Était-ce juste une couverture ?

« Euh… j’ai toujours vécu ici. Non j’en ai jamais eu. Mais mon jardin à moi c’est la ville, alors tu sais j’en avais pas vraiment besoin » Une façon comme une autre de dire que ce n’est pas l’argent qui contribue à l’épanouissement et qui restait à la fois honnête, ferme et polie. Que demander de plus ? Quoi qu’il en soit, il eut bientôt terminé ce coin.

« On passe à l’autre ? Je ramasserais les mauvaises herbes après, pour l’instant je les arrache »

FIN DU FLASHBACK


Sa petite blague avait eu un effet et il en était fier. Il entraina le jeune homme à la cafétéria pour récupérer de quoi manger, puis ils trouvèrent un endroit pour se poser. Il y avait des classes vides, ou l’extérieur, soit, ils avaient le choix. Un très large choix même.

« On se pose où ? »

Tout en marchant, le danseur commença à se poser des questions. Ce ne serait pas la première fois qu’il rencontre une personne maltraitée. Est-ce qu’il s’agissait bien de cela ? Il arqua un sourcil, puis regarda In Jae à la recherche d’un indice. Sans succès. Heureusement ou malheureusement. L’absence de marque ne voulait pas dire officiellement qu’il n’y avait pas de violence, juste qu’il pouvait très bien les cacher. Ou alors, il se faisait des films, ce qu’il préférait de loin, mais sait-on jamais.

« Dis, pourquoi je dois pas en parler ? Tes parents te mettent pas la misère hein ? » Il était inquiet, peut-être que ça ne le regardait pas, peut-être que le futur médecin n’avait pas voulu qu’il se retrouve mêlé à tout ça, mais c’était un peu trop tard à présent pour y penser.
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mar 2 Fév - 19:06
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Plus le temps passait et plus In Jae se demandait s'il devait consulter quelqu'un. Et c'était sérieux. Il y avait réfléchi pendant des semaines et un jour, il s'était rendu chez un psychologue pour se renseigner et prendre rendez-vous. Mais le jeune homme avait à peine eu le temps de rentrer chez lui qu'il recevait déjà un appel de sa mère qui lui ordonnait gentiment de ne pas se rendre à son futur rendez-vous et qu'elle ferait tout pour l'en empêcher. Apparemment il n'avait aucune raison d'aller voir un spécialiste ou du moins, pas uns spécialiste que ses parents pourraient payer ou autre pour faire comprendre à leur fils qu'il est effectivement le problème. Alors il avait vite abandonné cette idée et avait plutôt choisi l'option la plus facile et la plus logique dans sa situation : se méfier de tout le monde. Malheureusement cela ne lui importait presque que des problèmes, comme avec Dae Hyun.


DÉBUT DU FLASHBACK


Dae Hyun semblait assez maladroit et In Jae ne put s'empêcher de trouver cela assez mignon. Ça le changeait de voir quelqu'un de naturel et qui cherchait ses mots. Il en avait marre d'entendre des discours tout chaud, préparé à l'avance pour plaire au plus grand nombre.

« Je comprends que cela surprenne, ne t’inquiète pas. »
rassura-t-il le jeune homme.

In Jae, malgré son aversion pour le monde doré dans lequel il vivait depuis son enfance, restait un enfant de riche, élevé par des principes ridicules. Il faisait tout pour ne pas paraître arrogant mais quelque fois il sortait des phrases qui pouvaient donner l'impression qu'il méprisait les autres. Ce n'était pourtant pas du tout le cas, mais à force d'entendre des gens parler de cette manière et de les voir se comporter comme si le monde leur appartenait, cela avait logiquement des répercussions sur son comportement à lui.

« Oh, oui bien sur. »

In Jae ne savait pas réellement s'il avait dit quelque chose de mal ou non, mais il ne posa pas de questions par peur d'entendre la réponse fournie par Dae Hyun. Ils se dirigèrent ensuite vers le deuxième endroit où les mauvaises herbes prenaient place. L'autre jeune homme continua son travail et cette fois-ci un petit silence avait prit place. Gêné, In Jae se décida à briser ce moment.

« Je suis désolé. Je veux dire, si jamais j'ai dit quelque chose de déplacé plus tôt. »

Peut-être ne s'en était-il pas rendu compte. Peut-être avait-il dit quelque chose qui serait passé crème dans une soirée mondaine mais pas dans une discussion normale entre deux jeunes hommes du même âge.

« Tu vis toujours avec tes parents ? » demanda-t-il ensuite soudainement.


FIN DU FLASHBACK


Après la petite blague de Dae Hyun qui avait remonté un peu le moral d'In Jae et qui avait en même temps allégé l'atmosphère, ils allèrent prendre à manger à la cafétéria puis ils partirent ensuite à la recherche d'un coin tranquille pour se poser. Alors qu'ils marchaient, la voix de Dae Hyun le tira de ses pensées et il se figea. Déglutissant silencieusement, il évita la question, pointant du doigts un endroit où il n'y avait personnes et où ils pourraient s'asseoir confortablement.

« Y a de la place par là-bas. »

Ils s'assirent silencieusement, l'atmosphère toujours aussi étrange. Jouant avec la sandwich qu'il venait d'acheter au lieu de le manger, In Jae soupira, le reposant sur la table qui n'était ni propre ni sale.

« Mes parents sont assez spéciaux. » commença-t-il doucement pour répondre à la question de Dae Hyun. « Je ne suis pas assez bien pour eux tu vois ? Maintenant ça va mieux, enfin je ne suis plus comme... avant, mais je reste une déception évidente à leurs yeux. Et une déception doit savoir où se trouve sa place n'est ce pas ? » continua-t-il tout en prenant cette fois-ci une bouchée de sa nourriture. « Ma mère n'était pas comme ça avant. Puis mon père est mort. Et elle a rencontré un nouvel homme quelque temps après. Et tout a changé. Moi avec. Avant, j'étais bizarre tu sais. Tu me reconnaîtrais pas je pense si tu me voyais comme j'étais à cette époque. Mais après être revenu ici, j'ai dû devenir le parfait petit héritier, obéissant, sérieux, méprisant et solitaire. Mais mes parents ne veulent pas que cela s'ébruite de trop. Ils espèrent encore pouvoir avoir un autre enfant pour me déshériter complètement. Je suis trop... comment dire ça... » souffla-t-il en se mordillant les lèvres. « On va dire que je ne suis pas assez bien pour eux. Qui voudrait d'un héritier qui passe son temps à être tout ce que vous détestez dans ce monde ? » finit-il, surprit d'en avoir dit autant. « Mais bon ! On va pas se prendre la tête pour ça hein ? Je ne voulais pas te prendre de haut ou autre, c'est juste que j'aurais le droit à une... correction si jamais les gens apprenaient qui j'étais réellement. Mais parlons de toi un peu ! Dis-moi tout sur ta vie. » changea-t-il enfin de sujet, essayant de sourire.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 3 Fév - 4:44
Il y avait cette inquiétude dans les yeux de Dae Hyun qui flottait au milieu d’autres émotions. Il essayait au mieux de les cacher, mais n’y parvenait pas souvent. Fort heureusement, mis à part s’il fixait intensément son interlocuteur, il était difficile de déceler quelles étaient les plus évidentes. Associé à cela, l’impossibilité de savoir pourquoi est-ce qu’il se sent comme ça plutôt qu’autrement et on obtient une incertitude totale sur quoi penser du regard de Dae Hyun. C’était souvent comme ça.

DEBUT DU FLASHBACK

Dae Hyun effectuait son travail, sous l’œil d’un nouvel ami qui venait de l’étonner pour deux raisons : sa façon de parler, parfois ambigüe qui pouvait être associé au type « riche » comme il aimait l’appeler, et parce qu’il ne vivait pas chez ses parents mais chez un autre membre de la famille. Pourquoi ? ça n’était pas ses oignons et il n’allait pas le demander, soudainement un peu plus méfiant. Néanmoins, ça n’enlevait rien à sa sociabilité naturelle.

Quand à parler de son regard parfois indescriptible… In Jae, l’avait remarqué, le très léger changement qui avait opéré entre deux paroles échangées. Dae Hyun s’en voulu immédiatement, se grattant la nuque tout en bougeant de coin avec lui.

« Non, juste pour le jardin, mais j’ai dû comprendre ça à l’envers. C’est rien de bien méchant »

Il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, presque certain à présent que ce n’était qu’un accident. Il sourit, puis répondit à la question suivante, content de pouvoir discuter et en apprendre un peu plus sur ce nouvel ami.

« Nop ! Je paye mon propre logement avec mes études et des petits boulots, mais les parents habitent à Anyang aussi. Ma mère passe souvent quand elle a l’occasion. Tu vis pas loin ? »

Curieux d’en savoir un peu plus sans vouloir être trop intrusif, Dae Hyun posa tout naturellement cette question sans voir que cela pourrait le mettre mal à l’aise. Il n’était au courant de rien après tout, continuant sa besogne dans la joie et la bonne humeur.

FIN DU FLASHBACK

Quand il posa la question, l’embarras fut si palpable que le danseur se demanda s’il devait intervenir. Une fois leurs repas récupérés, ils s’étaient posés dans un coin plus éloignés des autres, de quoi maintenir cette ambiance dramatique et très stressante pour les nerfs du jeune homme. In Jae s’était mis à parler, lui racontant des faits qui ne lui plaisaient pas du tout. Si ce n’était que de lui, il aurait crié à l’injustice dans l’immédiat, mais les retombées pouvaient faire mal à son ami… et il ne le voulait pas.

« Ils sont un peu tarés… si ton beau-père a réussi à changer ta mère en dragon c’est que c’est pas un chouette type. Encore tu vis pas chez eux et c’est plutôt rassurant. Il t’a jamais frappé hein ? »

C’était le pire des scénario, quand au reste, il s’imaginait bien qu’une répulsion aussi violente pouvait être du à une attirance refoulée… ou alors, il était simplement en train de devenir fou à s’être mêlé de ce qui ne le regardait pas. Habitué du milieu hospitalier par sa mère, il en savait des choses et espérait se tromper lourdement. In Jae n’avait pas l’air d’être si gravement atteint par le comportement de ses parents, ce qui était une chance dans son malheur. Il le pris soudainement par les épaules, enlaçant son bras autour de ces dernières pour le secouer gentiment.

« Au pire tu sais, si t’as besoin de parler, j’suis la maintenant. T’as gardé ça pour toi tout seul jusqu’à maintenant ou y’a quelqu’un à qui tu en as parlé ? Faut pas garder tout ça pour soi c’est pas bon pour la santé et le moral »
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mer 24 Fév - 22:21
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Parler à quelqu'un de sa vie comme il venait de le faire, même s'il n'avait pas tout dit, c'était rare pour In Jae. D'habitude il ne rencontrait pas beaucoup de gens et quand cela arrivait, il tentait du mieux qu'il pouvait de cacher ses histoires de famille. Il n'aimait pas en parler et il ne faisait pas assez confiance aux autres pour dévoiler ce genre de choses aux premiers venus. Mais avec Dae Hyun c'était différent... celui-ci semblait l'accepter comme il était et surtout ne le rejetait pas à cause de son comportement. N'importe qui aurait mal prit la réaction d'In Jae et peu de gens seraient restés pour savoir ce qu'il se passe et si tout allait bien. Bref, Dae Hyun semblait être différent et c'était très certainement pour ça qu'il arrivait plus facilement à s'ouvrir au jeune homme.


DÉBUT DU FLASHBACK


In Jae avait bien senti qu'il avait dit quelque chose de mal ou qu'ils s'étaient mal compris. Il avait tendance à parler comme sa mère et son beau-père et c'était difficile de se séparer d'une habitude comme celle-ci. Peut-être que de traîner avec Dae Hyun ou d'autres personnes en dehors des galas seraient en fait une bonne idée... Ses parents ne seront très certainement pas d'accord avec ça, mais il n'était pas non plus obligé de tout leur dire...

« Je vis à environ 10 minutes d'ici en voiture. Mes parents voulaient que je reste dans le coin sans être obligé de me croiser tous les jours. » répondit-il, penseur.

Si ça n'avait tenu qu'à lui, il serait partit bien loin de ce quartier et si possible bien loin de cette ville. Malheureusement il avait appris à aimer cet endroit et il ne comptait pas en partir de sitôt alors il était bien obligé de subir ce que ses parents lui ordonnaient. Un léger silence prit place entre les deux jeunes hommes, et, soupirant, In Jae se releva pour aller aux côtés de Dae Hyun.

« Tu peux m'apprendre ? Je veux dire, j'ai envie de t'aider, si ça ne te dérange pas ? » demanda-t-il, prêt à relever ses manches.

Il se rappelait encore de l'époque où il jardinait avec son père. C'était toujours une catastrophe au final : il arrachait les mauvaises herbes, ramassant les tomates vertes au lieu des rouges et il avait tendance à déraciner ce que son père venait de planter. Mais pourtant il ne s'était jamais fait engueuler ; In Jae se rappelait encore très bien du rire de son père et des sourires tendres de sa mère. La belle époque où sa mère n'était pas encore ternie par l'argent...


FIN DU FLASHBACK


Dae Hyun avait réagit rapidement après son long monologue et In Jae ne lui en voulut même pas lorsqu'il ignora sa tentative de changement de sujet. Comment le pourrait-il ? L'autre jeune homme semblait être si inquiet pour lui qu'il en avait presque l'envie de pleurer... heureusement qu'il avait apprit à se retenir avec les années. La question sur la violence possible de son beau-père le fit se tendre quelque peu, ne voulant pas rentrer autant dans le sujet. Et pourtant ils y étaient déjà tellement dedans qu'il lui sera sûrement impossible d'en sortir maintenant. Dae Hyun le prit soudainement dans ses bras, ce qui le surprit évidemment mais pas seulement : un léger sourire, sincère cette fois-ci, naquit sur ses lèvres alors qu'il répondait doucement à l'étreinte.

« Merci Dae Hyun. Pour le moment personne n'est vraiment au courant... avant il y avait bien quelqu'un mais... non laisse tomber. C'est pas important. Juste, merci. »

Ou comment détourner le sujet alors qu'on faisait de jolis sous-entendu sans le vouloir sur son ex-petit-ami maintenant mort. La joie et la bonne humeur en une seule personne !

« Mon beau-père n'est pas un homme bon. Mais il sait comment s'y prendre pour que personne ne voit rien ou ne se doute de rien. Mais comme tu l'as dit, je vis seul maintenant et je le vois beaucoup moins qu'avant, alors ne t'inquiète pas trop. » tenta-t-il de rassurer son nouvel ami. « J'ai l'impression de m'apitoyer sur mon sort depuis des heures maintenant. » continua-t-il en riant sans vraiment rire. « Tu as évité ma question tout à l'heure sur ta vie à toi... Aurais-tu des choses à te reprocher peut-être ? » le taquina In Jae en lui donnant un petit coup de coude amical.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 2 Mar - 17:54
Dae Hyun sentait que cette confidence était un secret non confié, une chose qui l’étonna puisque le danseur n’arrivait pas à concevoir que des parents puissent se montrer si cruel et qu’un enfant puisse être si adorable malgré tout, car le comportement d’In Jae était exemplaire. Il espérait pouvoir faire quelque chose, tout en se disant qu’il n’en aurait peut-être pas les capacités que ce soit physiquement, intellectuellement ? Mais il pouvait faire une chose : être là, et il comptait bien garder sa place dans la vie du jeune homme, quitte à se taire sur toute cette histoire, il ne voulait pas l’abandonner, jamais.

-FLASHBACK-

Dix minutes ce n’était pas loin. Il lui sourit en entendant la petite remarque sur ses parents, ça ne devait pas bien gazer entre eux, mais il n’allait rien dire de plus. À la place, il se contenta d’acquiescer, un peu gêné par la situation. « Ça ne doit pas être facile tous les jours, mais bon, au moins tu as un peu d’indépendance, faut voir ça » ça aurait sans doute été pire s’ils étaient tous ensemble dans cette immense demeure. Il ne savait rien de lui, mais il savait reconnaitre quand il y avait un problème, après, pour le peu de temps qu’il allait passer ici, il n’allait pas plus s’en mêler, se contentant de faire son job quand… on lui proposa de l’aide. Surpris d’abord, le coréen regarda les quelques plantes restantes et hésita avant de voir poindre dans les yeux du garçon, une lueur particulière. « Oui si tu veux ? Ça va ? »

Il s’approcha du jeune homme, tirant doucement son corps par un bras enlacé autour de ses épaules pour l’inviter à rejoindre le son coin de jardin. Il lui sourit, essayant d’être convainquant et de ne pas offrir une grimace au lieu d’une expression sympathisante, peu doué pour les sentiments. Dae Hyun commença à arracher doucement une mauvaise herbe. « Regarde, celles-là ont plein de piques, tu les tiens d’une main par la tige et de l’autre, tu creuses avec tes doigts dans la terre pour arracher le plus délicatement, comme ça t’es sur que si t’as arraché une plante, tu peux la replanter directement et au même endroit ni vu ni connue » bonne technique non ? Il était fier et frappait sur son torse volontairement pour essayer d’amuser In Jae qui perdait de sa lumière doucement, que ce passait-il ?

-FIN DU FLASHBACK-

Le sourire que lui offrit In Jae le rassura, tout allait visiblement bien, ou presque, il n’avait pas de marques, mais il avait peut-être été frappé, rien de méchant, mais de quoi briser quelqu’un, quand il s’agit de rapports de forces… enfin, il était ravi de lui avoir extirpé un sourire. « Si tu veux parler, te gêne pas, je serais muet comme un macccabé ! » Quand à la suite, le jeune homme appris que ça n’était pas si grave bien qu’il y avait des conséquences assez lourde, comme cette mère qui ne soutient pas son fils, quelle arnaque ! « non tu avais besoin de parler, c’est normal, c’est la première fois que tu en parles ? Parce que c’est important, ça aide à aller mieux de parler » C’est du moins ce que le coréen croyait, dur comme fer d’ailleurs. Il déglutit concernant sa vie et offrit tout de même un sourire. « disons juste que ça concerne ma vie sentimentale, rien de très grave, je suis juste un peu perdu… en ce moment, mais je m’en remettrais » On fait moins le malin, tout à coup, quand c’est à nous de nous confier, n’est-ce pas Dae Hyun ? Il se sentait piégé, mais rien de méchant, au contraire, il souriait parce que son comportement suggérait qu’il n’avait pas confiance, alors que c’était juste qu’il avait un peu honte de se sentir si… amouraché ?
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mar 29 Mar - 22:40
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

In Jae ne cherchait pas la pitié en racontant son histoire, mais du soutient. Et avec chance, ce fut ce qu'il reçu de la part de Dae Hyun. Le jeune étudiant en médecine avait toujours eu peur qu'on se moque de lui, que les gens soient blasés face à ce qu'il pouvait leur raconter : après tout, beaucoup ne comprenait pas comment un héritier d'une compagnie aussi grande que celle des ses parents pouvait se sentir malheureux. Les gens avaient tendance à penser que l'argent faisait le bonheur, et si même l'argent participe au bonheur, il ne fait pas tout. In Jae aurait très certainement préféré être pauvre mais avoir une famille complète et aimante que de naître dans une famille aisée mais non-aimante.



DÉBUT DU FLASHBACK


Plus il regardait Dae Hyun s'occuper du jardin, plus les souvenirs de son enfance revenait. Il en était nostalgique et avait bien du mal à s'en cacher : il était certain que tout le monde aurait pu deviner en le regardant qu'il avait soudainement changé. Il ne souhaitait plus seulement tenir compagnie au jeune jardinier, mais il voulait vraiment l'aider maintenant. Peut-être qu'il pourrait se créer de nouveaux souvenirs joyeux ici, avec quelqu'un d'autre, quelqu'un qui n'est pas son père. Et le jeune danseur semblait être la personne parfaite pour cela.

« Oui ça va. Merci. » souffla-t-il tout en suivant Dae Hyun.

In Jae écoutait attentivement son nouvel presque ami, retenant un sourire qui commençait à se former sur ses lèvres. Dae Hyun lui rappelait tellement son père, même si son paternel lui avait expliqué les choses beaucoup plus simplement, il avait employé le même ton et il lui apprenait tout avec tellement de patience qu'In Jae en avait toujours été impressionné même maintenant. Après l’explication, le jeune étudiant en médecine lâcha un petit rire en regardant Dae Hyun se taper sur le torse, fier de lui.

« Tu as déjà eu des problèmes au travail ? Genre une petite ou grosse bêtise que tu ne pouvais pas rattraper et où ça s'est mal terminé ? » demanda-t-il tout en commençant à arracher une mauvaise herbe avec soin, et, lorsqu'il réussi à le retirer, il sourit en voyant son triomphe et se tourna vers Dae Hyun. « J'ai réussi ! »


-FIN DU FLASHBACK-



Après avoir raconté une partie de sa vie et de ses ennuis, In Jae avait besoin de changer de sujet, ou du moins de se concentrer sur autre chose. Alors forcément il retourna la question à son nouvel ami, espérant que celui-ci passe vite à autre chose. Parler de tout ça l'avait un peu retourné et il se sentait un peu triste, vidé de toute son énergie.  Surprit face à la réponse, il ne réfléchit pas avant d'ouvrir sa grande bouche.

« T'es amoureux ? » s'exprima-t-il avant de se rendre compte de son éclat de voix soudain. « Oups, désolé. C'est un sujet difficile pour toi ? Il s'est passé quelque chose de... grave ? »

Parce qu'il s'y connaissait en relations amoureuses qui finissent mal. Bon certes, il n'a pas vraiment choisit la façon dont s'est terminé la sienne, mais peut-être pourra-t-il aider Dae Hyun. Mais pour cela, il fallait qu'il en sache plus sur ses fameux problèmes amoureux !


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Dim 10 Avr - 13:13
Dae Hyun était rassuré de voir le jeune homme s’apaiser à mesure qu’ils se parlaient. Il savait pourquoi, il comprenait, mais était exaspéré du fait que pour lui l’humanité devait être beaucoup plus confiante que méfiante. Seulement, l’instinct de survie voulait que la plupart des adolescent et jeunes adultes se montrent hostiles voire mauvais les uns envers les autres pour asseoir une autorité ? Pour être le boss de la récré ? Lui qui ne jouait pas à ce genre de jeu et ce depuis toujours n’en pouvait plus de devoir justifier son humanité. Il était néanmoins nécessaire de le faire et il n’y avait pas manqué.

-DEBUT DU FLASH BACK-

Il est là, à regarder comment faire, à lui demander conseil, puis finalement s’y met lui aussi et Dae Hyun le surveille du coin de l’œil non pas par peur d’être puni à sa place, ça, c’est le cadet de ses soucis, mais plutôt pour voir s’il s’en sort. C’est visiblement le cas, fier de lui, il montre les mauvaises plantes dans sa main, ce qui fait sourire le jardinier. « Bien joué ! On ira plus vite à deux » dit-il. La question qui lui fut posé le fit sourire. C’était plaisant d’attirer la curiosité de quelqu’un, surtout quand l’endroit n’inspire pas. Comme quoi, le danseur serait toujours étonné de dégoter des personnes, des objets ou tout autre évènement, mis sur son chemin par hasard pour égayer ses journées.

« Oui, j’en fais souvent, surtout quand je ne suis pas seul. Après, grave ? Nop, juste un peu embêtant ou irréparable, mais bon, du moment qu’il n’y a pas de mort ou de blessé tu sais, je pense que c’est pas grave » Il se masse la nuque, regarde à gauche, à droite, continue son côté, destiné à un moment où un autre à rejoindre celui de l’héritier, puis souris. « Une fois, un ami a voulu faire une blague en vidant des boites de sauces tomates dans les wc qu’on devait nettoyer. Résultat ? quand on a tiré la chasse, c’est pas seulement la cabine qui était rouge… on aurait dit qu’on avait repeint les murs et le sol » Il ne put s’empêcher de rire, avant de reprendre son sérieux et donner un petit coup d’épaule, soudainement bien plus à l’aise. « Et toi ? »

-FIN DU FLASHBACK-

Amoureux ? Il sourit encore, ce mot lui déchire le cœur, ce n’est pas volontaire, mais il devine en tout cas qu’In Jae connait ces choses-là. Les a-t-il vécu ? « Oui et non. On va dire que la seule personne que j’ai aimé vraiment est partie en Australie, je suis chanceux hein ? » Il lui tape doucement l’épaule, passe une main dans ses cheveux, puis se replace correctement. « Et toi, à ce niveau-là, pas de chérie ? Les futurs docteurs ça plait normalement, non ? »
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Dim 24 Avr - 13:01
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Petit à petit, ils avaient commencé à discuter un peu de leur vie, sans forcément rentrer dans les détails mais c'était un bon début. In Jae appréciait vraiment ce petit moment qu'il passait avec Dae Hyun, et pour une fois il se sentait vraiment à l'aise. Comme s'il pouvait tout dire au jeune homme sans qu'il ne le juge, et ça faisait un bien fou. In Jae a été élevé dans l'optique où on ne doit faire confiance à personne, que tout ces gens autour de toi ne sont ni tes amis ni des personnes de confiances. Mais avec Dae Hyun, c'était différent.



DÉBUT DU FLASHBACK



Fière d'avoir réussi à déraciner la bonne plante, In Jae lança un grand sourire dans la direction de Dae Hyun, montrant en même temps son succès. Après avoir obtenu une réponse du jeune jardinier, il se remit doucement au travail à ses côtés, lui posant des questions sur les fameux problèmes qu'ils avaient pu avoir en travaillant.

« Sérieux ? Waw, vous avez dû tout nettoyer alors ? Ça a dû mettre un temps fou à partir, tout ce rouge... On aurait presque pu croire à une scène de meurtre ! » la taquina-t-il gentiment tout en continuant d'arracher les mauvaises herbes. « Moi ? Je n'ai jamais travaillé, alors les gaffes, c'est chez moi que je les fais... Quand j'étais plus jeune, et que mon père était encore là, j'adorais le suivre partout. Peu importe où il allait, j'étais derrière lui, regardant ce qu'il faisait avec curiosité. Je l'aidais dans la jardin, avant. Comme je le ais maintenant. Et il a voulu m'apprendre, à moi, un enfant de 5 ans à l'époque, à arracher des tomates. Il m'a expliqué qu'il fallait arracher les rouges et seulement les rouges, et moi, voulant faire bien, j'ai arraché toutes les tomates vertes. T'aurais vu la tête de mon père... » ira-t-il en se rappelant la scène. « Mais il ne m'a jamais engueulé pour ça. Il a juste rit et a abandonné l'idée que je puisse un jour, avoir la main verte. » termina-t-il ensuite, reprenant son souffle. « C'était pas trop dur la première fois ? Je veux dire, tu t'y connaissais en jardinage ou tu as tout appris en travaillant ? »



FIN DU FLASHBACK



« Elle est partie... ? Mais vous n'avez pas gardé contact ? » demanda-t-il après avoir écouté le problème de son ami. Ça semblait le toucher énormément et In Jae se sentait mal d'avoir été aussi maladroit dans ses choix de mots. La prochaine question le fit se tendre un peu, et, profitant quelques instants de la douce brise, il se détendit, un petit sourire triste. « Je suis totalement seul en ce moment. L'amour, ça me réussit pas trop, tu sais. Je me suis toujours pas remis de ma séparation avec mon... petit-ami. » finit-il, déglutissant. « Enfin, si on peut appeler ça une séparation... On fait une belle paire tous les deux, tu trouves pas ? » sourit-il doucement à Dae Hyun.


© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 27 Avr - 12:59
L’ambiance était beaucoup plus calme bien que toujours pas aussi enjouée que l’aurait espéré le coréen, il ne s’en plaint pas, préférant largement le poids de cette atmosphère plutôt que celle, beaucoup plus éprouvante qui régnait précédemment. Parler d’amour était quelque chose d’étrange, surtout à un autre homme, lui qui n’avait jamais connu qu’une seule personne indépendamment des contraintes physiques se disait qu’il pouvait y avoir conflit, mais il voulait être franc. Sa main passée dans sa nuque, lorsqu’In Jae lui sourit, le danseur ne put que se rappeler ce rire franc de leur première rencontre. En avait-il déjà eu avec un inconnu de la sorte ?

FLASH BACK

« Ah oui ça y ressemblait beaucoup et on aurait pu y croire si c’était pas épais et que ça sentait pas si fortement la tomate » il se massa la nuque, renvoyant la pareille au jeune homme qui partagea un souvenir précieux avec lui. Visiblement l’homme que sa mère fréquentait n’était pas son père et il l’aurait parié même sans avoir parlé avec lui. Le seul réconfort masculin qu’ait jamais eu ce garçon s’en était allé, le laissant livré à lui-même et à cette bande de requins. Pour Dae Hyun, ses parents n’en avait pas le comportement et n’étaient pas en mesure de comprendre l’étendue du problème. S’il ne le connaissait pas beaucoup et qu’il n’avait pas le droit de se mêler, il pouvait au moins apporter de sa personne amicalement et le mieux étant qu’il n’avait même pas à se forcer, tout se faisait naturellement. Il s’était mis à rire avec lui, tout en continuant sa besogne, ralentissant volontairement pour gagner un peu de temps dans cette discussion.

« Oh, j’ai appris sur le tas en fait, d’abord pour rendre service sans être payé, puis quand je me suis amélioré ça s’est fait tout seul. C’est dommage que t’ai jamais travaillé, tu sais même si on arrive pas à faire ce qu’il faut, l’important c’est d’essayer et de s’amuser, on fait des rencontres, on créer des souvenirs… ‘fin je t’apprends rien je suppose, mais si jamais ça te dit, je peux toujours m’arranger pour qu’on nous embauche tous les deux » C’était une proposition folle, sachant qu’ils ne se connaissaient pas, mais c’était dit avec le cœur, rien d’autre ne comptait aux yeux du coréen.

FIN DU FLASH BACK

C’était plus compliqué que ça, mais comment le lui dire ? « On va dire ça comme ça, j’ai gardé contact mais nos emplois du temps et les décalages horaires n’aident pas, puis chacun veut rester dans son pays d’origine… alors c’est compliqué si on veut établir quoi que ce soit » Mais assez parlé de lui, se dit-il, qu’en était-il de la vie de son ami ? Lui aussi avait visiblement des problèmes et quelle ne fut pas la surprise de l’étudiant en apprenant que c’était un « il » pour lui aussi. « Ouaip, une belle paire… ça s’est si mal passé ? » Il l’ébouriffe, instinctivement, toujours désireux de recoller les morceaux s’il est possible de le faire. Le bonheur des autres passe souvent avant le sien, ne cherchant pas forcément, de son côté, à oublier Hyo Dae. Mais pour In Jae ?
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Jeu 23 Juin - 22:29
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Parler avec quelqu’un d’amour, c’était pas quelque chose dont il avait l’habitude. Il n’en parlait pas avec ses parents, c’était le sujet tabou de la famille, après tout. Mais le truc, c’est qu’il évitait d’en parler aussi avec ses quelques amis, par peur d’être incompris et qu’ils prennent mal d’apprendre seulement maintenant qu’il aime les hommes. Ça pouvait faire un choc de se rendre compte qu’en fin de compte, on ne connaissait pas vraiment les gens qui nous entourent.



DÉBUT DU FLASHBACK


Si quelqu’un avait dit à In Jae qu’il partagerait un de ses souvenirs d’enfance les plus importants pour lui avec un presque inconnu, il aurait très certainement ri au visage de cette personne. Il ne partageait déjà rien avec ses proches, alors avec quelqu’un qu’il ne connait pas ? Impossible. In Jae n’était pas comme ça et il n’allait pas changer du jour au lendemain… Et pourtant voilà qu’il parlait plus ou moins librement avec Dae Hyun, qui n’était là que pour arracher les mauvaises herbes de sa mère. Le jeune homme avait une présence rassurante, presque paternel. Cela faisait du bien de ne pas sentir de pression, comme si on attendait forcément quelque chose de lui et que cette chose, ce n’était pas ce qu’In Jae souhaitait.

« Travailler ? J’adorerais. Peut-être que je pourrais échapper à la vigilance de mes parents et de leurs nombreux espions ? » rigola-t-il tout en étant sérieux. « Tu sais qu’ils m’ont déjà fait suivre plusieurs fois ? Flippant, je te jure. » Ou comment avouer quelque chose de bizarre à quelqu’un que l’on connaissait à peine.


FIN DU FLASHBACK



« Ah oui je vois… C’est dommage, tu devais beaucoup l’aimer pour être aussi triste. » sourit doucement In Jae. Le ton triste de Dae Hyun le rendait presque mal à l’aise : il avait jusque là l’habitude du jeune homme souriant et joyeux, toujours là pour aider les autres. Une main vint ébouriffer ses cheveux et le jeune étudiant en médecine lâcha un petit soupire, secouant la tête de droit à gauche. « On peut dire ça. On s’est pas vraiment quitté, en fait. Je… » Il laissa sortir un nouveau soupire, résigné. « On a eu un accident. Et je suis le seul survivant. Alors ouais… tout était parfait entre nous. Mais c’est malheureusement du passé maintenant. » La tête baissé, il n’osait pas vraiment regarder Dae Hyun, puis il se racla la gorge, relevant cette fois-ci la tête tout en tentant de sourire. « Je nous déprime avec mes histoires, hein ? J’ai jamais été du genre amusant, pendant les fêtes. » plaisanta-t-il, donnant un petit coup de coude au danseur.



© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Sam 25 Juin - 22:17
Quelque part, le coréen était heureux d’avoir couru après le futur médecin. Les apparences sont parfois trompeuses et ce que l’on pense des autres pour mieux s’en protéger peut nous nuire. Voilà deux façon de voir les choses qui vont parfaitement ensemble et font passer les autres à côté de belles rencontres et de belles occasions par ailleurs. Mais Dae Hyun était du genre à forcer le destin. Il n’en était pas mécontent, bien que maintenant assez mélancolique.

DEBUT DU FLASHBACK

La relation compliquée entre les parents et leur enfant, Dae Hyun connaissait parfaitement. Il n’était personne pour juger de la sorte, mais ce que lui révélait le jeune homme de cette famille lui faisait comme un écho. Si son père apprenait son petit écart, sa sexualité beaucoup plus libérée que ce qu’il pensait, il aurait sans doute renié le danseur. Les mains dans la terre, il sourit malgré tout au garçon qui venait de répondre oui à sa proposition. S’il était surpris ? Un peu, mais ce n’était pas plus mal, et pour lui plus on était de fous, plus on riait. « On fait comme ça alors ! » Quand à la suite, il n’en cru pas ses oreilles. « Mais… c’est… pour quel motif ils te suivent ? C’est un peu bête ce qu’ils font, à moins que tu sois un psychopathe, mais t’es loin d’en avoir l’air » Heureusement d’ailleurs. Dae Hyun se méfiait toujours de tout et de tout le monde, mais il laissait également sa chance à qui la voulait, qui la saisissait. Il haussa simplement les épaules « qu’ils te suivent, ils verront rien d’autre que les efforts que tu fais » Et il n’avait pas tort. Après tout, travailler pouvait être parfois une forme de liberté quand le domicile n’était qu’une prison.

FIN DU FLASHBACK

« Oui beaucoup, mais c’est comme ça » Il passa sa main dans sa nuque, posant à son tour des questions en regrettant bien vite lorsqu’il entendit la chute. Il déglutit, se sentant désolé, frappant le dos de son acolyte « pardon, je ne savais pas. Mais tu sais, je ne pense pas que te voir comme ça lui ferait plaisir et… pareil pour moi en fait. On devrait juste essayer d’accepter et aller de l’avant plutôt que de se sentir mal comme ça. Plus facile à dire qu’à faire, c’est sûr, mais on est deux maintenant, autant qu’on cherche à s’éclater plutôt que déprimer ? » Il ne savait pas pourquoi il disait ça, il avait bien compris qu’In Jae avait une piètre opinion de lui-même alors que lui pensais qu’il avait beaucoup subi, beaucoup trop déjà pour continuer à se laisser faire. « Allé, on a peut-être pas de chance en amour, mais en amitié ça marche du tonnerre, non ? Faut qu’on se trouve un petit job »
avatar
avatar
Invité
Fiche de jeu
Liens utiles
Mar 23 Aoû - 0:20
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Dae Hyun

Il ne se confiait jamais à personne mais pour une fois, tout sortait plutôt facilement. Et à vrai dire, même s’il n’oserait jamais l’avouer, cela faisait du bien. Personne ne l’écoutait jamais, ce qu’il disait n’avait pour sa famille aucune importante et il avait un mal fou à faire confiance aux gens autour de lui. Bref, In Jae ne se faisait pas facilement des amis et il l’assumait très bien. Comment pourrait-il être naïf ? Il connaissait trop bien ce monde, il savait bien que les hommes n’étaient qu’envie, trahison et argent. Ou alors était-ce seulement ses parents ? Ou seulement les trois quarts des gens qui possédaient quelque chose d’important ? Dae Hyun n’était pas comme ça. Il ne l’avait pas jugé malgré ses difficultés à ne pas rabaisser le pauvre travailleur, même si In Jae ne s’en rendait quelque fois même pas compte.


DÉBUT DU FLASHBACK


Est-ce qu’avouer au jardiner que ses parents le faisaient suivre était une bonne idée ? Franchement ? In Jae se tâtait encore sur la question. Enfin, cela ne semblait pas effrayer le jeune homme qui fut plutôt surprit de cette confession. Eh ouais, des psychopathes, y en a partout, malheureusement. Bon, peut-être qu’il exagérait… mais ses parents pouvaient vraiment être effrayés. Genre comme dans les films d’horreur. « Ils ont pas confiance en moi. Et je ne leur en veux pas, à vrai dire. » Pas qu’il soit une pauvre victime qui aime accepter son sort pour mieux se plaindre. Non, non, non. Il savait très bien qu’il avait fait pas mal de conneries quand il était plus jeune, tout en sachant que l’image qu’il donnait était importante pour l’entreprise familiale. Qui aimerait voir un héritier saoul en train de chanter des chansons pour enfants à tue-tête dans la rue ? Personne. Et pourtant In Jae n’était pas tout rose de ce côté-là… mais il fallait avouer qu’il avait une voix parfaite pour les chansons de dessins animés. « T’es vraiment… gentil. Tu devrais faire attention, si ça se trouve, je suis un tueur de série qui n’attend qu’une chose : que tu tournes le dos. » plaisanta-t-il en faisant à clin d’œil à Dae Hyun. Un raclement de gorge attira soudainement leur attention, et, se redressant rapidement en voyant la bonne, In Jae se retourna vers le travailleur. « Ah. C’est mon signal : je dois partir. J’ai vraiment passé un bon moment Dae Hyun. Merci. » dit-il sincèrement au jeune homme, s’inclinant poliment avant de suivre l’employée.


FIN DU FLASHBACK


Et voilà qu’il parlait de son premier amour à Dae Hyun.  Sortez les mouchoirs, In Jae avait déjà envie de sauter d’un pont. Enfin, cela dura seulement quelques secondes, puisqu’une nouvelle fois, le jeune danseur réussi à le faire sourire, remontant quelque peu son moral. Il avait vraiment un don ! « Oui, tu as très certainement raison. Mais c’est difficile, et mes parents n’aident pas forcément. Mais j’ai effectivement de la chance en amitié, ces deniers temps. Je ne sais pas si je mérite d’être entouré d’autant de personnes qui essaient de me réconforter, mais je ne vais pas m’en plaindre. Merci, encore une fois. » répondit-il en souriant, se rappelant de leur au revoir lors de leur rencontre. Décidément, il passait son temps à remercier son nouvel ami ! Se raclant la gorge, il regarda les élèves se précipitant pour aller en cours, l’heure des reprises étant de plus en plus proche. « Oh, tu n’as plus cours ? Je n’aimerais pas te retenir si jamais tu as quelque chose à faire, dès que je commence à parler, je m’arrête jamais. »


BOOMBAYAAAAAAAAH:
 



© Truth.
avatar
avatar
Kang Dae Hyun
I'M ON DUTY
here since : 04/05/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: amoureux de toutes les femmes de ce monde
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSin jaehae minmolan 01
FINIS hyodae01haneul01suhohyodae 02haneul 02jaemin 01Hyodae 03jaemin 02jaemin 03hyodae04hyodae 05Mingu01event • • bal noelha neul 01
ABANDONNÉSjaidenmyunggukjinsuhomikasunaminjunyunjunhyodae 07mingu 02in jaeki jin
Liens utiles
Mer 24 Aoû - 22:11
Les tensions s’envolaient à mesure qu’ils parlaient. Dae Hyun se sentait le cœur lourd même si déjà plus léger de ne plus être pris pour ce monstre qui court après les enfants pour exposer à tous les petits secrets honteux. D’une part, il n’avait rien de cela, n’étant pas du genre à se soucier du regard des autres, excepté peut-être concernant sa sexualité à demi assumée. Il n’apprécierait pas que l’on dévoile ses petits secrets. Mais c’était essentiellement parce qu’il ne voit pas l’intérêt de parler des autres pour faire ce que lui détesterait qu’on lui fasse. La trahison a le mérite de marquer les esprits autant que la honte qui elle secoue et choque bien plus qu’elle ne fait mal.

DEBUT DU FLASH BACK

Pas confiance ? C’était la première fois qu’il entendait ça. C’était courant, après tout, les gens n’aiment pas les cachoteries, pourtant ils en font plein et pour pas grand-chose. Ça lui rappelait les dramas que sa mère regardait parfois. Insupportable. Pourquoi ceux qui ne vivent pas dans la crainte du besoin se comportent-ils comme des enfants ? Enfin, il haussa juste les épaules, expliquant par la suite comment faire son boulot et proposant, pourquoi pas, des alternatives. L’idée qu’exposait In Jae était simple et pourtant, elle avait fait son petit effet. Le fameux tueur en série ? Non, impossible. Encore qu’il fallait bien quelqu’un d’insoupçonnable pour ne pas avoir été pris depuis tout ce temps. Sa main dans sa nuque, malgré la terre sur ses gants, Dae Hyun observa l’étudiant. « hm… j’en sais rien moi, mais je ne suis pas seulement gentil » dit-il avant de constater que le garçon devait s’en aller. Il le salua également et se remit au travail.

FIN DU FLASH BACK

Sa main vint taper doucement le dos de son acolyte tandis qu’il lui répondait. Ils se prenaient la tête, l’amour est vraiment l’essence d’une vie, le but ultime. Ou pas. Dae Hyun désespérait tellement à ce sujet qu’il préférait ne tout simplement pas considérer la chose comme central. Pas besoin d’une autre personne pour vivre « plus on y pensera, moins facilement on s’en remettra, faut laisser couler et ça ira, je suis sur » dit-il avant de se relever. In Jae s’inquiétait un peu pour lui. « Je peux rattraper certains cours, et toi ? Non, en fait, tu sais quoi ? On devraitse donner rendez-vous ce soir pour aller boire un coup » La proposition avait été lancée, ils pouvaient s’organiser mieux avec un peu de temps, suffisamment pour mettre leurs idées en ordre. Cette conversation avait été étrange, et pourtant enrichissante : il n’était pas le seul à déprimer. Il ne devait pas voir seulement le négatif de son unique relation amoureuse et qui plus est homosexuelle. Pourquoi s’angoisser ? La vie est trop courte pour prendre le temps de s’arrêter.

hrp:
 
Contenu sponsorisé
Fiche de jeu
Liens utiles
 
Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Kang Dae Hyun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» Je ne vois pas de quoi tu veux parler... feat. Kang Dae Hyun
» Je ne veux plus jamais te parler !(Pv Digouuu)
» Hé, t'as dit quoi avant d'parler ?
» [0157] Quoi? Tu veux ma photo ?! - Nicky ~ [PYROLI]
» C'est la merde. [Elsa]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kidding  :: FUNNY TOWN :: OLD PIECES OF WORK :: Galsan-
Sauter vers: