Aller en haut

Aller en bas


No Kidding [trailer] par Kim Hye Ri ♥

Nous manquons d'hommes hétéro pour nos demoiselles ~
Pour faire passer une annonce cliquez ici

Partagez | 
 

 Let's get high.... or not Ft. In Jae (logements)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mar 27 Oct - 0:28

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae

« Monsieur Park, vous êtes à nouveau en retard! » Il remettait correctement sa veste lorsqu’Il Sung aperçut son père descendre les escaliers à bout de souffle. Sa femme qui venait de lui faire une énième réflexion lui tendit alors sa veste tandis qu’elle demanda à ce qu’on prépare un verre d’eau pour son époux qui avait du mal à retrouver son souffle. « Je ne retrouvais pas un papier important! » se défendit l’homme de la maison, ce qui lui valut un sourire sarcastique de sa femme. Celle-ci se tourna alors vers son fils et remis en place la cravate de ce dernier, bien que celle-ci soit le déjà. « C’est dommage que ta fiancée ne soit pas présente. J’espère qu’elle pourra se libérer la prochaine fois. Ce serait bien que tu puisses te montrer plus régulièrement avec elle, que votre relation soit connue auprès de notre entourage. » Sa mère avait beau être déçue, c’était tout le contraire pour Il Sung! Quoiqu’en réalité, il était partagé. Il s’était déjà rendu à un gala avec la demoiselle et tout s’était relativement bien passé, il avait même passé une très bonne soirée en sa compagnie. Cependant cette soirée avait également été source de pression et il n’avait eu de cesse de répondre à des questions qui le rendait mal à l’aise.. Surtout lorsqu’il devait dire depuis combien de temps ils se connaissaient, comment ils s’étaient rencontrés et d’autres questions en ce genre. C’était étrange d’y répondre lorsqu’en réalité ils se connaissaient à peine et  qu’ils n’étaient pas vraiment un vrai couple, du moins, pas comme on pouvait les imaginer. « J’espère aussi ». Répondit Il Sung bien qu’au fond, il était soulagé de ne pas être confronté à une nouvelle série de questions gênantes.

Après avoir souhaité une bonne soirée à Madame Park, Il Sung et son père partirent en direction de la limousine qui les attendait à l’entrée de la demeure familiale. Ce soir-là avait lieu une soirée plutôt important e entre personnes d’influence (notamment au niveau du porte-monnaie). Il était logique que le père d’Il Sung s’y rende, puisque ce dernier raffolait de ce genre d’évènements, lui qui aimait se montrer et parler de lui. Il Sung suivait pour fair plaisir à son père qui aimait présenter son fils dont il était si fier. Ce dernier avait appris à suivre sans dire un mot… A vrai dire, il n’avait jamais répondu à son père, il n’avait même jamais essayé d’échapper à ces événements puisqu’il était habitué et que cela lui semblait étrangement normal. Pour autant, cela ne signifiait pas qu’il raffolait de ces soirées, bien au contraire. Au moins, il voyait du monde ce qui changeait de son appartement vide. De plus, cela lui donnait une occasion pour rentrer au domicile familiale ce qui lui permettait de voir ses parents et parfois, d’autres membres de la famille. Bien qu’il était ravi d’avoir pris son indépendance à Anyang, cela ne signifiait pas qu’il aimait être constamment loin de sa famille. Au contraire, c’était plaisir de retourner les voir, même si ses parents en profitaient pour l’interroger sur des sujets qui ne lui plaisait guère : son métier et sa future fiancée.

Le chemin en voiture se passa relativement bien, Il Sung échangea des anecdotes sur son lieu de travail avec son père qui à son tour, partagea avec lui des souvenirs de sa jeunesse, lorsqu’il était encore un interne. Ils arrivèrent, about de plusieurs minutes, au lieu de rendez-vous et lorsqu’il entra dans la pièce principale, décorée spécialement pour l’occasion, Il Sung entra dans son rôle habituel : il se tenait droit et souriait poliment, tendant la main et s’inclinant à chaque fois qu’il rencontrait quelqu’un et qu’il échangeait avec cette personne. Il parlait d’une manière posée, sa voix étant contrôlée et il faisait preuve de bonnes manières et ce, en toutes circonstances. Ici, ce n’était pas l’endroit où il se permettait de rire et de se montrer ne serait-ce qu’un minimum décontracté. Tout était dans le contrôle, il souriait quand il le fallait, poliment, sans trop en faire. C’était ainsi qu’il avait appris à se comporter en ce genre d’occasion. Ainsi lorsque son père salua un un autre adulte qui était accompagné lui aussi de son fils, Il Sung resta simple et ne prit pas la parole, sauf lorsqu’il le devait, lorsque son père l’interpellait. Dans un autre contexte, il aurait pu décider de discuter avec ce jeune homme, qui avait peut-être le même âge que lui, mais ce n’était pas le lieu adéquate. De toute manière, son père fut appelé par quelqu’un d’autre et ils n’eurent pas plus de temps pour échanger d’avantage. Ainsi, pendant quelques longues et interminables minutes, Il Sung rencontra de nombreuses personnes, certaines personnes qu’il avait déjà rencontré mais aussi de nouvelles têtes. Ce fut seulement lorsque son père se posa enfin avec un groupe de personnes qu’il parvenu à trouver une occasion pour s’éloigner un peu. Il avait beau être habitué, cela faisait un moment qu’il n’avait pas participé à ce genre de soirée : il avait oublié à quel point c’était fatiguant. Il avait parfois envie d’hurler tellement il était fatigué d’être aussi stoïque. Pourtant il avait tendance à se comporter de cette façon.

Ce fut comme une libération pour le jeune homme, lorsqu’il se rendit compte qu’il y avait un jardin facile d’accès. Son bonheur ne fut plus grand quand il se rendit compte que ce jardin était vide, et qu’il était donc tranquille et pouvait se permettre de retirer sa veste et de desserrer sa cravate. Mine de rien, ça faisait énormément de bien. La petite brise qui venait chatouiller son visage était également dès plus agréable et le jeune interne se sentit beaucoup plus léger à présent. Cela faisait du bien… Il avait beau être à quelques mètres seulement de la grande salle, il avait pourtant l’impression d’être au bout du monde, à l’écart de ce chahut social où les apparences et la réputation importaient plus que la personne en elle-même. C’était fatiguant de penser de cette manière, Il Sung en prenait à nouveau confiance. Il adorait ses parents, et ce plus que tout, mais il ne comprenait pas pourquoi ils se comportaient de cette façon, ils valaient tellement mieux que ça. Peu importe, c’était ainsi et pas autrement. L’esprit ailleurs, le jeune homme observa le paysage sous ses yeux. L’endroit était magnifique et donnait vu sur un ciel qui commençait à s’obscurcir, le soleil laissant place à la nuit.  « J’avais oublié à quel point ces soirées étaient fatigantes… » Il commenta pour lui même. Cependant il sursauta lorsqu’il sembla entendre du bruit derrière lui. Et si quelqu’un était là, et si quelqu’un l’avait entendu murmurer? Cette parole pouvait être mal interprétée, il en était bien conscient. Il se tourna alors pour observer derrière lui et c’est ainsi qu’il aperçut un jeune homme lui aussi présent dans ce beau jardin. Est-ce qu’il l’avait entendu? En tout cas, une chose était sure, Il Sung l’avait déjà vu quelque part.


Lady


Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Ven 30 Oct - 0:58
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


Se préparer pour aller à une réception de cette envergure avait toujours été horrible pour In Jae. Il avait bien entendu reçu un appel téléphonique de ses parents ce matin, et plu précisément de sa mère, qui, bizarrement, adorait s'occuper de ce genre de choses. Peut-être était-ce parce qu'à part ça, elle ne faisait pas grand chose d'autre... Son beau-père s'occupait de tout, et sa mère, elle, elle était plus du genre à se pavaner pendant les réceptions ou même dans les nombreux centres commerciaux qu'ils avaient. Bref, il avait reçu l'appel à huit heures du matin pile, ce qui ne l'avait pas forcément mit de bonne humeur, surtout lorsqu'il avait entendu le discours qui avait suivit. Comme d'habitude, en conclusion, il devait être poli, discret, bien habillé et présentable. Comme s'il allait se ramener habillé en jogging et pas coiffé... mais, ne voulant pas créer de disputes là où il n'y en avaient pas, il ne fit qu'accepter les moindres mots et ordres donnés par sa mère. Il ne comprendrait jamais pourquoi elle l'appelait aussi tôt le matin au lieu de le faire la veille, ce n'est pas comme s'il allait oublier du jour au lendemain qu'il allait devoir aller à un gala. Il savait que ses parents le prenait pour un idiot de première incapable de faire quoi que ce soit seul, mais quand même...

Il ne s'était pas levé immédiatement. Il était retourné se coucher et avait mit son réveil pour les onze heures, ne voyant pas qu'est-ce qu'il pourrait faire toute la journée. Il n'avait rien de prévu : à vrai dire, pour une fois il avait même un costume de près, repassé et propre. Ses chaussures étaient en très bonne état, donc pas besoin de passer les faire laver et teindre par un professionnel. Sa mère le remarquerait sûrement, mais il s'en fichait un peu : ce n'était pas comme si elle pouvait commencer à l'engueuler en plein milieu d'une fête. Et pour une fois, In Jae allait peut-être l'apprécier, cette fête. En effet, celle-ci ne se passait pas chez sa famille ou chez quelqu'un de proche de celle-ci : il pourrait très certainement s'enfuir pendant quelques temps, profitant de quelques minutes de répits avant que ses parents ne le retrouvent et ne le ramènent par la peau du cou. Mais cela voulait aussi dire qu'il allait devoir faire le voyage jusqu'à la maison de cet inconnu dans la même voiture que ses parents, et il ne pouvait qu'espérer que la route soit rapide. Il pouvait déjà entendre les remontrances de sa mère arriver comme un tsunami. Soupirant lorsque son réveil sonna à onze heures, il se leva et sa journée, aussi lente fut-elle, débuta.

Un bruit de klaxonne retentit dans toute la rue, ce qui attira l'attention d'In Jae qui attendait patiemment sur son canapé l'arrivée de ses parents tout en regardant des dessins animés qui passaient à la télévision. Reconnaissant la voiture familiale en regardant par le fenêtre, il éteignit tout et quitta rapidement son appartement, pressé. Ses parents n'aimaient pas attendre et surtout, ils détestaient arriver en retard ou les derniers à un gala. Une fois dans la voiture, il salua sa mère et son beau-père avec un faux respect, et ils prirent enfin la route en même temps qu'une main agrippa son bras, attirant son attention vers sa mère.

« C'est une soirée très importante pour nous : ne nous ridiculise pas, compris ? Quand on arrivera, tu iras saluer les personnes importantes avec ton père et ensuite tu resteras dans les parages, que l'on puisse te trouver si on a besoin de toi. » ordonna-t-elle, lâchant ensuite son bras.

In Jae ne fit qu'hocher la tête face aux paroles de sa mère : il savait très bien ce qu'il avait à faire. Cela faisait maintenant des années qu'il était obligé d'être présent pendant ses fameuses réceptions très importantes pour la famille et son succès économique. Le plus important étant d'être vu partout, avec les personnes les plus influentes du moment et du coin, et si possible, se faire remarquer d'une façon ou d'une autre : bijoux ou vêtements hors de prix, les faux compliments envers les hôtes ou le mieux ; mettre en avant son enfant, même si on déteste celui-ci. In Jae n'osait même pas imaginer la réaction de ses parents s'il avait choisi de faire autre chose que médecin : ils n'avaient déjà pas approuvé son choix de carrière, mais au moins c'était un métier qui apportait le respect. Faire des études d'arts, par exemple, ça aurait été quelque chose d'impossible ou du moins d'invivable. Mais heureusement il adorait la médecine alors ses parents n'avaient pas à s’inquiéter devant les autres à cause de son choix : ils pouvaient mettre en avant In Jae et ses études, prétextant qu'ils l'avaient toujours soutenu dans cette route longue et semée d’embûches. In Jae put enfin respirer correctement lorsqu'ils arrivèrent enfin et quittèrent la voiture, enfin, la limousine plutôt, prenant une grande bouffée d'air frais.

Il y avait déjà beaucoup de monde présent et cela n'étonna pas In Jae : la maison était énorme et ses jardins aussi. La réception était apparemment plutôt importante pour une quelconque raison qu'In Jae ne connaissait pas, donc le fait qu'il y ait énormément de gens n'était pas si surprenant que cela. Suivant ses parents en silence, ils se firent accueillir par les hôtes qui parlaient déjà avec ses parents comme s'ils étaient de bon vieux amis de lycée et qu'ils s'adoraient. Secouant doucement la tête face à tant d'hypocrisie, il salua poliment à son tour les hôtes. Et, rapidement, ce fut le tour des invités : il croisèrent de nombreux hommes influents ou de femmes influentes, et le beau-père d'In Jae voulait tous les saluer. Le jeune étudiant en médecine ne faisait même pas attention à qui ils saluaient : tout cela lui importait bien peu, en effet. Puis, à son plus grand bonheur, un homme d'un certain âge appela son beau-père en privé, laissant le champ libre à In Jae pour qu'il puisse s'enfuir d'ici, ce qu'il fit d'ailleurs sans attendre. Il savait très bien que sa mère lui avait dit de rester dans les parages mais il n'en pouvait déjà plus. Et les jardins semblaient être vides et tellement magnifiques qu'il ne put résister à son envie d'y aller en douce. Il espérait vraiment qu'il n'y avait personne ou alors très peu de monde.

Alors qu'il se promenait depuis deux ou trois minutes, In Jae aperçut quelqu'un de dos. Un jeune homme avait apparemment eu la même idée que lui... Réfléchissant quelques secondes, In Jae pesa le pour et le contre. Puis, décidé, il se dirigea vers le jeune homme, qui se retourna en entendant très certainement les bruits de pas derrière lui.

« Excusez-moi, mais je -...» commença-t-il lorsqu'il fut près de l'inconnu.

Mais, alors qu'il parlait, son pied se prit dans quelque chose de dur, un tuyau d'arrosage peut-être, l'envoyant s'écraser contre le pauvre homme. Ils mirent quelques temps avant de pouvoir se relever et démêler ce qui était, effectivement, un tuyau d'arrosage. Celui-ci s'était enroulé autour des deux jeunes hommes, rendant leur première vraie rencontre très maladroite et gênante. Une fois qu'ils furent libérés, In Jae ne put que remarquer leur état : décoiffés, leurs vêtements étaient froissés et certains endroits quelque peu tâchés. Ouvrant en grand les yeux, il ne réfléchit pas à comment il aurait dû se comporter normalement et s'approcha de l'inconnu, tentant avec un mouchoir en tissue de laver une tâche marron se trouvant sous la veste.

« Je suis tellement désolé ! Je... Vous me disiez quelque chose, et je voulais savoir si je vous connaissais et je n'ai pas vu le tuyau d'arrosage dans ce noir et... et.. Je suis vraiment désolé, excusez-moi. » débita-t-il en quelques secondes.





Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 4 Nov - 0:10

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae

Tout semblait se passer pour le mieux à l’intérieur du domicile où Il Sung s’était rendu avec son père. Ce dernier était d’ailleurs occupé par une conversation avec un groupe d’hommes d’affaires. Il échangeait de nombreuses anecdotes sur son métier ce qui lui permettait de mettre en avant sa renommée, et le fait qu’il n’était pas à plaindre financièrement, bien au contraire. Il s'agissait du véritable but de ce genre d’événement : parler de soi, se vanter à la moindre occasion pour maintenir les apparences. Le mensonge et l’hypocrisie étaient sans aucun doute de mise dans ce genre de circonstance où il était hors de question de perdre la face ou d’avoir l’air inférieur aux autres. C’était justement ce qu’Il Sung ne supportait pas quand il venait ici et que les présentations anodines faisaient place à des conversations plus profondes, ainsi qu’à des règlements de comptes sous forme de piques bien acérées mais dissimulés par de faux sourires. Toutes les personnes ici portaient un masque et Il Sung ne savait jamais comment interpréter tels ou tels sourires. Il n’arrivait pas à faire confiance aux personnes qu’il rencontrait durant ces soirées puisque toutes étaient présentes car elles avaient des objectifs à atteindre.

Bien qu'il était plus ou moins habitué Il Sung, fatigué, n’avait pas réussi à supporter cette situation plus longtemps et il avait décidé de s’écarter pendant quelques minutes, le temps de respirer l’air frais. Ainsi, alors que la soirée continuait sur une belle lancée -visiblement- Il Sung se retrouvait dans le grand jardin, perdu dans ses pensées. C’était agréable de se retrouver un peu seul, cela lui permettait de profiter de l’agréable brise qui venait chatouiller son visage et qui lui permettait de le libérer de cette pression qu’il s’était mise sur les épaules. Même s’il commençait à s’habituer à ces évènements, il arrivait toujours tendu, effrayé par les erreurs qu’il pouvait commettre. Son père était un homme de principes, plutôt compréhensif mais qui avait énormément d’attentes envers son fils. Il ne s’en rendait pas compte mais pour Il Sung, c’était une source importante de pression, une pression qui se rajoutait à sa vie difficile d’interne. Pour autant, Il Sung ne détestait pas se retrouver dans ce rôle de fils parfait que son père aimait pavaner auprès de ses collègues et amis (ainsi qu’ennemis, en réalité, surtout auprès de ses ennemis). En effet, il était toujours envahi par une chaleur indescriptible lorsqu’il lisait la fierté dans le regard de son père. Il Sung avait toujours couru après cela à vrai dire, il voulait que ses parents et surtout son père soient fiers de lui. Son père était son modèle, l’homme qui l’inspirait depuis toujours. C’était certainement du à son enfance et à son éducation mais il avait toujours suivi les directives de son père sans jamais broncher. Sa jeunesse, il l’avait passé à étudier pour que ses parents le félicitent et soient fiers de lui. Cependant, il n’avait pas vraiment profiter de cette jeunesse, à cause de cette obsession qu’il avait pour cet étrange objectif… Il n’avait jamais vraiment écouté ce que lui disait son coeur… Son rêve… il ignorait ce que c’était, il n’en avait pas. Il avait simplement des objectifs, simplement des objectifs.

Il Sung détestait lorsqu’il en venait à réfléchir à ses rêves, cela avait tendance à lui donner un affreux mal de tête et à le rendre morose, bien qu’il ne comprenait pas pour quelles raisons. Ce n’était pas grave s’il n’avait pas de rêve, n’est-ce pas? Sa vie était bien remplie, il n’avait pas besoin de perdre son temps avec des futilités telles que cela. Il n’avait pas besoin de remettre ses choix en question puisqu’il était sûr d’avoir pris les bonnes décisions, il fallait vraiment qu’il se reprenne car dernièrement, il était très souvent pensif et contrarié par n’importe quoi. A vrai dire, il détestait par dessus tout l’incertitude puisque cela avait justement tendance à lui mettre un coup au moral…. De plus, avoir ce genre de pensées alors qu’il participait à un tel événement ne l’aidait pas à retrouver la force de se confronter une nouvelle fois à toutes ces personnes. Depuis qu’il était à Anyang, il avait vraiment l’impression de revivre et de se débarrasser de tous ces faux-semblants qui faisaient jusque là parti de son quotidien. Les soirées étaient plus rares à présent puisqu’il ne vivait plus chez ses parents et il pouvait prendre ses propres décisions sans être confronté à l’opinion de ses parents. Egalement, il avait fait des rencontres étonnantes qui lui avait ouverts les yeux, qui lui avaient permis de découvrir de nouvelles choses et de se sentir vraiment vivant. Le sourire d’Yin Chao lui apparut d’ailleurs en tête et il se mit à sourire en se rappelant de ce fameux sourire, un sourire qu’il n’avait pas vu depuis quelques jours… Sans aucun doute, c’était ce genre de sourire qu’Il Sung voulait voir, et non plus tous ces sourires hypocrites qu’on pouvait retrouver dans cette demeure...

Les grandes interrogations que se posait Il Sung furent très vite coupées lorsqu’il se rendit compte que quelqu’un avait certainement eu la même idée que lui : venir se réfugier dans le jardin. Il se tourna alors, quelque peu inquiet puisqu’il avait parlé à haute voix pour se plaindre de la soirée, et se retrouva face à face avec un jeune homme qui lui semblait familier. Ce dernier s’approcha d’Il Sung qui soupira de soulagement. Ce n’était pas un ami de son père au moins, et ce dernier ne semblait pas lui vouloir du mal…. : « Excusez-moi, mais je -…» La phrase du jeune homme fut coupée quand celui-ci bascula soudainement en avant, dans la direction d’Il Sung qui dans un mouvement inespéré essaya de lever les bras pour rattraper l’inconnu en question. Cependant, il fut au contraire entrainé dans la chute de ce dernier qui s’écroula sur un Il Sung tout particulèrement choqué par la situation dans laquelle il se trouvait tout à coup. On pouvait dire que c’était une rencontre plus au moins… étonnante et intime vu le peu de proximité qu’il y avait eu entre eux pendant quelques secondes seulement. Qui plus est, le tuyau d’arrosage avait décidé de s’enrouler autour d’eux, rendant leur position encore plus embarrassante... Ils réussirent cependant à se dépêtrer de cette situation et se relevèrent assez rapidement. Il Sung eut le regard vide pendant quelques secondes, encore surpris parce qu’il venait juste de se passer, n’ayant rien vu venir. Cependant, il reprit ses esprits lorsqu’il vu le regard affolé du jeune homme. Il porta alors plus d’attention à l’état de ce dernier mais également au sien, en baissant les yeux vers sa veste… Ses yeux s’agrandirent lorsqu’il remarqua que celle-ci était tachée et que la tache en question était bien visible. Son père allait paniquer s’il le voyait comme ça, comment Il Sung allait-il faire pour retourner à la soirée alors qu'il se trouvait dans un état qui n'était guère convenable… Il devait trouver une solution et vite, il s’était déjà éclipsé depuis quelques minutes.

Alors qu’il se cherchait une solution, il fut à nouveau approché par le jeune homme qu’il avait presque oublié durant sa petite crise de panique. Ce dernier semblait essayer de retirer une tâche marron sur la tâche d’Il Sung, tout en reprenant la parole… Le jeune gomme était vraiment désolé et en panique, ce qui rassura étrangement Il Sung. Au moins, ils étaient deux à être dans cet état! « Je suis tellement désolé ! Je... Vous me disiez quelque chose, et je voulais savoir si je vous connaissais et je n'ai pas vu le tuyau d'arrosage dans ce noir et... et.. Je suis vraiment désolé, excusez-moi. » Il Sung était mal à l’aise parce qu’il ne savait pas trop comment rassurer le jeune homme et il ne voulait pas non plus blesser ce dernier. Il passa ainsi une main dans ses cheveux en espérant leur redonner une meilleure allure puisqu’ils ne semblaient plus du tout en ordre, comme c’était le cas il y a encore quelques minutes. D’un ton calme, il essaya de rassurer le jeune homme : «  Ne vous excusez pas autant, ce n’est pas de votre faute. Il s’agit d’un accident puisque ce tuyau n’aurait pas du se trouver là! » A vrai dire, ce dernier semblait visible mais dans le noir (puisqu’il était déjà tard), ce n’était pas facile de le percevoir si on était pas attentif. En réalité, Il Sung avait même failli faire une mauvaise chute précédemment. «  Ne vous inquiétez pas pour ça! » Il continua avant de marquer une pause, les yeux posés sur les vêtements du jeune homme dont il ignorait toujours l’identité. Il était bien habillé, il faisait certainement lui aussi parti de cette soirée… Cela signifiait qu’il était peut-être venu avec ses parents puisqu’il semblait assez jeune… Lui aussi devait se trouver dans une mauvaise situation par conséquence puisque sa veste et surtout son pantalon avait souffert de cette mauvaise chute. Se balader dans la grande salle dans cette tenue n’était pas vraiment convenable... du moins pour les personnes présentes à l’intérieur, justement... «  Je pense qu’on devrait essayer d’arranger l’état de notre apparence et ce… au plus vite…. Et sans se faire repérer. Je ne pense que mon père apprécierait de me voir dans une telle tenue à vrai dire… » Oh, c’était le cas de le dire! «  Il faudrait réussir à trouver une salle de bain, sans se faire repérer… » Son âme d’enfant sembla se réveiller pendant une seconde puisqu’il osa rajouter une remarque : « Un peu comme des espions en mission d’infiltration! » Il ne tarda pas à reprendre une attitude plus sérieuse. « Vous connaissez les lieux? »


Lady


Bouh <3:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Jeu 5 Nov - 23:07
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


In Jae détestait vraiment ce genre de réceptions. Tous ces gens qui se souriaient faussement alors qu'en privé, ils faisaient tout pour se débarrasser l'un de l'autre. Beaucoup de gens disent envier les héritiers, mais In Jae, lui, donnerait sa place volontiers à qui la voudrait. Pour certaines personnes, cette vie était normale, ces mascarades une habitude et les faux-semblants devenaient presque un plaisir avec le temps. Pour le jeune étudiant en médecine, c'était tout le contraire : il détestait tout de ce monde. Il n'était ni une princesse ni un prince, personne ne viendrait le sauver de son destin et plus il y pensait, plus il avait envie de s'enfuir très loin. Et d'ailleurs, peut-être que cela arrangerait tout le monde s'il le faisait réellement : ses parents ne souhaitaient pas lui donner, plus tard, les rênes de leur compagnie, et In Jae ne voulait pas du tout devenir PDG non plus. À vrai dire, il rêvait bel et bien de devenir médecin, comme l'était son père biologique. Mais ce rêve était illusoire : ses parents le laissaient certes faire ses études de médecine tranquillement, mais le jeune homme savait très bien ce qu'il l'attendait plus tard. Malgré qu'ils n'aient pas l'envie de le voir à la tête de la compagnie familiale, ils seront un jour bien obligé de le laisser gérer tout cela. Après tout, In Jae avait été présenté comme seul héritier pour le moment et avec sa mère qui n'arrivait pas à avoir d'enfants, et qui n'était plus très jeune forcément, cela semblait presque logique. Mais il espérait toujours au fond de lui que sa mère tombe enceinte, même s'il ne souhaite à personne d'avoir des parents comme il en a. Peut-être que cet enfant serait plus aimé, peut-être sera-t-il normal et qu'il grandira avec l'amour de sa mère et de son père.

Avec le temps, In Jae s'était quelque peu habitué à tout cela, à toute cette hypocrisie. Tout était faux dans ce genre de réception : les invités, les bijoux, les sourires, les complaisances et les compliments. Tout le monde s'habillait bien, les femmes mettaient leurs plus beaux bijoux, les hommes venaient avec des costumes les plus chers les uns que les autres, les hôtes décoraient leur maison avec autant de richesse que d'inutilité et surtout, les parents adoraient montrer leurs enfants, fils ou fille, aux autres invités ou même aux organisateurs de la réception. C'était comme une sorte de parade, de qui aurait réussi à élever l'enfant le plus intelligent, le plus obéissant ou encore le plus beau. Si In Jae décevait ses parents pour beaucoup de choses, il avait encore de la chance d'avoir un rêve quelque peu grand et bien vu. Le jeune étudiant n'aurait très certainement pas pu survivre s'il avait décidé ou même juste souhaité faire des études d'arts ou quelque chose du genre. Ou encore faudrait-il que ça soit des études d'arts pour riches, pas quelque chose de trop inutile ou de trop facile, après tout, cela n'impressionnerait personne si le gamin faisait des études ''dégradantes''. In Jae trouvait ça tellement désolant de se voir exposé comme une bête de foire face aux autres, mais il avait prit le coup de main maintenant. Il savait quand il fallait sourire, quand il fallait rire aux blagues non amusantes, quand fallait-il complimenter toutes ces demoiselles présentes ou encore discuter d’économie ou autre avec les hommes de la soirée. Tout le monde cherchait la petite bête et attendait que quelqu'un fasse une erreur pour pouvoir en faire la risée du coin pendant un certain temps, jusqu'à ce qu'une nouvelle victime ne fasse son apparition.

Mais même en ayant l'habitude d'aller à ce genre de réceptions, In Jae avait toujours besoin de s'éloigner quelques instants. Quelque fois, il n'avait pas réellement de chance : soit ses parents le surveillaient tout le temps du coin de l’œil, soit il n'y avait pas réellement d'endroits calmes pour aller se reposer quelques instants, loin du bruit et des faux rires. Ces soirées lui donnaient souvent un énorme mal de crâne à la fin, et cela ne s'arrangeait souvent jamais sur le chemin du retour lorsqu'il voyageait avec ses parents. En effet, il avait toujours le droit au petit résumé de soirée par sa mère qui listait les gens à contacter, ceux à éviter et ceux à surveiller. Ensuite, elle se retournait plus sérieusement vers le jeune étudiant en médecine et lui contait froidement toutes les erreurs qu'il avait pu commettre pendant la soirée, et ce genre de petits escapades il en entendait toujours parler. Il s'attendait donc à se faire sermonner pendant de longues minutes à son retour ou dans la voiture plus tard. Mais là, il s'en fichait un peu : il avait trouvé un petit coin bien sympathique, calme et magnifique, surtout. C'était rare que les portes donnant sur les jardins étaient ouvertes durant ce genre de réception, peut-être qu'un des propriétaire ou un des membre du personnel avait oublié de les refermer. Dans tous les cas, peu importait la raison pour In Jae qui profita du départ de son père vers un groupe d'hommes pour s’éclipser en toute discrétion vers les jardins, tout en espérant ne pas s'être fait remarqué. Si quelqu'un apprenait qu'il trouvait cette réception ennuyante à mourir, comme toutes les autres réceptions d'ailleurs, ça pourrait mal se passer pour lui pendant le voyage du retour. Pas sûr que ses parents apprécient les ragots...

Mais alors qu'il était dans les jardins, il aperçut une ombre au loin, et, curieux, il se décida à approcher l'inconnu qui semblait perdu dans ses pensées. Mais, chasser le naturel il revient au galop, In Jae se prit les pieds dans un tuyaux d'arrosage, ce qui le propulsa contre le jeune homme qui n'avait rien demandé. Ils tombèrent tous les deux par terre, collés l'un contre l'autre, le tuyaux emmêlé bizarrement autour d'eux. Ils réussirent à se dépêtrer après quelques temps mais malheureusement le mal était fait : ils étaient sales et ce n'était pas qu'un peu. Même si les tâches n'étaient pas non plus énormes, elles se voyaient bien et In Jae pouvait déjà voir son futur meurtre orchestré par ses propres parents. Confus, il s'excusa alors rapidement à l'inconnu, ne cherchant même plus à trouver les bons mots digne de sa classe sociale, comme sa mère lui avait appris.

« Quand même, je suis désolé. J'aurais du faire plus attention... » s'excusa-t-il une dernière fois. Il sourit doucement face à l'excitation courte mais soudaine du jeune homme. « Pas vraiment, mais j'ai vu une porte qui donnait dans une pièce qui semblait être vide tout à l'heure. Soyons discret. » Ils partirent ensuite silencieusement en direction de cette fameuse porte. Une fois devant celle-ci, In Jae pria intérieurement qu'elle soit ouverte, et, avec chance, elle l'était. Ils rentrèrent à l'intérieur tout en fermant doucement la porte pour ne faire aucuns bruits. « J'entends des voix derrière cette porte. » chuchota-t-il. « Prenons plutôt celle-ci. » dit-il en montrant une porte opposée à celle d'où venait les bruits. L'ouvrant à peine pour regarder ce qui se trouvait derrière, In Jae faillit sautiller de joie en voyant des escaliers mener à l'étage. « On monte ? Il n'y a sûrement personne là-haut, peut-être du personnel mais ils ne diront rien si nous avons... les bons arguments. » C'est à dire argent, parce que oui, dans ce monde, tout était achetable. Ils montèrent ensuite les escaliers presque à quatre pattes pour éviter d'être vu de loin. Arrivé en haut, In Jae reprit doucement sa respiration, mais ce fut de courte durée puisque des bruits de pas se firent entendre devant eux. Paniquant, il entraîna son nouvel ami de jardins avec lui dans une pièce, espérant que la personne passe dans les voire. « Je suis vraiment désolé de vous avoir entraîné là-dedans... Je m'appelle In Jae, et vous ? » Mais alors qu'ils se présentaient, la porte s'ouvrit brusquement et une femme, qui devait avoir presque la quarantaine, sursauta en les apercevant cachés ensemble. Se relevant rapidement, In Jae attrapa doucement mais fortement le bras de ce qui semblait être une bonne de chambre. « Madame, ne criez pas, s'il vous plaît, nous sommes des invités et nous avons eu un petit problème dans le jardin. Personne ne doit savoir que nous sommes ici, alors s'il vous plaît, pourriez-vous ne rien dire ? Et nous indiquer où se trouve la salle de bain la plus proche ? » demanda-t-il, heureux de voir que l'inconnue semblait comprendre le problème et semblait presque désolée pour eux. Elle leur indiqua où était la salle de bain puis, avec un sourire, rentra dans une autre pièce qui semblait être une chambre. Haussant les épaules, In Jae entra dans la salle d'eau, laissant l'autre jeune homme rentrer après lui. Une fois la porte fermée, il soupira, comme vidé de toute énergie. « Bon, maintenant on fait quoi ? Vous savez comment on nettoie des costumes, pas forcément parfaitement bien mais assez pour que ça ne se voit pas ? » demanda-t-il, soudainement désespéré. Peut-être devrait-ils rappeler la bonne de tout à l'heure, elle, elle devait savoir comment faire ça...








NYAN ♥♥:
 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Lun 9 Nov - 22:29

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae

Bien qu’il se retrouvait dans un état lamentable, Il Sung n’était pas le moins du monde embêté par cette situation inattendue. En réalité, il restait tout de même inquiet mais c’était étrangement excitant de se retrouver dans ces circonstances, surtout durant une soirée aussi importante que celle-ci… Bien entendu, son inquiétude était liée à son père et à tous les invités présents dans la grande salle puisqu’il risquait d’être aperçu dans cet état et qu’il risquait, de ce fait, de donner une mauvaise image de sa personne. C’était le pire qu’il pouvait arriver et il ne pouvait infliger cela à son père qui attendait cette soirée depuis plusieurs jours. Il Sung participait rarement à des soirées de ce genre depuis qu’il avait déménagé à Anyang et depuis qu’il avait commencé à exercer sa fonction d’interne. En effet, la plupart des évènements auxquels son père participait et auxquels il voulait que Il Sung participe se déroulaient à Séoul. La distance avec la capitale n’était pas forcément très importante mais cela avait quand même un coût pour le jeune homme, un coût qu’il ne pouvait pas toujours supporter du fait de sa profession et de son manque de temps. La pression qu’il avait souvent ressenti durant ces évènements était donc d’autant plus forte puisqu’il n’était plus habitué et parce qu’il n’aimait vraiment pas aborder ce masque qui le dépersonnalisait complètement.

Il Sung n’était pas un jeune homme bavard, bien au contraire, il avait tendance à rester montrer calme, aimant observer avant d’agir. Son métier accentuait ce trait de sa personnalité puisqu’il devait observer à longueur de journée et qu’il devait essayer de comprendre avant de faire le moindre mouvement. Il devait se contrôler à tout instant et il devait également se montrer distant vis à vis de ses patients. Cela pouvait s’avérer difficulté pour certains de ces collèges mais Il Sung savait comment s’y prendre :  il n’était pas trop familier avec ses patients bien qu’il restait à l’écoute et présent en cas de besoin. Ainsi, rester silencieux ne lui posait pas tant problème que ça à l’accoutumé. Cependant, depuis qu’il avait pris son envol en quittant le foyer de ses parents, il avait commencé à changer. Il arrivait de mieux en mieux à exprimer ses émotions et en avait même ressentit de nouvelles! Il osait réellement s’exprimer sur certains points, il osait s’amuser et faire de nouvelles expériences, tout en restant égal à lui-même. Depuis qu’il vivait seul, il avait l’impression d’être plus en adéquation avec lui-même, bien que la solitude était très présente malgré son nouveau quotidien. Il avait rencontré des personnes extraordinaires mais il n’était pas quelqu’un de social et même en étant proche des autres, il n’allait pas facilement vers eux. Il laissait ces derniers venir vers lui ou il laissait le hasard faire les choses mais au final, il ne faisait que très rarement le premier pas… Il espérait pouvoir remédier à ce défaut mais il éprouvait quelques difficultés certainement du fait de son hésitation toujours très forte et parce qu’il avait peur d’être déçu, d’être trahi. Il avait été trop souvent au contact de personnes aux nombreux masques qu’il ne savait plus trop vers qui se tourner. Il ne voulait pas subir de nouvelles déceptions bien qu’il était déjà proche de plusieurs personnes à Anyang. Pour autant, il ne leur faisait pas complètement confiance! Il Sung ne faisait pas parti de ces personnes capables de s’ouvrir et de parler de ses problèmes… Cela n’arrivait que peu souvent et quand c’était le cas, il restait prudent sur ses propos.

Ce n’était pas tous les jours facile d’être aussi méfiant sur son entourage, le jeune interne qu’il était avait parfois des moments de doutes qui pouvaient se déclencher à tout instant et pour n’importe quoi. La solitude qu’il pouvait ressentir quand il quittait l’Hôpital pouvait notamment expliquer pourquoi il avait parfois l’impression d’être dans le flou concernant sa propre vie. Paradoxalement, il ne s’était jamais senti aussi bien qu’à Anyang mais en même temps, il ne s’était jamais senti aussi perdu concernant sa propre vie, et son avenir. Ainsi, lorsqu’il se retrouva dans cette situation : sa veste et son pantalon complètement tachés à cause de cette chute inattendue, il arriva à se calmer et un rire nerveux finit même par lui échapper, bien qu’il le contrôla puisqu’il se trouvait en face de quelqu’un et qu’il ne voulait pas craquer devant cette personne qu’il ne connaissait pas. Ce n’était pas convenable, une fois de plus. Ainsi, Il Sung n’avait aucune maitrise sur la situation actuelle et ne sut pas quoi dire ni quoi proposer dans un premier temps mais au lieu de paniquer comme il en avait l’habitude, il avait l’impression que cette situation lui faisait du bien. En effet, il n’avait pas de contrôle mais il avait besoin d’un peu d’inattendu surtout durant une telle soirée qui lui donnait presque envie de se jeter d’un balcon… Cet environnement était tellement étouffant, plus il y pensait, et plus, il avait envie de quitter cet endroit, quitte à décevoir son père. Pour autant, il n’était pas fou et même s’il n’était pas dans un état stable, il restait quand même l’obéissant fils idéal qu’on lui avait appris à être.

Avec un peu de bon sens, Il Sung finit par émir l’hypothèse qu’ils pouvaient utiliser une salle de bain afin de diminuer les dégâts qu’ils avaient commis. Il Sung fit même une remarque innocente en s’imaginant à la place d’un espion d’un film populaire. « Pas vraiment, mais j'ai vu une porte qui donnait dans une pièce qui semblait être vide tout à l'heure. Soyons discret. » Ce fut sur ces mots que les deux jeunes hommes se lancèrent dans leur expédition. Le but était simple : trouver une salle de bains sans être attrapés par qui que ce soit. Fort heureusement, Il Sung pouvait compter sur le jeune homme qu’il venait à peine de rencontrer puisqu’il celui-ci était prévoyant, ce qui leur permirent de monter à l’étage sans rencontrer personne… Bien qu’Il Sung ne voulait pas repenser à la manière qu’il avait utilisé pour monter les escaliers … Toutefois, les deux jeunes n’étaient pas en sécurité à l’étage non plus. En effet, à peine eut-il terminé de monter les escaliers qu’ils entendirent des bruits de pas. Par réflexe, l’inconnu avec qui se trouvait Il Sung, attrapa ce dernier par le poignet pour l’attirer dans une pièce et s’enfermer un l’intérieur. Il Sung était tout sauf rassuré par la tournure que prenait cette aventure. Il espérait que cela vaille le coup et qu’il puisse sortir dans un état impeccable. « Je suis vraiment désolé de vous avoir entraîné là-dedans... Je m'appelle In Jae, et vous ? » Avec tout ça, Il Sung avait réussi à oublier les convenances. Ils n’avaient pas encore pris le temps de se présenter alors qu’ils étaient ensemble depuis quelques minutes et qu’il partageait un vrai calvaire du fait de leur tenue actuelle. «  Oh, ne vous en faîte pas pour ça! Je m’appelle Park Il Sung. » Il Sung lui tendit la main pour le saluer en même temps, geste qu’il avait reproduit à plusieurs reprises durant le début de la soirée mais qui avait plus de sens et de valeur dans le cas présent. «  Etes-vous aussi venu avec_ » Sa question fut stoppée par la porte qui s’ouvrit tout à coup sur une femme qui était sans nul doute plus âgé que les deux chiots apeurés qui lui faisaient maintenant face. A nouveau, Jae In arriva à gérer la situation en prenant très vite la parole pour rassurer l’employée.

Grèce aux indications de la femme de ménage, les deux jeunes âmes égarées trouvèrent une chambre puis une salle de bain : c’était parfait. Ils avaient fini par atteindre leur objectif. Il Sung en profita pour remercier le jeune homme qui lui avait permis de trouver l’endroit en question. Il ne savait pas encore comment se comporter avec lui puisqu’il ignorait son âge : «  Merci, grâce à vous on a pu rapidement trouvé cet endroit. Oh par ailleurs… De quelle année êtes-vous? » C’était une question récurrente dans les rapports sociaux, surtout lorsqu’on est l’héritier d’une famille aisée et qu’il ne faut pas manquer au code en rigueur dans les relations sociales qui sont  bien évidemment essentiels! Cependant, une question était plus urgente que les codes en question :  « Bon, maintenant on fait quoi ? Vous savez comment on nettoie des costumes, pas forcément parfaitement bien mais assez pour que ça ne se voit pas ? » Il Sung se sentit blêmir alors que Jae In terminait de poser sa question. S’il y avait bien une chose qu’il ne savait pas faire c’était les taches ménagères et notamment le nettoyage de vêtements. Il n’était pas le mieux placer pour trouver une solution, il avait plutôt tendance à faire pire lorsqu’il essayait de nettoyer lui-même. «  Je ne connais que le pressing comme solution et ce n’est clairement pas possible dans notre situation…. C’est gênant. » Il répondu, mal à l’aise. Est-ce qu’un peu d’eau pouvait suffire ou était-ce une mauvaise idée?… S’ils utilisaient de l’eau, ne risquaient-ils pas d’être confronté à un autre problème :  leur vêtements allaient être humides et cela allait également se voir. A nouveau, ils ne pouvaient toujours pas retourner à la fête. Avait-on remarqué leur absence, de toute façon? Tout le monde devait être occupé à sortir de jolis mensonges … Ce n’était que des relations basées sur l’hypocrisie après tout… Finalement, Il Sung était bien content de se retrouver dans cette salle de bain, il n’avait aucune envie de retourner profiter (si seulement c’était possible) de cette soirée, soirée qui l’ennuyait à mourir. «  On devrait peut-être retirer nos vestes et y passer un peu d’eau? » Proposa timidement Il Sung qui retira sa veste dans un premier temps. Il se tourna alors vers le miroir, se voyant dans l’état dans lequel il se trouvait toujours, et ce, sans sa veste. Ses cheveux étaient toujours ébouriffé mais surtout sa veste blanche était également tachées. Le jeune interne qu’il était n’appréciait pas se dévoiler autant devant les autres mais cette fois-ci, il ne semblait pas avoir le choix. Ainsi, il se tourna pour avoir un peu d’intimité (bien que ça ne servait à rien avec le miroir) et il retirera également sa veste, espérant très fort que personne n’ouvre la porte. (c’était plutôt étrange comme situation mine de rien). «  Alors, on tente ça?…. »



Lady


Yosh <3:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 16 Déc - 0:12
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


Les deux jeunes hommes étaient bel et bien dans la mouise. Ils n'avaient pas pensé à demander à la femme qu'ils avaient croisés plus tôt comme laver des tâches de terre et d’herbe sur des costumes... Et Il Sung devait très certainement être comme In Jae, c'est-à-dire qu'à part sa lessive de tous les jours, il ne devait pas savoir comme ravoir des vêtements de ce genre dans les abîmer ou autre. Ils faisaient vraiment une belle équipe les deux... Secouant la tête, In Jae décida de répondre à la question posée plus tôt, n'y ayant toujours pas répondu à cause de la situation. « Je suis de 1994 et vous ? » répondit-il tout en regardant avec des yeux désespérés leurs pauvres costumes. L'âge était extrêmement important dans la vie de tous les jours, mais ça l'était encore plus dans ce genre de milieu. Si quelqu'un venait à faire une faute en tutoyant une personne plus âgée, ça pourrait vite se transformer en drame. In Jae en avait fait l'expérience un jour, alors qu'il était jeune : il avait été quelque peu familier avec une invité de sa mère et ça avait été la correction du siècle. Ses joues s'en rappelaient très bien d'ailleurs. Peu de temps après, ses parents l'envoyaient chez sa tante pour qu'il y vive pendant très longtemps, espérant qu'il y soit bien éduqué. Bref, même si Il Sung ne semblait pas être du genre à faire une scène si jamais In Jae venait à le tutoyer et à lui parler comme à un ami, le jeune étudiant en médecine avait appris à ne pas tenter le diable.

Hochant la tête en entendant l'idée de l'autre jeune homme, In Jae retira doucement sa veste tout en faisait attention à ne pas trop étaler la terre et l'herbe encore dessus. Et, alors qu'il ne s'y attendait pas, In Jae put apercevoir Il Sung commencer à retirer sa chemise. Gêné, il se retourna un peu, ne voulant pas paraître étrange à le fixer. « Oh, oui oui, ça me semble être une bonne base. » dit-il en riant doucement et en commençant à déboutonner sa chemise à son tour. Heureusement, il n'y avait qu'une petite tâche sur celle-ci et elle n'était pas si voyant que ça. Torse nu, le jeune homme commença à regarder les quelques produits présents dans un rangement à côté de lui. Il trouva une lessive, mais ils n'avaient pas vraiment le temps de laisser une machine à laver maintenant, alors il reposa le produit. Il trouva ensuite un produit pour laver à la main des tâches en tout genre. Laissant échapper un petit cri de joie, il se retourna vers Il Sung. « J'ai trouvé ça ! Ça pourrait nous aider non ? » demanda-t-il en tendant le produit. Ils prirent quand même le temps de lire la petite notice derrière, pour ne pas se retrouver avec des vêtements dans un état pire. Quand la lecture fut terminé, ils commencèrent à nettoyer leur beau bazars, espérant que la grande partie des tâches partiraient. Une fois sa chemise lavée, In Jae la remit rapidement sur son dos. « Ne bougez pas, je reviens dans deux secondes, j'ai vu quelque chose en arrivant qui pourrait nous aider ! » dit-il en quittant la petite salle d'eau.

En arrivant plus tôt, il avait aperçu sur le lit un sèche cheveux, la chambre étant très certainement celle d'une jeune femme ou de la mère. Marchant sur la pointe des pieds, In Jae prit avec rapidité l'objet avant de repartir un peu plus vite en direction de la salle de bain. Heureusement celle-ci était collée à la chambre. Refermant la porte derrière lui, il sourit à Il Sung tout en montrant le sèche cheveux. « Sinon on sera trempé... Au moins, on pourra sécher un minimum nos vêtements après les avoir lavé ! » Et c'est sur ces bons mots qu'ils commencèrent le lavage intensif de leurs vêtements. Une demi-heure plus tard, ils étaient en train de sécher ceux-ci. Avec chance, ils avaient pu ravoir une grosse partie et les quelques traces qui restaient n’attiraient pas vraiment l’œil. Une fois que le tout fut terminé, ils se posèrent devant le miroir, regardant le résultat. « Bon bah c'est pas mal moi je dis ! On sent même le citron maintenant... En tout cas, à part une toute petite tâche en bas de ma chemise, je n'ai presque plus rien. Et vous ? » demanda-t-il à Il Sung, vérifiant que celui-ci avait pu avoir un résultat positif aussi. Après cette versification et s'être recoiffé, les deux jeunes hommes décidèrent de redescendre calmement pour ne pas attirer l'attention et se salir une nouvelle fois. Alors qu'ils arrivaient en bas des escaliers, une forte voix attira l'attention d'In Jae. En effet, son père arrivait, un verre à la main et surtout accompagné de plusieurs autres hommes. Peut-être que le père d'Il Sung faisait partie de ces hommes ? Se raclant la gorge, le jeune étudiant en médecine prit une grande bouffée d'air avant de se diriger vers son paternel.

« Oui père ? » demanda-t-il, anxieux. « Où étais-tu ? Je te cherche depuis au moins un quart d'heure maintenant. Ne t'avais-je pas dit de rester dans la salle principale ? » Avec chance, sa mère n'était pas là. Si elle avait été présente, elle ne se serait pas gêné pour humilier son propre fils devant tous les autres invités. « J'ai dû m'absenter pour aller aux toilettes, père. Mais je me suis un peu perdu, et heureusement j'ai rencontré Il Sung qui m'a aidé à trouver mon chemin. Nous avons discuté ensuite et le temps est passé trop vite pour que je m'en rendre compte, excusez-moi. » s'expliqua-t-il tout en présentant sa nouvelle connaissance. Il savait qu'il allait passer pour un piètre idiot en disant qu'il s'était perdu dans la maison, mais au moins ça pouvait expliquer leur absence sans qu'Il Sung ait réellement besoin de trouver quelque chose pour se défendre aussi. Il fallait juste espérer que la bonne de chambre ne dise rien et surtout que personne ne se doute de quelque chose. Ou encore manquerait plus que quelqu'un les ait aperçu dans leur petite escapade nocturne... Son père le regardait d'un œil critique, ne sachant pas quoi dire. Le silence avait prit place entre les hommes d'affaires et les deux héritiers. Pour le moment personne n'avait fait de commentaire sur leurs vêtements alors leur lavage plus tôt avait dû être un succès, se dit In Jae tout en se retenant de sourire.








NYAN ♥♥:
 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 23 Déc - 18:48

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae

En Corée du Sud,  l’âge représente une information extrêmement importante dans les relations. Des règles sociales s’imposent en fonction de l’âge d’une personne et ne pas respecter ces règles est très irrespectueux mais c’est également très mal vu. Dans le milieu où avait grandi Il Sung, ces règles étaient d’autant plus importantes et venaient se mélanger avec d’autres règles qui s’appliquaient soit en fonction de la hiérarchie ou de la profession d’une personne. C’était à s’en donner un mal de crâne… Pour autant, cela restait essentiel et l’erreur n’était pas acceptable. Ce fut pour cette raison qu’Il Sung préféra se renseigner assez vite sur l’âge de son compagnon de mauvaise aventure, ne souhaitant pas commettre un faux pas qu’il pourrait très vite regretter. Bien qu’au fond, le jeune homme se montrait respectueux en de nombreuses circonstances, dans beaucoup trop de circonstances peut-être puisqu’on le trouvait souvent trop hautain, trop supérieur. Il ne lâchait pas prise et cela pouvait lasser certaines personnes, surtout celles qui n’avaient pas grandi dans le même environnement que lui. Dans sa famille, le respect d’autrui était une règle vitale qu’on ne pouvait en aucun cas enfreindre, même lorsqu’on en avait envie, face à un ennemi par exemple. Ce n’était pas seulement par bienveillance et par respect pour une personne, c’était plutôt pour l’image que sa famille souhaitait véhiculer. Perdre la face était le pire qui pouvait leur arriver et ce fut pour cette raison que les parents d’Il Sung mirent un point d’honneur à bien l’éduquer en ce sens. Pour le jeune interne, être respectueux était chose normal même si parfois, sa patience était mise à rude épreuve et qu’il pouvait avoir envie d’exploser comme n’importe quel être humain. Il avait ses limites… Cependant ce soir-là, il n’était pas confronté à ce genre de situation puisqu’il se trouvait avec un jeune homme tout aussi respectueux que lui. Il Sung se demandait si lui aussi se forçait à se fondre dans la masse pour satisfaire ses parents. « Je suis de 1994 et vous ? » Il Sung avait pressenti que le jeune homme était plus jeune que lui et il ne s’était pas trompé sur ce point : « Je suis de 1992. » Il était donc son ainé mais en réalité, ça ne changeait pas grand chose dans leur rapport, puisqu’ils ne se connaissaient pas encore. Pour autant, s’ils continuaient à passer du temps ensemble, cela pourrait en effet avoir une incidence.

Finalement, les deux jeunes hommes décidèrent de retirer leurs vestes mais bien vite, ils se rendirent compte que leurs chemises avaient également été touchées, ce qui rendait le nettoyage plus conséquent. Il Sung commença ainsi à retirer sa chemise espérant ne pas mettre son camarade dans l’embarras… Il Sung n’était pas mal à l’aise avec son corps mais ça restait étrange de se déshabiller de cette façon alors qu’il se trouvait dans une pièce avec un homme qu’il ne connaissait pas vraiment… Fort heureusement, ce dernier aussi eut besoin de retirer sa chemise, et Il Sung se sentit alors un peu moins gêné à l’idée d’être à moitié nu devant lui. « J'ai trouvé ça ! Ça pourrait nous aider non ? » In Jae s’exclama alors qu’Il Sung regardait avec peine sa chemise tachée. Le plus jeune avait trouvé un produit qui semblait convenir à leur problème actuel. « Oh c’est super! On dirait qu’on va pouvoir utiliser ça… bien joué! » Après avoir lu la notice, ils commencèrent chacun de leur coté à nettoyer les dégâts se trouvant sur leurs affaires. Cependant, un problème persistait puisque leurs vêtements étaient à présent humides par endroit dû au lavage qu’ils venaient juste d’effectuer…  « Ne bougez pas, je reviens dans deux secondes, j'ai vu quelque chose en arrivant qui pourrait nous aider ! » Le jeune homme ne tarda pas à revenir… avec un sèche-cheveux dans les mains! Il Sung se réjouit de cette trouvaille, soulagé que In Jae soit aussi observateur puisqu’il avait repéré un sèche-cheveux. C’était parfait, ils pouvaient à présent continuer leur nettoyage et ils allaient pouvoir sortir sans que leur mésaventure soit encore visible. « Parfait! »

Après de longues minutes à essayer de faire disparaitre les taches puis à sécher leurs affaires, les deux jeunes homme purent enfin souffler, leur calvaire prenant fin : « Bon bah c'est pas mal moi je dis ! On sent même le citron maintenant... En tout cas, à part une toute petite tâche en bas de ma chemise, je n'ai presque plus rien. Et vous ? » Il Sung s’inspecta une nouvelle fois dans le miroir, satisfait. Sa chemise était froissée  par endroit mais grâce à sa veste qu’il avait fermé, cela ne se voyait pratiquement pas. Qui plus est, il avait réussi à récupérer sa veste, ce qui le rassurait énormément : « Je pense que j’ai pratiquement plus rien! On va pouvoir redescendre ni vu ni connu. » Il annonça avec un grand sourire avant de se donner un coup aux cheveux. Ils redescendirent après une dernière inspection et alors qu’ils se trouvaient en bas des escaliers, des hommes plus âgés s’approchèrent d’eux. Il Sung reconnut quelques visages et paniqua quelques minutes, ne se souvenant plus des noms… Son père allait lui en vouloir s’il faisait une erreur, puisqu’il se devait de connaître les noms les plus importants du milieu ou tout du moins, ceux qui pouvaient avoir une influence sur sa famille… Il fut couper dans ses pensées par la voix de In Jae qui s’adressait visiblement à son père. Il Sung observa donc ce dernier, ayant l’impression de l’avoir déjà croisé. In Jae expliqua son absence à son père et Il Sung comprit que ce dernier devait être un père plus ou moins autoritaire, ou du moins, ayant des attentes bien définies. Il Sung, ayant été présenté, s’inclina alors en face du géniteur de In Jae, se présentant de lui-même : « Bonsoir monsieur, je m’appelle Park Il Sung. Je viens juste de rencontrer votre fils avec qui j’ai passé quelques minutes. Je m’excuse de l’avoir accaparé durant tout ce temps. » Il présenta ses excuses et à ce même moment, son père apparut dans son champ de vision : « Oh Monsieur Yoon, vous avez rencontré mon fils, Il Sung? Fiston, tu as rencontré un camarade? C’est une bonne surprise. Où étais-tu  d’ailleurs? » Il Sung se tourna vers In Jae ne comprenant pas où son père voulait en venir en utilisant le terme camarade. Pour autant, il ne posa pas la question de vive-voix, puisqu’ils étaient censés avoir passé un certains temps ensemble à discuter : « Oui. Nous étions ensemble à vrai dire. » C’est à ce moment là que la bonne de chambre arriva derrière Il Sung, attirant l’attention de tous les hommes qui l’entouraient lui et In Jae : « Messieurs, un téléphone a été oublié dans la salle de bain du première étage, serait-il à l’un de vous? » Il Sung se maudit à ce même instant, reconnaissant son téléphone portable… Bien évidemment, il fallait qu’il soit tête en l’air! « Qu’est-ce que vous faisiez dans une salle de bain… tous les deux? » Demanda alors son père, innocemment. Il Sung qui n’avait pas de réponse à formuler, blêmit un temps. Il ne savait pas s’il était convenable d’avouer la vérité alors que tant d’hommes influents étaient présents. Admettre qu’on était tombé dans le jardin.. ce n’était pas une anecdote qui mettait en valeur, pas vraiment…Et leurs pères étaient présents dans une soirée où visiblement, ils espéraient se mettre en avant. Il Sung était étonné que son père ne soit pas lancé dans un éloge à son propos. Dans ce genre de soirée, c’était monnaie courante et Monsieur Park n’échappait pas à cette règle!« Ah! En fait, nous nous sommes juste perdus en cherchant les sanitaires et j'ai commis une maladresse en égarant mon téléphone» Il Sung lança un regard furtif vers In Jae, espérant que ce dernier comprenne qu'il n'avait qu'une hâte : s'éloigner de cette endroit et de leur père par la même occasion!


Lady


Bouuuh <333:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Dim 17 Jan - 16:52
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


C’était bien la première fois qu’une de ces soirées ennuyeuses tournait comme cela. In Jae n’allait pas à toutes celles qui étaient organisées, mais la plupart, les plus importantes, si. Et c’était toujours la même chose, la même rengaine qui donnait mal au crâne et envie de quitter définitivement ce monde. En arrivant, In Jae pensait vivre une nouvelle fois ces soirées, avec ses parents qui le surveillaient du coin de l’œil comme s’il allait engendrer un chaos énorme. Mais cette fois-ci tout avait été différent : In Jae avait, en effet, engendré un chaos, minime mais qui avait quand même son importance. Le seul point positif était qu’il avait rencontré quelqu’un de sympathique et c’était rare. Les trois-quarts des gens présents auraient mal réagis face à l’erreur d’In Jae et beaucoup n’aurait pas hésité à retourner à l’intérieur pour se plaindre aux autres de la maladresse du jeune étudiant. Si tout cela était arrivé comme ça, In Jae n’aurait pas eu le courage de rentrer à l’intérieur et il se serait caché pendant de longues minutes dans le jardin en attendant qu’on vienne le chercher. Et ça aurait surement été ses parents qui seraient venu le récupérer, en colère et prêt à lui passer un savon tellement énorme qu’il s’en souviendrait toute sa vie.

Mais avec chance, il avait rencontré Il Sung ce soir là et tout s’était relativement bien passé. Parce que oui, In Jae se sentait quand même quelque peu coupable d’avoir chuté sur le pauvre jeune homme qui n’avait rien demandé à personne. Mais il avait bien réagit et n’avait pas accusé In Jae devant tout le monde d’être un vrai idiot qui ne sait pas mettre un pied devant l’autre. Au contraire : leur petite escapade pour trouver la salle de bain avait presque été amusante dans le fond. Mais ils ne pouvaient pas s’amuser ou profiter du fait qu’ils ressemblaient à deux enfants de huit ans qui venaient de faire une grosse bêtise. Ils s’étaient lavés, avaient trouvé avec bonheur et chance du produit pour ainsi qu’un sèche-cheveux pour pouvoir redescendre plus rapidement et ne pas avoir à attendre que ça sèche pour être un minimum présentable. Mais bien entendu, alors qu’ils redescendaient doucement sans réellement se presser, le père d’In Jae l’interpella lorsqu’ils arrivèrent en bas des escaliers. Déglutissant, le jeune étudiant en médecine avait placardé un faux sourire sur son visage et tenait de répondre tant bien que mal aux questions de son beau-père.

Il avait vite trouvé une pauvre excuse qui pouvait passer crème. Après tout, son père ne serait pas en colère s’il avait enfin réussi à se rapprocher d’un autre héritier important. C’était exactement ce que sa mère et lui voulaient, et In Jae n’avait jamais eu d’amis proches riches, ce qui exaspérait fortement ses parents. In Jae se retint de soupirer de contentement lorsqu’Il Sung continua sur sa lancée, suivant aussi son histoire. Puis lorsque la bonne de chambre arriva avec le téléphone d’Il Sung, In Jae blêmit et son corps se raidit quelque peu en entendant la question du père de son nouvel ami. Il pouvait sentir le regard de son beau-père sur lui, et  il savait très bien qu’il aurait le droit à des questions après tout cela. Que faisaient-ils tous les deux dans la salle de bain, seuls qui plus est ? Ses parents connaissant son orientation sexuelle, ils allaient forcément se faire des idées… « Ah oui, nous discutions et nous nous sommes trompés plusieurs fois d’endroits. D’ailleurs, si vous voulez bien nous excuser, mais nous allons nous excuser auprès de nos hôtes pour avoir utilisé leurs sanitaires. » Ce n’était qu’une excuse et c’était très certainement faux, après tout pourquoi iraient-ils s’excuser pour ça ? Mais au moins, ça les éloignerait de leurs parents qui semblaient être prêt à les questionner pendant des heures sur leur disparition étrange.

Prenant Il Sung par le poignet, In Jae s’inclina pour saluer les adultes puis tira l’autre jeune homme vers un endroit plus calme et où leurs parents n’étaient pas et ne pouvaient pas les voir. Soupirant, il relâcha Il Sung et s’appuya contre le mur derrière lui. « Pfiou, eh bah dit donc. » S’il le pouvait, il desserrerait sa cravate. « Ah, et comment dois-je vous appeler ? Dois-je utiliser un terme spécifique pour m’adresser à vous, ou juste hyung… ? » questionna-t-il, prenant deux verres à un serveur qui passait près d’eux avec un plateau. Il en tendit à Il Sung. « Votre père a mentionné que nous étions des camarades, vous étudiez aussi à l’université ? Je suis en troisième année de médecine personnellement. » Il s’était soudainement souvenu de la petite remarque lancée par le père de l’autre jeune homme. Il put ensuite apercevoir du coin de l’œil leur hôte arriver, quelque peu surprise mais aussi colérique. Elle se tenait devant tout le monde et elle fut rapidement rejointe par son mari qui lui demanda immédiatement ce qu’il se passait. Se raclant la gorge, elle jeta un long regard sur ses invités avant d’ouvrir la bouche sur un ton froid et sec. « Je suis allée dans la jardin pour prendre l’air, et j’ai retrouvé mes fleurs saccagées ! Le tuyau d’arrosage était arraché et à côté de mes pauvres fleurs. Je me demandais si quelqu’un avait peut-être… aperçu quelque chose. Ça serait effarant si quelqu’un d’extérieur à notre petite fête s’était invité et avait tout saccagé n’est-ce-pas ? » sortit-elle d’une traite.

In Jae déglutit tout en resserrant un peu sa veste autour de lui, cachant la seule tâche qui était encore à peine visible. Il avait espéré que personne ne remarque ce qui s’était passé dans la jardin ou du moins pas avant la matinée. Mais maintenant c’était trop tard et il espérait juste que leurs parents ne disent rien sur leur soudaine disparition plus tôt. Ça serait idiot de se faire prendre maintenant et ça serait très certainement dix mille fois pire que s’ils avaient tout avoué dès le début en expliquant que c’était une maladresse. Maintenant, tout le monde regardait autour d’eux, cherchant un signe des coupables parmi eux. « Qu’est-ce qu’on fait ? On ment ou on se tait ? » demanda-t-il en murmurant discrètement ses paroles à Il Sung, perdu.









NYAN ♥♥:
 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Sam 30 Jan - 19:41

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae



Cette situation était forte étrange. Bien qu’ils n’avaient en réalité commis aucun affront qui méritait la peine de mort ou ne serait-ce qu’une simple remontrance, Il Sung avait l’impression qu'In Jae et lui avaient réalisé le pire crime envisageable. Il Sung était pour ainsi très nerveux tout à coup et il ne savait guère pour quelle raison, peut-être à cause des personnes qui les entouraient… Notamment son père et celui de In Jae qui avait l’air plutôt sévère… La réputation était ce qui comptée le plus, surtout dans le cadre d’une soirée comme celle-ci, où les invités n’avaient pas le droit à l’erreur s’ils voulaient garder la tête haute et pouvoir continuer à se pavaner. Il Sung détestait cette ambiance qui lui donnait envie de fuir le plus loin possible. Pourtant, il avait l’habitude mais depuis qu’il avait gouté à l’indépendance et qu’il avait pu se défaire, ne serait-ce qu’un petit peu, de l’emprise de sa famille, il avait réellement du mal à se comporter comme le fils idéal qu’il avait toujours été. C’était fatiguant de sourire à des inconnus et d’entendre son père le couvrir d’éloges alors qu’il n’avait encore rien accompli d’exceptionnel… La pression qu’il avait sur ses épaules ne faisaient que s’alourdir un peu plus lorsqu’il se rendait à ces réceptions sans aucun intérêt… Au moins, il était rassuré d’avoir fait une rencontre assez amusante cette fois-ci, même si à présent, ils étaient tous deux mal à l’aise. La nervosité qui vint tordre le ventre d’Il Sung fut d’autant plus forte lorsque la femme de chambre arriva avec son téléphone dans les mains. Une excuse sortit rapidement de sa bouche et il se félicita de savoir rester sérieux en toutes circonstances. In Jae trouva par ailleurs une opportunité pour s’éclipser une bonne fois pour toute. Il Sung suivit ainsi In Jae qui l’avait attrapé par le poignet, réalisant qu’il pouvait enfin respirer. Pourquoi est-ce qu’il avait autant stressé? Cette ambiance avait vraiment le don de le mettre dans un état de stress lamentable, alors qu’il n’avait aucune raison de stresser de la sorte. Ce monde était vraiment un monde à part et parfois, il avait l’impression de ne pas convenir à celui-ci…

« Pfiou, eh bah dit donc. » In Jae avait trouvé un endroit plus calme et Il Sung en était d’autant plus reconnaissait. Il en profita pour remercier le jeune homme : « Merci. J’aurai fini par manquer d’air si on était resté la-bas… avec eux. » Il Sung avait l’impression que d’une certaine manière, ils se ressemblaient et qu’ils avaient autant l’un que l’autre du mal à s’adapter à cet évènement.  « Ah, et comment dois-je vous appeler ? Dois-je utiliser un terme spécifique pour m’adresser à vous, ou juste hyung… ? » Il Sung se retrouva un verre à la main, grâce à In Jae qui avait repéré un serveur. Il en profita ainsi pour boire une rapide gorgée avant de répondre, sa gorge étant sèche. « Votre père a mentionné que nous étions des camarades, vous étudiez aussi à l’université ? Je suis en troisième année de médecine personnellement. »  In Jae annonça avant qu’Il Sung ne puisse répondre à sa première question. Un sourire s’afficha sur son visage et il prit finalement la parole avec entrain : « Oui, je suis étudiant en médecine. J’effectue actuellement mon internat à l’hôpital d’Anyang! Je suis donc ton sunbae je présume? Mais tu peux m’appeler hyung! » Après tout, ils s’étaient vite rapprochés, sans même se connaître. Il Sung hésita d’ailleurs à faire une blague à ce propos mais décida du contraire, étant lui-même embarrassé en repensant aux circonstances de leur rencontre.

Alors que la soirée semblait s’être arrangée pour les deux jeunes hommes, ils furent de nouveau confrontés à une situation qui les mettait dans une situation très embarrassante et surtout… mal venue. Les hôtes, notamment l’épouse, étaient très en colère et ce… par leur faute visiblement. Ils n’avaient pas pris le temps d’observer les dégâts qu’ils avaient causé et Il Sung le regrettait à présent puisque la dame ne semblait pas le moins du monde ravie par l’état de son jardin! Il Sung blêmit lorsque le monologue de cette dernière prit fin.. Qu’étaient-il sensé faire? Il n’était pas question qu’il révèle devant tant de personne qu’il était en parti responsable de ce malheureux accident… Son père allait lui en vouloir et Il Sung ne pouvait se permettre d’énerver son père… Surtout, il ne voulait pas le décevoir et s’il avouait la vérité, ça allait être le cas. « Qu’est-ce qu’on fait ? On ment ou on se tait ? » Apparemment, In Jae semblait avoir la même idée, il était hors de question qu’ils admettent la vérité en ce lieu… pas vrai? Avaient-ils été aperçus ou non? « Je ne sais pas trop… Je pense qu’il serait préférable de ne pas trop attirer l’attention sur nous… » Peut-être devraient-ils carrément fuir cette réception, histoire d’être sûr de ne pas se faire remarquer. Sauf… que ce n’était pas une bonne idée. Il Sung n’aimait pas forcément mentir mais peut-être que c’était la meilleure solution. « Je pense qu’on devrait mentir finalement… Je ne suis pas sûr de moi… mais... je vais essayer de leur parler! » Il Sung décida de prendre son courage à deux mains et s’approcha des hôtes qui discutaient toujours de ce problème. « Excusez-moi Madame, Monsieur. Je suis Park Il Sung, le fils du docteur Kim Ki Young. » Il Sung fit une pause, laissant le couple assimiler qui il était. Il n’aimait pas vraiment jouer de son nom mais s’il prenait le temps de se présenter, c’était pour qu’ils ne remettent pas en cause ses propos. En effet, il était le fils d’un grand docteur et son grand-père était également connu par les personnes présentes ici. « Je pense avoir aperçu quelqu’un dans votre jardin tandis que je prenais l’air précédemment. Cependant, nul raison de s’inquiéter puisque je pense qu’il a prit la fuite en m’entendant l’approcher. Pour autant, il serait certainement  préférable de faire un tour, pour s’assurer qu’aucun n’intrus ne soit présent. » Après avoir échangé d’autres politesses et s’être assuré que les hôtes lui faisaient confiance, Il Sung put enfin souffler lorsque ces derniers s’éloignèrent. Il s’adressa ainsi une nouvelle fois à In Jae, l’esprit plus tranquille : « Je pense que ça devrait aller, ils ont — » Le jeune interne ne continua pas sa phrase car devant ses yeux, il vit la femme de ménage qui les avaient surpris parler à ses patrons… Le visage d’Il Sung blêmit une nouvelle fois… « Vous pensez qu’elle... qu'elle va parler de nous? » Il demanda à In Jae, d’une voix inquiète.


Lady


Coucouu <3:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Jeu 4 Fév - 1:49
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


Après s'être échappé pour ne pas avoir à faire à leurs parents trop longtemps, les deux jeunes hommes continuèrent de discuter tranquillement entre eux. Après avoir vécu tant bien que mal autant d'épreuves, ils avaient vraiment besoin d'être dans un petit coin pour se reposer et se remettre les idées en place. Et avec le temps, ou plutôt les minutes, ils découvrirent qu'ils avaient plutôt pas mal de choses en commun : ils étudiant au même endroit, la même filière et ils avaient à quelques années près. Ce n'était pas non plus quelque chose de très impressionnant mais la plupart des gens qu'il croisait dans ce genre de soirée faisaient des études de commerce ou de droit. C'était comme une mode, et ça devait être plus facile pour les parents d'avoir un enfant avocat ou prêt à reprendre les rênes de l'entreprise tout en sachant quoi faire. Quelque chose qu'In Jae ne pourra jamais faire, enfin s'il reprend un jour la place de son beau-père, ce qu'il ne souhaitait pas du tout. Mais si ça venait à être le cas, In Jae serait bien perdu, il ne s'était jamais intéressé à tout cela malgré les cours privés que sa mère lui payait en ce moment pour qu'il soit irréprochable sur ce genre de savoir.

Mais alors que tout allait pour le mieux et qu'ils pouvaient enfin respirer, ce fut la dégringolade. En effet, leur hôte avait découvert son jardin et donc ses fleurs saccagées et tout le monde pouvait voir sa colère dans son regard. Elle n'accusait personne mais le sous-entendu était tout de même assez gros pour que tous puisse le comprendre sans difficulté. Elle voulait faire croire, pour les apparences qu'elle accusait quelqu'un qui n'était pas invité à la petite fête mais personne n'était dupe, loin de là. Un silence gêné s'était crée puis des murmures s'étaient formés entre les invités, ceux-ci cherchant les coupables dans le foule. Heureusement qu'ils avaient quand même réussi à ravoir un maximum leurs vêtements sinon quelqu'un aurait rapidement découvert qu'ils étaient les coupables de cette histoire comique mais tournée au tragique. Soudainement paniqué, In Jae demanda de l'aide à Il Sung, lui demandant en chuchotant ce qu'ils devaient faire. Ignorer la chose et faire semblant de chercher, comme tout le monde ? Il avait bien trop peur qu'on découvre que c'était eux pour cela. Heureusement, Il Sung prit les devants, mi-confiant.

« Figthing ! » murmura In Jae lorsque son nouvel ami partit en direction de leurs hôtes.

La tension présente donnait presque une envie de rire à In Jae. C'était tellement ridicule. Mais le pire, c'est qu'il ne savait pas qui étaient le plus ridicule dans cette histoire. Était-ce Il Sung et lui-même ? Les invités qui semblaient se prendre pour des détectives en herbe et qui accusent tout le monde du regard ? Ou alors tout simplement leurs hôtes qui en faisaient tout un fromage alors qu'In Jae était presque certain qu'ils n'avaient pas fait un carnage dehors. Cette femme réagissait exactement comme sa mère l'aurait fait si cela arrivait chez eux : ses fleurs, c'est tout pour elle, même si elle ne sait pas du tout en prendre soin correctement. Elle ne connaissait que leurs noms pour pouvoir les ressortir pendant des galas, pour impressionner les autres femmes de son âge. Bref, pathétique, tout comme leur hôte. Mais avec chance, Il Sung avait prit les choses en mains et d'une façon incroyable. Il avait réussi à trouver quelque chose à dire, un mensonge tellement bien ficelé que rien ne pourrait les trahir. Essayant de cacher son sourire, In Jae ne détourna pas son regard d'Il Sung, prêt à le féliciter. Mais alors que tout était parfait encore une fois, la bonne de chambre arriva vers ses patrons et se mit à leur parler doucement.

« Tu crois... ? Non non, elle a accepté l'argent que je lui ai glissé plus tôt et elle ne semble pas être du genre à dénoncer par plaisir... » chuchota-t-il, espérant qu'il ait raison.

Mais alors qu'ils murmuraient de manière rapide entre eux pour tenter de trouver une nouvelle fois une solution, les deux hôtes tournèrent la tête et commèrent à se diriger doucement vers eux, attirant les regards de tous. Déglutissant, In Jae fixait le couple qui s'approchait et la bonne qui disparaissait à l'étage, un sourire indéfinissable sur les lèvres. Ils s’arrêtèrent juste en face d'eux, et alors qu'In Jae allait ouvrir la bouche pour s'expliquer et s'excuser, la femme lui coupa la parole.

« Mme Kim, notre femme de ménage à l'étage, nous a avertit que vous avez tous les deux... ensemble, et au même moment, utilisé une des salles de bain. Y-a-t-il eu un problème ? » demanda-t-elle, les regardant étrangement.

« N..Non pas du tout ! Je cherchais la salle de bain et Il Sung m'a simplement aidé à la trouver, et nous nous sommes quelque peu perdu. Une aussi grande et magnifique maison, ça détourne l'attention. » conclu-t-il avec un petit rire gêné.

« La prochaine fois, demandez à une de nos employées, cela évitera ce genre de situation. À moins que ça ne soit le but recherché. » finit-elle en laissant un regard remplie de sous-entendu avant de partir bras-dessus bras-dessous avec son mari.

Des murmures s'élevèrent entre les invités une nouvelle fois et In Jae croisa immédiatement le regard sévère et froid de son beau-père puis celui de sa mère, les deux le regardant depuis le début de la scène. Très vite l'attention fut détourné lorsque les hôtes annoncèrent quelque chose et des éclats de rires retentirent dans toute la maison. Soupirant, In Jae s'appuya contre le mur derrière lui, fermant les yeux quelques secondes.

« Ça aurait pu être pire je suppose ? Si on passe outre le fait que cette femme vient de nous accuser de... enfin voilà, devant tout le monde. C'est sur, je suis mort en rentrant moi. » dit-il en tournant la tête vers Il Sung. « Ça va ? Désolé encore une fois, tout ça est de ma faute... »









NYAN ♥♥:
 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Dim 7 Fév - 22:20

Let's get high... or not!Il Sung & In Jae


Durant toute sa jeunesse, Il Sung n’avait eu qu’un seul objectif en tête : réussir. Que ce soit réussir à répondre aux attentes de sa famille ou bien atteindre les résultats qu’il s’était lui-même fixé, Il Sung ne baissait jamais les bras quand il avait quelque chose en tête. Parmi ses nombreux buts, se trouvait un but qui était difficilement atteignable, celui d’être parfait et ce, en toutes circonstances. Pour le jeune interne qu'il était, la fierté de ses géniteurs était extrêmement important et ces derniers lui avaient toujours dit que les apparences étaient ce qui comptaient le plus. Il Sung avait en effet grandi dans une société où la moindre erreur pouvait avoir une incidence sur des relations, sur une réputation et de ce fait, sur une carrière. Ce ne fut sans compter sur ses proches que le jeune homme qu'il était se mit une pression énorme sur les épaules, balayant de lui-même les rêves d’enfants qu’il aurait pu avoir. Dès son jeune âge, il savait quel chemin il allait emprunter : le même que son père. Il savait que ce dernier aimait plus que tout son métier et qu’il attendait avec impatience le jour où son fils allait entamer une carrière aussi remarquable que la sienne. Une autre voie n’avait jamais été envisagée. Il Sung avait toujours eu en tête cet objectif et toute sa jeunesse tourna autour de celui-ci. Il Sung faisait parti de ces étudiants qui restaient tard le soir après les cours, ceux qui prenaient des cours du soir pour avoir des résultats parfait… C’était un étudiant qui n’hésitait pas à faire des nuits blanches pour maitriser une matière parfaitement, même si celle-ci ne l’intéressait guère. Tout devait être parfait, de A à Z…

Cette recherche de l’exemplarité, de la perfection, Il Sung l’avait en tête même lorsqu’il se rendait à des réceptions avec son père, alors même qu’il n’avait pas encore sa place ici d’après lui. Quel était l’intérêt pour lui de se pavaner alors qu’il n’avait encore rien accompli? Il ne se sentait pas à sa place et parfois, il se demandait s’il allait y être un jour. Etrangement, il avait l’impression d’être un intrus et de ne pas vraiment faire parti de ce monde, certainement parce qu’il doutait de beaucoup de choses depuis qu’il avait pris son indépendance… Depuis qu’il avait gouté à une nouvelle liberté, depuis qu’il avait réalisé qu’il y a avait tellement plus à voir dans ce monde, tellement plus à vivre… Cependant, malgré ses pensées de plus en plus torturées, il n’oubliait pas en cet instant, durant cette drôle de réception, que son objectif restait de faire honneur à sa famille… Toutefois, le destin semblait s’être ligué contre lui et son nouvel ami : In Jae. Peu importe ce qu’ils faisaient pour se dépêtrer des situations dans lesquelles ils se retrouvaient, un couac venait pointer le bout de son nez et ils se retrouvaient à nouveau dans des situations gênantes. « Tu crois... ? Non non, elle a accepté l'argent que je lui ai glissé plus tôt et elle ne semble pas être du genre à dénoncer par plaisir... » Ils étaient peut-être même un peu trop naïfs pour penser que cette femme allait se taire malgré l’argent qui lui avait été glissée… Ce monde n’était pas fait que de personnes imbues mais aussi de personnes prêtes à tout pour arriver à leurs fins, pour obtenir plus d’argent… L’argent, c’était ce qui dictait ce monde, Il Sung en avait une nouvelle fois conscience lorsque la maitresse des lieux revinrent vers eux : « Mme Kim, notre femme de ménage à l'étage, nous a avertit que vous avez tous les deux... ensemble, et au même moment, utilisé une des salles de bain. Y-a-t-il eu un problème ? »  Il Sung se sentait étrange, c’était lui où il avait l’impression d’entendre un certain jugement dans les propos de la femme en question. « La prochaine fois, demandez à une de nos employées, cela évitera ce genre de situation. À moins que ça ne soit le but recherché. »  Il Sung fut conscient que les invités les regardaient avec insistance et il entendait également les murmures qui étaient échangés. Quelle était cette situation à présent?!

La voix du jeune homme qui l’accompagnait le sorti de son intense réflexion et ses joues prirent soudainement des couleurs lorsqu’il se rendit compte qu’il avait bel et bien raison sur toute la ligne et que la femme en question les soupçonné de… Il était incapable de continuer à penser à ce quiproquo. Ce n’était pas la première fois qu’on lui disait cela et il se demandait pourquoi il se retrouvait à nouveau dans une telle situation alors qu’il ne faisait rien qui pouvait laisser penser ça… pas vrai? Tout à coup, Il Sung se sentit extrêmement mal à l’aise et aussi très perdu … ou plutôt effrayé. Pourquoi est-ce qu’il était autant touché par cela? Ce n’était qu’un petit malentendu qu’il pouvait facilement dissiper… N’était-il pas fiancé qui plus est? « Ça va ? Désolé encore une fois, tout ça est de ma faute... » Ce n’était pas le moment d’être perturbé par tout ça, Il Sung essaya de se remettre et d’arrêter d’être aussi malmené par cette histoire : « Oh non, ce n’est pas de ta faute. Et tout va… bien. » Son regard croisa le regard insistant de son père et il se sentit alors très mal, avait-il déçu son père à cause de ce qui avait été sous-entendu? « Je pense que j’aurai moi aussi le droit à une conversation sur le chemin du retour… Ca va… aller? Ton père ne semble pas très ravi. » C’était embarrassant, surtout qu’Il Sung ne savait pas trop quoi faire. « Veux-tu qu’on sorte un peu, histoire de quitter cette salle étouffante? » Ils avaient beau être tranquilles à présent, Il Sung ne se sentait plus du tout à son aise ici. « C’est à cause d'événement comme celui-ci que je suis soulagé de vivre seul à présent. Ne le dis à personne, s’il te plait mais je crois que je déteste ce genre de réception. Je ne sais pas si j’arriverais à les apprécier un jour… » Ils étaient enfin seuls et même s’ils venaient à peine de se rencontrer, Il Sung n’avait pas hésité à se confier. Cela faisait du bien de dire ce qu’il avait sur le coeur pour une fois : « Je n’aime pas du tout l’hypocrisie des personnes présentes… Ah, je suis désolé de t’embêter, je parle trop. » Cette soirée était pleine de rebondissements, Il Sung se demandait qu’est-ce qui les attendait par la suite. Il sembla bien vite avoir la réponse puisque quelqu’un semblait les avoir rejoint, d'après les bruits de pas qu'il venait d'entendre...



Lady


Yooosh <3:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mar 1 Mar - 1:25
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


In jae ne savait pas du tout s'il appréciait plus cette situation que celle d'avant. Peut-être aurait-il préféré être accusé d'avoir saccagé le jardin d'un couple de riches entrepreneurs plutôt que d'avoir à faire aux regards de son beau-père et de sa mère lorsque leur hôte fit le plus gros sous-entendu jamais dit dans un gala de ce genre. La femme devait très bien savoir ce qu'elle faisait, étant donné le regard qu'elle lança autour d'elle et surtout aux familles d'Il Sung et d'In Jae, et cela énervait encore plus le jeune étudiant en médecine. Pourquoi ferait-elle cela ? Était-elle en si mauvais termes avec les deux familles ? Ou était-ce juste par plaisir, pour pouvoir en entendre parler pendant de longues semaines ? Le jeune homme ne savait pas vraiment pourquoi mais cela le rendait confus et il n'appréciait pas du tout ce sentiment. Il savait qu'en rentrant il allait prendre cher, et soudainement il ne souhaitait plus du tout rentrer chez lui, enfin chez ses parents. Il espérait vraiment que son beau-père ne s'emporte pas comme il l'avait déjà fait, In Jae n'était déjà pas dans son meilleur état physique et mental après cette soirée. Vidé de toute énergie, il s'excusa une nouvelle fois auprès d'Il Sung, se sentant mal d'avoir embarqué l'autre jeune homme dans cette histoire. Si seulement il avait fait plus attention, peut-être aurait-il pu éviter ce satané tuyau d'arrosage et cela leur aurait évité bien des problèmes à tous les deux.

« Mon père n'est jamais ravi de rien, cela ne changera pas beaucoup alors ne t'inquiète pas. » souffla-t-il à l'oreille de son nouvel ami. « Je te suis. » répondit-il, soulagé qu'il pose la question. Quelques regards les suivait, murmurant des paroles impossibles à entendre d'où ils étaient. N'y faisait pas plus attention que cela, In Jae prit une grande bouffée d'air lorsqu'ils furent enfin seuls. « Je déteste ce genre de soirées aussi. Tu n'es pas le seul. Tout ces gens pensent qu'ils valent mieux que l'autre en face, mais ils ne disent rien, ils sourissent et quand le moment se présente à eux, ils abattent leurs cartes pour piétiner ceux qui étaient leurs amis quelques secondes avant. » Après avoir assisté à autant de galas, In Jae avait vu tellement de choses qu'il n'était même plus surprit. Même si ce soir avait été une première pour lui : jusqu'à maintenant, personne n'avait mit en doute son orientation et cela rendrait ses parents encore plus intransigeant avec lui. Les connaissant, il s'attendait même à ce qu'ils lui interdisent de revoir Il Sung, du moins pas en étant seuls. Alors qu'ils discutaient silencieusement de leur haine pour ce genre de rassemblements et les gens qui s'y trouvaient, des bruits de pas se firent entendre, ce qui fit déglutir In Jae.

« Père ? » fut tout ce qu'il réussit à dire en croisant le regard de son père ainsi que d'un autre homme, qui semblait être le père d'Il Sung aussi mais il ne s'avancera pas sur la question. Il était tellement surprit et prit au dépourvu qu'il n'arrivait même plus à se concentrer sur ce qu'il se passait autour de lui. Une main agrippa soudainement son poignet et il se força à ne pas fléchir sous la douleur qu'il lui traversa le bras. Il lança un regard désolé vers Il Sung, suivant son beau-père malgré son envie de rester avec son ami. Il espérait juste que celui-ci n'aura pas trop de problèmes avec son paternel et qu'ils pourraient se revoir avant la fin de la soirée. Mais pour le moment il s'inquiétait de ce qu'il allait se passer, surtout lorsqu'il se retrouva seul en tête à tête avec son beau-père, dans une espèce de petit bureau vide. La gifle arriva sans trop de surprise et In Jae, le visage de nouveau figé, se retint de laisser échapper une quelconque émotion tout en écoutant le sermon lancer par l'homme en face de lui. Une fois la réprimande terminée, son beau-père lui ordonna de retourner vers les autres invités mais, en colère et la joue encore légèrement rouge, il tourna avant de pouvoir retourner dans la salle, cherchant Il Sung qu'il trouva au même endroit où ils se trouvaient plus tôt.

« Il Sung ? Tout va bien ? » demanda-t-il en s'approchant de son ami qui se tenait sans bouger en face de lui. Il s'inquiétait pour lui, ce qui était normal, et surtout il se demandait pourquoi il était tout seul. Son père était-il déjà partit ? Ou alors n'était-ce peut-être pas son père ? Il ne se rappelait pas vraiment à vrai dire, l'arrivée de son beau-père l'avait bien trop rendu incapable de reconnaître qui que ce soit d'autre. Il s'approcha encore plus, pour pouvoir parler plus doucement voir chuchoter. « Je crois que la fête est bientôt terminée. J'ai cru entendre des invités en parler en revenant ici. Tout ira bien avec tes parents ? » s'inquiéta-t-il une nouvelle fois.









NYAN ♥♥:
 
Park Il Sung
I'M AN HEIR
here since : 05/07/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: [IlChao]
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mar 15 Mar - 0:11

Let's get high... or not

Il Sung n’aimait pas vraiment ces soirées auxquelles ses parents, et plus particulièrement son père, aimaient tant se rendre, soirées qui permettaient aux invités de se vanter, jetant toute humilité par la fenêtre afin de laisser une forte impression aux personnes qu’ils abordaient, personnes qu’ils choisissaient avec intérêts bien évidemment! Cette soirée n’échappait pas aux autres, elle était tout aussi fausse que les autres… Il Sung et son nouvel ami en avait payé les frais : quand une personne trouve un point sur lequel elle peut appuyer, et ce dans le but d’humilier autrui, elle ne se fait pas prier pour attaquer. Bien sûr, c’était encore mieux quand cela pouvait être fait devant le plus de monde possible! C’était un réel manque de tact, de respect même… mais c’était ainsi que ça marchait... Malgré tout, Il Sung savait que cette histoire n’était pas si embêtante que ça pour lui puisque son père allait surement trouver le moyen de faire taire les mauvaises langues… Pour autant, le mal avait été fait en quelques sortes et Il Sung savait que son père allait lui en toucher deux mots… La conversation qui l’attendait ne l’enchantait guère par ailleurs, et il avait cette étrange sensation au niveau de son coeur… « Mon père n'est jamais ravi de rien, cela ne changera pas beaucoup alors ne t'inquiète pas. » In Jae avait glissé cela avant qu’ils ne décident de s’échapper. Bien qu’ils ne se connaissaient pas très bien, Il Sung avait l’impression que la relation du jeune homme avec son père était assez conflictuelle et il s'en voulait d'autant plus d’avoir mis le jeune homme dans cette situation. « Je suis désolée pour tout ça… »

Les jeunes hommes se retrouvèrent à nouveau à l’extérieur, là où tout avait commencé pour ainsi dire. Profitant de l’air qui venait se frotter sur leur visage, les jeunes hommes semblèrent se laissaient aller aux confidences, partageant à priori le même point de vue sur ces soirées auxquelles ils accompagnaient à contre-coeur leurs géniteurs. « Malheureusement, tu as tout à fait raison... Je n’arrive pas à comprendre comment nos parents peuvent aimer ce genre de soirées… Ce faux semblant me donne envie vraiment de vomir. » Le jeune interne ria avec embarras, conscient qu’il avait parlé avec un peu de violence alors qu’il n’était pas habitué à tenir de telle propos à haute voix. Heureusement, il n’avait certainement rien à craindre de In Jae, puisque ce dernier aussi n’appréciait pas ces événements qui ne servaient qu’à se pavaner à tout va… Quel monde d’apparences et de mensonges!

La conversation que les deux jeunes hommes avait fut finalement coupée lorsque des pas se firent entendre derrière eux. Il Sung y découvrit alors son père ains que celui-ci de son compagnon. Il ne manqua pas, par ailleurs, de voir le geste du père de ce dernier… Il Sung s’inquiéta pour son nouvel ami car son père ne semblait vraiment pas de bonne humeur et cela ne disait rien qui vaille. « Il Sung? » Le jeune coréen se rappela de la présence de son père et il s’avança vers celui avant d'écouter ses remontrance : « Ce n’est pas vraiment le moment de parler de ça ici, mais j’aimerais que tu évites ce genre de malentendus. Cette bonne femme n’arrête pas de dire des absurdités, mais là, elle est allée vraiment trop loin en insinuant une chose pareille! La prochaine fois, je compte sur toi pour venir avec ta fiancée. Et on annoncera vos fiançailles afin de dissiper le moindre malentendus stupides… » Il continua sur cette lancée, Il Sung ne prêtant plus vraiment attention à ce qu’il disait, perdu dans ses pensées. Ce qui redoutait le plus n'allait pas tarder à s’abattre sur lui et il ne sentait pas prêt… alors que pourtant, avant d’arriver à Anyang, il n’avait aucun doute à ce sujet… Maintenant, cette union lui faisait peur … L’avenir était trop flou et il avait vraiment l’impression de ne pouvoir rien contrôler. « On va pas tarder ». Son père retourna dans la grande salle, laissant son fils seul. Il était perdu… Cependant, il reprit contenance lorsqu’il entendu la voix de In Jae, ce dernier prenant de ses nouvelles… Il Sung n’était pas aveugle, et malgré le manque de lumière, il voyait bien la rougeur sur la joue du jeune homme mais il ne préféra rien dire même s’il exerça une forte pression sur ses poings fermés. Le père de In Jae ne lui plaisait pas du tout. « Je vais bien, et toi? » Il demanda tout de même, sans vraiment insinuer quoique ce soit. Ce n’était pas convenable…

« Je crois que la fête est bientôt terminée. J'ai cru entendre des invités en parler en revenant ici. Tout ira bien avec tes parents ? » In Jae avait raison et Il Sung hocha la tête, toujours plus ou moins pensif : « Oui il semblerait en effet que ce soit bientôt terminée. Mon père doit même déjà m’attendre dans notre voiture… » Il avait envie de partir mais il n’était pas vraiment rassuré pour In Jae. « Je… um… Cette soirée aura été assez étonnante mais je suis vraiment content de t’avoir rencontré malgré les circonstances. » Un petite rire maladroit vint marquer une pause à son discours : « Voici ma carte professionnelle… ce serait bien qu’on puisse se rencontrer à nouveau… ailleurs qu’en participant à ce genre de soirée ennuyante qu’on semble tous les deux particulièrement affectionner. » Il plaisanta une dernière fois tout en tendant sa carte à In Jae. Avec un peu de chance, ça n’allait pas être bien compliqué pour eux de se croiser, surtout qu’ils exerçaient la même profession! « Ca ira pour toi? » Il Sung demanda, avec une pointe d’inquiétude non dissimulée.  



Coucou <3:
 
Yoon In Jae
I'M WISE
here since : 18/10/2015
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: toujours en train de battre, merci
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 30 Mar - 23:18
LET'S GET HIGH... OR NOT
IN JAE ☼ IL SUNG


Il Sung et In Jae avait au moins une chose au commun : ils avaient passé une très mauvaise soirée. Certes, ils avaient eu la possibilité de rencontrer quelqu'un qui partageait leur avis sur ces soirées et les personnes qui s'y trouvaient, mais ça n'en restait pas moins une soirée pas sympathique du tout en général. Personne n'aurait aimé être le centre d'intérêt des invités ce genre de fêtes et In Jae faisait partit de ces personnes. Alors qu'il avait silencieusement suivit son père pour revenir  totalement vidé de toute énergie, Il Sung parlait lui aussi avec son paternel. Même si leur conversation semblait moins agitée, In Jae avait appris à ne pas se fier à ce genre de choses, alors il demanda directement comment allait son ami. La réponse qu'il reçut fut courte, mais il n'insista pas, sachant très bien que dans ce genre de situation, il valait mieux quelque fois se taire. Si Il Sung avait envie de parler, ils pourraient toujours le faire plus tard, une fois que tout ça ce sera un peu calmé. « Je vais bien, ne t'inquiète pas. » rassura-t-il ensuite son ami lorsqu'il lui retourna la question.

Alors qu'il revenait vers Il Sung, retourné par sa rencontre avec son beau-père, In Jae avait entendu quelques invités parler de la fin du gala qui arrivait. Et le jeune étudiant en médecine ne le cachait pas : il était heureux que ça se finisse mais en même temps il avait peur de ce qui allait se passer une fois rentré. Il savait très bien que ce qu'il avait vécu il y a quelques minutes n'était qu'un avant goût de ce qui allait arriver. Mais au moins les choses ne pourront pas s’envenimer encore plus. « Merci, je penserai à t'appeler alors. » répondit-il en prenait la petite carte que lui tendait son nouvel ami. « Oui, ne t'inquiète pas. On se revoit bientôt alors ? » Et alors qu'ils se disaient au revoir, In Jae croisa le regard de ses parents qui l'attendait vers la porte d'entrée. Saluant poliment Il Sung, il lui sourit gentiment. « A bientôt... hyung. Je peux t’appeler comme ça, ça ne te gêne pas ? » Une fois qu'il eut obtenu sa réponse, il fit un petit signe de la main à Il Sung, rejoignant ses parents.

Le trajet du retour fut silencieux et tendu. Le jeune homme pouvait sentir le regard lourd de sa mère sur son visage, mais il n'osait pas se tourner pour la regarder aussi. Avec sa chance, elle prendra ça pour de l'insolence et ça ne ferait qu'alourdir la punition et les réprimandes dont il aura le droit plus tard. Ils s’arrêtèrent donc à la maison familial, rentrant l'un derrière l'autre dans la grande maison. In Jae suivit ses parents silencieusement, le regard baissé, ancré sur le sol. Rapidement ils furent arrivés au bureau de son beau-père, où ils rentrèrent toujours en silence. Celui-ci continua un petit moment à l'intérieur, jusqu'à ce que le voix froide et haineuse de sa mère s’éleva, rapidement suivit par celle de son beau-père. Sa joue était encore plus rouge et sa fierté déjà presque inexistante s'était retrouvée piétinée. Une fois le sermon terminé, il s'agenouilla tout en s'excusant, demandant pardon pour ses fautes. Il put enfin quitter le manoir 1 heure plus tard, exténué.

Il arriva tard chez lui : le chauffeur de ses parents l'avait ramené, le regard compréhensif et désolé pour lui. Il n'y avait pourtant pas fait attention et était monté directement pour rejoindre son appartement. Se jetant directement sur son lit, il se retint de laisser couler quelques larmes. Secouant la tête, il se releva pour commencer à se déshabiller, prêt à se mettre en pyjama. Il ne pouvait pas se laisser abattre. Pas comme ça. Il avait l'habitude d'être traité de cette façon par sa famille, alors il ne devait pas fléchir. De plus, malgré une soirée horrible et remplie de cris, il avait pu rencontrer quelqu'un de génial. C'était rare pour lui de rencontrer quelqu'un qui partageait sa vision des choses, et Il Sung semblait être particulièrement gentil. Il ne l'avait pas tenu responsable pour leur chute, pour tout les problèmes qu'il avait causé et encore plus. N'importe qui l'aurait tout de suite dénoncé, surtout dans ce genre de gala.

Allongé sur son lit, en pyjama et propre, il fut rapidement rejoint par le petit chiot qu'il avait acheté il y a peu. Ses parents n'étaient pas au courant et c'était bien mieux comme ça : ils étaient tellement cruels qu'ils seraient capables de le lui prendre. C'était son seul vrai ami du moment, à qui il se confiait tout comme une adolescente de 15 ans se confiait à sa peluche ou dans son journal intime. Il sourit doucement en sentant le petit nez froid du chiot contre sa joue, celui-ci cherchant une place pour se coucher. Une fois bien installé au chaud contre son maître, il couina un coup, lui faisait comprendre qu'il devait éteindre sa lumière. Lâchant un petit rire, In Jae écouta la chiot et éteignit sa lumière, fermant à son tour les yeux, espérant rêver d'un monde meilleur.









NYAN ♥♥:
 
Contenu sponsorisé
Fiche de jeu
Liens utiles
Aujourd'hui à 4:38
 
Let's get high.... or not Ft. In Jae (logements)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» 01. Spy Game in McKinley High [CLOS]
» Jeu de pirates : Legend of the high seas ?
» A cold sweat high-headed believer ∞ 01/02 - 08:43
» M.I.High agents spéciaux
» HAWKEYE ; danger, high voltage.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kidding  :: FUNNY TOWN :: OLD PIECES OF WORK :: Galsan-
Sauter vers: