Aller en haut Aller en bas


No Kidding [trailer] par Kim Hye Ri ♥

Nous manquons de Too Bad et de Rich ~
Pour faire passer une annonce cliquez ici

Partagez | 
 

 I'm back darling ft InSoon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 27 Jan - 2:25


Ce qui m'a motivé à me ramener ? Bah déjà le fait qu'elle ne soit pas venue me casser les bonbons depuis les fêtes, et même avant si mes souvenirs sont bons et puis aussi parce que voilà je me suis fait tout beau, j'ai décidé de changer de coupe faute d'arriver à me vider la tête de toutes ces conneries. Ça n'a pas évolué entre moi et MinNam et je n'ai toujours confier ce secret à personne, même pas à ma noona chez qui je compte m'inviter pour la soirée au minimum. Ma mère est revenue aujourd'hui, ça faisait facilement six mois que je ne l'avais pas vu hanter la baraque. J'ai pas été ému faut pas croire que DaeHo échappe la larmichette aussi facilement, non surtout que je savais pertinemment qu'elle allait faire pleuvoir sur moi une pluie de reproches, pff occupe toi de tes rendez-vous chez le chirurgien et viens pas m'faire chier.
JiHyuk non plus en ce moment je ne le vois plus beaucoup, en fait la fac occupe tout mon temps alors que mes résultats sont pas non plus en hausse. Je zone partout où je me trouve, sur le moment si un lieu me plait je vais m'y rendre tous les jours jusqu'à en être lassé et c'est souvent le monde qui m'entour qui cause cet abandon de poste.
Noël, les fêtes de fin d'année etc, tout ça compte énormément pour moi, j'aime décorer j'aime recevoir plus qu'offrir il est vrai..sauf à moi-même, d'ailleurs au passage les "cadeaux de moi à moi" son les meilleurs, comment me remercier?
Je porte une veste american college que je me suis acheté même pas en solde (faut pas déconner) avant le réveillon du nouvel An. je voulais faire bonne impression si jamais on me conviait à une fête de dernière minute mais non, j'me suis retrouvé seul comme un con devant ma cheminée à souffler dans une langue de belle-mère au douze coup de minuit. Je crois que j'ai perdu en popularité depuis que je me suis éloigné du monde de la nuit, de l'univers influent de l'élite d'Anyang. Je ne mettrai pas tout sur ma relation naissante et plutôt durable même si platonique de MinNam et moi. Non en fait je crois que j'ai mûri, que toutes ces conneries ne m'amusent plus...

Ouais non j'suis carrément relégué au rang de hasbeen par tous ces branleurs et ça me fait royalement chier c'est vrai.
J'échappe une dernière bouffée de cigarette avant d'envoyer voler mon mégot dans le caniveau et de gravir la petite pente qui me sépare de la baraque de ma Noona rien qu'à moi. Un petit coup d'oeil dans le miroir suspendu au dessus de son portail pour cramé si y'a des voleurs dans la rue -moi je m'en sers pour me recoiffer même si je suis déjà au top, puis je sonne, comme un damné pour bien la faire chier.
Petit je me souviens que je venais toujours accompagné de ma connasse de soeur -ouais je l'apprécie toujours pas faut pas croire au miracle sérieux ça c'est juste le domaine de Jésus, sorry. J'étais toujours entrain de boudé, parce que je  connaissais déjà l'issue de cette après-midi. Moi assis au pied du lit de l'autre  à ne rien faire et n'ayant le droit de toucher à rien. mes pieds qui battent l'air, les bras croisés contre mon torse, mes p'tits poings serrés et la mine renfrognée. L'été y'avait une légère amélioration c'est vrai, j'étais disposé ailleurs: dans le jardin sur un des transat et accessoirement j'avais le droit à une limonade. Une fois j'ai fais exprès de me foutre au soleil juste pour que Insoon se fasse défoncer par sa mère -la mienne ne vivait déjà pas chez nous - mais bon ça n'en valait pas là peine, j'ai pellé pendant deux semaines.
Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Lun 1 Fév - 16:33
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Depuis quelques plus d’un mois, je réorganisais ma vie et mon temps en fonction de mes envies, de mes obligations sans faire attention au temps qui me filait sous les doigts et surtout au monde qui m’entourait. Faute d’être concentrée sur un petit ami absent dont le départ a été plus surprenant que douloureux. Les choses se sont fait lentement, je l’ai aimé, lui aussi et je pouvais avoir confiance. J’ai peur, à nouveau de cette liberté et pour plusieurs raisons. La première étant qu’il faut un temps d’adaptation à mon train de vie d’avant pour revenir et la seconde, non la moindre… Jae Wan. Quand il va le savoir, je sens que les remarques ne seront pas oubliées et je serais au poste pour quelques jours pour l’avoir agressé. Peu importe. Je faisais un peu de ménage, tout en ayant ma guitare sur le canapé pour composer un peu quand finalement, on a sonné.

Non, je retire. On a sonné avec insistance… quelqu’un va finir assommé par une guitare. Je crie dans l’appareil tout en ouvrant. « Oui, oui, ça va c’est ouvert ! » Je pense que c’est un voisin, je n’attends pas de visite. En tout cas pas depuis un certain temps. J’ai évité tout le monde sans le vouloir. Peut-être que je devrais faire plus attention, ce n’est pas correct de ma part d’oublier tout le monde comme ça… Je soupire.

J’entends frapper à la porte. Je n’ai pas regardé qui était à l’entrée… mince, j’aurais dû ! Bon, tant pis. Je regarde par le judas. Tiens donc ? Heureusement que je passais l’aspirateur, si ça avait été la serpillère il se serait fait une joie de tout saloper. Je suis fière de moi au point d’en sourire. Ce timing !

« Dae Ho, que me vaut ta visite ? »

La dernière fois qu’il a fait éruption dans la pièce comme ça… c’était il y a quelques mois. Il avait quelque chose à me dire et finalement, s’est défilé en racontant des bobards. Je le pousse à l’intérieur, ferme la porte derrière lui et remarque sa veste. Non… mais celui-là. Il l’a fait exprès ou bien… le connaissant, un peu des deux.

Mes yeux remontent sur sa tignasse, brune, coiffée en piques. Il prend un coup de jeune… c’est injuste. J’arque un sourcil.

« Tu as trouvé la fontaine de jouvence  et tu viens partager ton secret avec noona ? C’est ça ? Quel véritable petit ange ! »

Compliment détourné par mon cynisme naturel, je ris avant de l’inviter à entrer dans le salon après avoir retiré ses chaussures, pas de poussières, pas de terre, rien sur mon parquet, non mais !

« Tu veux à boire ? J’ai un peu de tout. Tu as de la chance j’ai fait les courses ce matin » d’ailleurs, je suis bien énergique moi… bon, pas plus que d’habitude, mais tout de même, c’est parce qu’il est là ? Ou parce que j’ai peur qu’il passe l’appartement au peigne fin pour découvrir qu’il n’y a plus rien pour rappeler Jae Min ? S’il s’inquiète, je suis foutue…

« Alors, qu’est-ce que tu viens raconter à ta noona préféré ? Du nouveau dans ta vie ? Une fille qui aurait réussi à te rendre muet ? »

Quel bon stratagème de changer de sujet de la sorte. Avec un peu de chance, il n’y verra que du feu. De toute façon… cette fois-ci je gère beaucoup mieux. Je me dis qu’avec un peu de chance, je ne m’effondrerais pas dans ses bras. Je me contenterais de le taquiner et de lui faire honte, comme je l’ai toujours fait. Oui, cette fois, c’est surtout ça qu’il me faut.

Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mar 2 Fév - 3:50


En fait elle m'est beaucoup trop de temps à se ramener, j'frotte mes pieds une fois devant son porche - j'ai passé le portail- et je recommence à tapoter sur sa sonnette mais je le fais avec beaucoup d'application parce que j'essaye de faire sortir autre chose qu'un bruit strident et casse oreille. Les lèvres pincées, le regard concentré je tapote tapote et tapote, parfois les temps sont plus long, je fredonne en même temps un joli vive le vent~.
« Dae Ho, que me vaut ta visite ? »
Le regard blasé, le doigt qui enfonce cette fois en continue le bouton je la dévisage, dans le plus grand des calmes; le roi des cons c'est bien moi. Elle a sa main sur la poignet, la porte grande ouverte le passage m'est accordé mais j'insiste, je n'ai pas fini ! Sur un petit coup de tête satisfait je tends la jambe et enfin poser un pied chez elle, tel un maestro je me penche en avant, une révérence parfaite.
" Mi amore, je l'ai composé pour vous."
Les sourcils haussées, les paupières basses j'aborde un air de petit prétentieux tout en me retenant de rire en apercevant mon reflet dans le miroir sur ma droite. Je dégage ma veste de mes épaules, la lui jette presque en plein visage et passe mes doigts dans mes cheveux en prenant soin de remettre correctement ces magnifiques mèches que j'aurais voulu de couleur naturelle mais bon quand on est citron on en hérite tout les attribues.
Je traîne des pieds, glisse presque sur le parquet en chaussettes je l'écoute à peine, la langue pratiquement dehors je m'amuse un moment.
"je reconnais bien là ton instinct de femme, tu clean ça comme une pro regarde si il n'y avait pas ce très moche abat-jour j'aurais déjà la face dans le mur !"
Je la complimente non? Ca se voit qu'elle est dans son élément avec son balais en main. Je trottine comme ça, lui donne un coup de fesses quand je passe derrière elle pour la motivé un peu à bouger de sur mon passage. Pourquoi je suis venue déjà? Je la regarde, elle est de dos, elle a une voix souriante mais sa tenue, sa façon de se tenir me fait penser qu'elle doit être fatigué. Est-ce que j'ai l’œil ou je fais mine de ne rien voir pour ne pas me faire envoyer bouler. Je ne veux pas être un de ces moutons de poussières qu'elle a du faire voler discrètement sous le meuble, je la connais bien ma noona !
Je monte sur l'un  de ses sièges de bar, un genoux sur l'assise les coudes sur le comptoir offrant une vue sur sa cuisine ouverte je cherche du regard quelque chose à malmener sans qu'elle ne rage trop. J'ai beaucoup de mal à ne pas remuer, à ne pas gesticuler et toucher à tout. J'ai l'impression de régresser quand nous sommes ensemble, j'ai une soeur ainée mais In Soon fait vraiment parti de ma famille, elle tient une place importante dans mon coeur voilà peut être pourquoi je ne peux pas me passer d'elle. Oui ce n'est même pas une supposition, je sais que c'est pour ça. Pourtant qu'a-t-elle fait pour moi? Hm je la connais depuis que je suis tout petit me replonger dans tout ces souvenirs ce n'est pas très bon surtout que je suis ici pour elle et non pour moi. Fini les palabre, où est mon verre !
"Serre moi du jus, du jus d'orange et je veux entendre le pshiit de la bouteille avant que tu ne touches à mon verre. J'veux pas être malade espèce de radine"
Ouais parce qu'on la connait sa technique elle va vouloir que jme coltine le font de son truc juste pour ne pas avoir à le vider dans l'évier.
"Parfois noona, je me demande si tu n'avances pas plus que moi. Je vis toujours chez mes parents, je stagne à la fac pour ne pas me lancer..Niveau relation y'a rien ou presque..Rien que..bref..en fait je ne prends jamais de risque, je ne veux pas quitter mon petit confort.. toi tu vis dans un clapier mais tu peux te vanter d'être chez toi."
Je ne sais pas pourquoi j'ai débiter toutes ces conneries en la regardant à peine, en fuyant ses yeux noisettes qui me scruter presque hébété. Soupirant de lassitude je lui fais signe du doigt, agrémentant le tout d'un secouage de tête consterner le jus d'orange qui s'écoule à présent hors du verre, ayant débordé.
"tu ne peux pas écouter ton Messie tout en servant correctement? Tu n'es pas une vraie fille, les filles peuvent faire plusieurs tâche en même temps !"
Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Mar 2 Fév - 22:06
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Ça sonne, ça sonne et même quand je finis par ouvrir, il reste le doigt collé au bouton. Très rapidement, je frappe ce petit frère indigne qui ose appeler ça « musique ». Ce ne sont que des petites tapes destinées à le faire rentrer plus vite puisqu’il a l’air de prendre son temps, comme d’habitude, ce grand gamin est intenable, complètement ! Je soupire, lui demande ce qu’il veut avant de fulminer en silence. Ses douces paroles me font à la fois plaisir et m’agacent puisque témoin de la bonne humeur de mon très cher parent, je ne peux pas encore craquer. Tactique numéro un : ignorer les plaintes de l’adorable brun en face de moi, pour éviter de lui faire un collier avec l’abat-jour et surtout, surtout, pour l’irriter par ma non réaction.

Il fonce s’asseoir pour seule réponse à ma politesse. J’aurais dû m’en douter, ce petit profiteur viens faire la manche chez moi, parce qu’il sait que Noona lui ouvrira toujours la porte même quand elle va mal. Je chasse le vilain souvenir pourvus d’un trop plein d’émotion en ouvrant une bouteille. Pour une fois, ce ne sont pas des oranges pressées à la main, j’avais la flemme et ce matin, j’ai oublié d’en prendre de toute façon. Quand enfin je lui apporte son verre et m’installe en face avec le mien, il commence à parler de nos différences. Je sais depuis longtemps que Dae Ho repousse les limites pour profiter encore du cocon familial et je ne peux que le comprendre. Mais il serait temps, qu’il se prenne en main, quitte à ce que je l’y aide. Un sourire joueur se forme tandis que mes yeux le fixe, prête à déblatérée ma première connerie destinée à lui remonter le moral. Ça n’a pas l’air d’aller fort. Peut-être que c’est la raison de sa venue ?

J’étais tellement surprise que je ne me suis pas rendue compte que la première gaffe était de lui servir son jus. Une vraie fille ? Je me lève, récupère des chiffons pour essuyer le plan de travail et le lui balance littéralement dessus, en évitant soigneusement les cheveux au risque de frôler le drame.

« Et toi tu n’es pas un vrai garçon alors ? Vu la taille… enfin, peu importe. J’allais te dire que si vivre avec Noona t’intéresse, je n’ai rien contre, si ce n’est qu’on s’entretuerait sans doute si aucun ne fait des efforts »

C’est une vérité qui ne sera valable qu’un temps. Nous savons tous les deux que réellement, on se supporte très bien. Sans son humour mesquin et ses compliments masqués par de l’ingratitude, je sais très bien qu’il m’adore. Il ne serait pas là pour se confier sinon.

« Tiens, j’allais te dire, c’est presque la saint valentin, tu ne la fête pas ? Toi qui aime les cadeaux gratuits, pas de victime à l’horizon ? »

C’est un sujet risqué, mais j’ai parlé plus vite que je n’ai pensé, Dae Ho ne sait pas encore que Jae Min et moi c’est fini en raison de la distance. Je me mords la lèvre et me rend compte, une fois de plus, trop tard de mon geste. J’essaie de le masquer en buvant enfin dans mon verre qui a beaucoup moins de jus que le sien, rempli à ras bords. J’ai de la peine, je ne peux pas le cacher, mais je suis tout de même heureuse que ça ne se soit pas terminé dans un bain de sang, ou pour une toute autre raison impliquant des coups bas.

« Tu es jeune, tu es jeune, mais tu comptes avoir des enfants un jour ? Quoi que, ne me réponds pas. Ce jour-là, il faudra que je sois loin, loin, loin, que tu ne puisses pas me refiler tes mini-tois versions 2.0 » Dis-je en plaisantant. « Je serais trop vieille, et puis… ils dégueulasseraient mon futur palace ~ »

Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Mer 3 Fév - 3:30

I'm back darling !

Je l'admire absorber le liquide à l'aide de son torchon dégueulasse. Il me finit dans la poire mais c'est de bonne guerre et j'ai pu éviter le pire en déviant légèrement de sur ma chaise. J'ai toujours vécu seul, ce n'est pas de ça dont j'ai peur justement je crois que je me suis habituée à déambuler dans cette immense maison perdue aux portes de la ville. Je ne pourrai pas me retrouver ailleurs qu'isoler et puis.. Non en fait je ne sais pas, peut être que j'aimerais que Ji Hyuk me propose de faire une coloc'? J'ai peur aussi que ce connard soit trop con et immature pour gérer ça et que ça entache un peu notre si belle amitié..Hm je ne songe même pas à MinNam, parce que notre relation déjà est trop étrange sans titre pour se projeter si loin.. Je l'aime ça je crois que c'est certain en tout cas je ne veux pas le partager j'en suis sûr mais c'est encore trop frai pour ... Non mais sérieusement vivre avec lui? Je sais même pas comment gérer tous les sentiments qu'il me fait découvrir ce con alors c'est pas pour foutre ma brosse à dent à coté de la sienne sur le lavabo d'la salle de bain. et puis je me vois mal lui dire la bouche en coeur "trésor tu as mis où mon gan de toilette?" ça me filerai presque la gerbe bordel, un peu de jus ! Je vide la moitié de ce doux breuvage chimique, ah ça va tout de suite mieux !

"Non j'ai pas envie, le maire et ses idées à la con pour se faire plus de tune. Je crois que mon père sera en ville à ce moment là alors peut être que je serai de corvée de dîner"

Je ne suis pas entrain de dire que je vais devoir cuisiner quoique ce soit ô grand dieu non - et tant mieux pour eux putain si jamais il veut retourner au taff la semaine suivante mieux vaut qu'il me garde éloigner de ces merdes qu'on appelle plaque à induction.- Non ce que je sous entends c'est que je ne vais pas pouvoir me soustraire au caprice paternel voir parental si ma mère est de la partie. Comme une bonne famille hypocrite nous allons devoir tous nous plier à cette habitude stupide que j'ai, plus les années passent du mal à avaler. Un dîner dans un restaurant ultra cher ou bien à la maison servit par un chef étoilé qui se ramène à domicile. On sera tous les quatre -ma sœur ne pouvant y déroger sinon j'tape mon scandale- assis à table à se regarder dans le blancs des yeux, le dos droit tout de même mais les sourires en bernes. Cette perspective ne m'enchante carrément pas.

"Et toi? Tu fais quoi pour la fête des cons ? Heu Saint Valentin excuse"

Ca revient au même c'est de la pure daube, moi tout ce que j'aime c'est noël, noël et mon anniversaire ce qui équivaut un peu à la même chose car on y célèbre deux naissances ultra importantes... Qui on changeait la face du monde~. En songeant à la vie sentimentale du dragon qui me fait face je réalise qu'elle ne m'a pas une seule seconde sorti son nom. Que je ne l'ai pas vu -bon tu me diras c'est pas arrivé souvent depuis mais que je n'ai même pas trouver un vêtement à lui, rien qui ne peut laisser penser qu'il vient squatter de temps à autres. Discrètement ou non je me tourne alors, faisant retomber mes jambes le long des pieds du tabouret, pour prendre appuie sur mes fesses -magnifique- cette fois. Hm, je vais mener ma petite enquête, pourquoi faire les conchita si c'est pour pas rayer d'un quotidien des traces trop douloureuses à supporter ? Elle.. Hm..Comment était-elle à sa première rupture? Elle ne me parlait plus et je crois qu'elle pleurait beaucoup. Je tourne sur moi même, le tabouret se décollant dangereusement du sol. Je la dévisage, les paupières plissées la bouche en cul de poule, je suis très concentré, j'essaye de reconnaître des signes d'une chialerie récente hm.. m'aurait-elle dupé à coup de fond de teint -plâtre- étaler sur sa face ingrate? Ca lui ressemble bien, tiens.

"Je reviens Noona."

Ni une ni deux, pris d'un élan mystique et engagé je me précipite vers l'entrée et prends seulement la peine de renfiler mes baskets avant de claquer la porte derrière moi. En simple t-shirt en ce début février je dévale les quelques marches qui me séparent de l'allée de dalle menant au portail et m'y faufile après avoir abaisser la poignet en fer.
Je trottine le long du trottoir je sais qu'elle ne peut plus me voir depuis sa fenêtre alors je me calme et arrive enfin à l'épicerie qui fait l'angle. Le carillon au dessus de l'entrée tonne sous mon passage, je me dirige sans même un regard à la caissière quinquagénaire vers le fond de la boutique et revient en un éclair, faire enregistrer mes articles.
Je sais ce qui fera sourire Noona et ce qui nous évitera à tout les deux un grand embarras. Elle n'est pas facile à faire pleurer et moi je ne suis pas doué pour réconforter, je suis juste doué pour payer et me défiler et c'est un peu le second point que j'essaye d'éviter en mettant le premier en oeuvre.

Il m'aura fallu à peine dix minutes pour rejoindre sa p'tite baraque qui paye pas de mine mais qui lui appartient, de grande foulée et de lourde respiration profonde à moi la planche à repassée aussi épais qu'une allumette -mais comment mes poumons peuvent-ils bosser correctement avec si peu d'espace hein-. Je sonne sans m'acharner cette fois sur sa sonnette sinon on y resterait la nuit parce que j'aurais encore dans l'idée dlui jouer un p'tit air passer de saison et elle m'ouvre, après un temps la bougre.

"Tiens, cadeaux".

Une nouvelle boite, pas la même peut être moins bonne mais en tout cas pleine cette fois, un petit mot griffonné à l'arrière comme sur la précédente et toujours aussi touchant. Je suis le plus parfait des dongsaeng.


" à ma Noona pas douée qui pue des pieds. Je suis encore là pour te réconforter et sécher tes pleures et aussi éventuellement essuyer les grosses traînées de morve sous tes naseaux de cheval. Noona en écrivant j'ai réalisé que tu ressemblais beaucoup à un cheval peut être un poney parce que tu es petite et un peu boulotte mais tu reste rigolote alors je t'aime bien. Pense à moi et garde moi ceux au chocolat blanc. Xoxo Dae Ho la ta fripouille" .

Elle lit, la tête penchée sur le dos de la boite de chocolat c'est cool ça me touche qu'elle s'en cogne pas mais si elle pouvait dégager de l'entrée parce que je caille moi les bras dénudés. Doucement je la décale alors, mes mains se posent sur ses petites épaules de femmelette et je la fais reculer avec précaution..tout en agrémentant le tout d'un "bip bip bip" comme ceux des semi-remorque qui décharge leur marchandise voilà voilà.

Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Mer 3 Fév - 4:41
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Toujours une parade pour éviter les fêtes. Ça m’étonne qu’il n’ait pas déjà eu l’idée de se faire offrir des chocolats qu’il aime. Mais bon, Dae Ho et ses goûts… c’est qu’il est compliqué le grand gamin. Je le regarde en soupirant. Il a en horreur les réunions de famille et je veux bien le comprendre. J’y ai déjà assisté par le biais de sa sœur. Plus jamais. Je me souviens encore que Dae Ho venait chez moi, ou chez mes parents quand nous étions enfant, uniquement par caprice ou par fugue, pour échapper à son sort. Ce qui, en soit, n’avait aucune importance tant qu’il n’était pas en âge de comprendre sa place et le monde dans lequel il vivait, selon son père. Dommage pour lui, il a grandi, un peu trop même, et je ne peux plus le kidnapper. Ou alors, peut être lui servir d’alibi ? Je refuse même d’émettre l’hypothèse. Passer pour sa copine et faire croire à toute la famille que nous sommes si proches que ça ? Oh que non ! Bien qu’il n’y ait aucune ambiguïté pour nous, je suis certaine que sa sœur et ses parents voient déjà ses visites et nos sorties comme des rendez-vous galants… ou alors, ma mauvaise réputation concernant la gente masculine me classe plutôt dans le groupe des filles faciles qu’il aime se faire régulièrement. Dae Ho est un bon parti, pas pour sa fortune, mais pour les qualités qu’il cache à tous par des couches et des couches de saloperies. Il y a peu de raisons qui me pousse à dire non et qui sont surement similaires aux siennes : la maturité, le fait que nous nous connaissions depuis l’enfance et finalement, la peur de se faire du mal quand on tient trop à l’autre. Je ne le supporterais pas.

« Hm ? Oh, pas grand-chose en réalité »

Sortie de mes souvenirs, je l’ai fait répéter sa dernière question et me suis mise à rire avant de lui répondre. Il n’a jamais aimé que je parle de mes petits amis, et c’est à juste titre, il n’aime pas l’idée que je sois avec quelqu’un tout court, dans l’éventualité où il devrait sécher mes larmes. D’accord, ça n’est arrivé qu’une fois, mais je pense que ça a été suffisant pour nous deux. Sans ça, je n’aurais peut-être jamais su à quel point Dae Ho pouvait être maladroit. Je savais qu’il l’était dans sa façon d’exprimer ce qu’il ressent, mais à ce point, quand j’y repense ça me fait sourire.

Il s’échappe rapidement. Je ne comprends pas, je le regarde faire sans même pouvoir le retenir. Je le suis dans le couloir, rentre à cause de la fraîcheur de cette journée et attend comme il me l’a si gentiment demandé. Je reste un peu bête là. Je ferme la porte et je profite pour ramasser la serviette que je lui ai jetée dessus, la mettre dans la panière à linge, puis finir deux trois bricoles que je n’avais pas encore astiquées. C’est bizarre, il ne m’a jamais fait le coup, j’ai dit quelque chose qui ne lui a pas plu ? La sonnette retentie encore. Je regarde si c’est lui et quand j’aperçois ses bras tout blanc, j’ouvre. Il me donne une boite assez rapidement, que je lis en penchant la tête en essayant de me concentrer. Difficile avec les bruits de semi-remorque qui recule. Si attentionné !

Plus je lis et plus je me rends compte qu’il a compris que… j’étais de nouveau seule. Son petit mot, pas très délicat, mais néanmoins adorable quand on sait à quel point il est difficile de tirer des gentillesses de sa part, me font sourire. Pour le coup, ce n’est pas l’absence de Jae Min, ni notre séparation qui risque de me faire pleurer, mais les tendresses que mon petit frère a à mon égard quand il le veut bien. Je me mets sur la pointe des pieds, embrasse sa joue en le forçant un peu pour un câlin. Mon corps parait tellement fragile entre ses bras que ça m’étonne presque. Il a grandi, il est plus large, mais je ne suis pas habitué à le voir comme un adulte encore. J’aimerais lui chuchoter qu’il n’a pas le droit de faire plus adulte que moi, mais j’ai une autre idée. Je desserre un peu ma prise et le regarde en levant un peu ma tête.

« C’est si évident que ça que le seul homme stable de ma vie soit un post adolescent ? »

Je fais la moue, attend quelques secondes et lui ébouriffe les cheveux. J’ai pris cette mauvaise manie de faire un clin d’œil taquin à qui serait complice, avant de mettre assez de distance pour qu’il ne se sente pas mal à l’aise. Suite à quoi, je l’ignore presque pour ouvrir la boite sans déchirer le papier. Une fois fait, j’enfourne un chocolat puis lui tend la boite.

« Allé, tu as bien mérité tes chocolats blancs. Au final, on devrait peut-être passer cette fête idiote tous les deux ? Dragon noona te sauvera de tes corvées encore une fois ~ »

Je ne sais que trop bien le surnom qu’il me donne. Il ne le fait même plus dans mon dos. Quand on était petit, il adorait me représenter comme ça, mais c’était plus un jeu, un surnom qui relevait plus de l’affection que du qualificatif péjoratif. Je caresse rapidement le bout de son menton légèrement râpeux en arquant un sourcil.

« Oh c’est nouveau ça, tu héberges les poils d’un copain qui doit les récupérer bientôt ou c’est vraiment les tiens ? » ma bêtise me tuera… mais je me devais de gâcher ce moment, pour ne pas poursuivre du côté mielleux de la force. Je m’en voudrais de me montrer trop adorable et surtout, surtout, de briser le mythe du frère et de la sœur qui se crêpent le chignon.

Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Sam 6 Fév - 6:05

I'm back darling !


En fait je pensais qu'elle allait râler, me foutre dehors mais ça non elle en est pas capable après non j'la voyais pas faire ce qu'elle fait à l'instant alors comme un conno je reste les bras ballants, la bouche entre ouverte et les yeux ronds comme des billes sous l'étonnement. Elle me serre contre elle, genre elle me fait rentrer en contacte avec ses lolos sans m'en retourner une après..Est-ce que j'ai visé juste? Est-ce que Noona est vraiment larguée? et elle l'a été aussi ? Pourquoi ça lui arrive toujours? Moi si je n'avais pas MinNam et également si je ne l'avais pas depuis tout petit substitué à ma sœur aînée je sais pertinemment que j'aurais eu le béguin pour elle. In Soon est belle, bon pas très grande mais d'une taille convenable, elle n'est pas formée de fou mais l'ensemble est correct. J'aime bien sa voix et le fait qu'elle reste naturelle malgré les pressions que les jeunes comme nous subissons avec toutes ces conneries à la télé. Dictât de la beauté auxquels j'ai cédé d'ailleurs lol mais ce n'était pas juste pour ressembler à tel ou tel acteur non, moi c'est parce que je ne pouvais pas blairer ma gueule de con.
Après je dis pas que le bistouri c'est une baguette magique, loin de là la preuve je suis toujours aussi con mais juste que maintenant ça ne se lit plus sur mon visage.
Elle remue contre moi et bientôt elle me fait face, ses yeux en amandes dirigés vers les miens. Je lui souris, sans vraiment le réaliser au début puis une fois que j'en prends conscience je me recule, étire mon t-shirt et tousse un peu gêné. Je ne dois pas me ramollir ça n'aiderait aucun de nous deux et surtout pas moi si je me montrais plus coulant avec elle. Je dois être cet électrochoc qui l'empêche de s'épandre sur son sort et elle tient le même rôle pour moi. Jamais je ne lui avouerai fréquenter un garçon.. ça relève de l'impossible je suis bien trop lâche pour ça.

"Post-adolescent j't'en merde j'ai du poil au kiki moi madame, peut être pas autant que toi mais tout d'même! "


Elle a su dire les mots magiques pour que ma gêne éclair ne soit plus qu'un lointain souvenir, je n'ai plus froid non plus la porte est refermée et j'ai pu me réhabituer à cette chaleur ambiante, on est bien chez elle je n'ai pas l'intention de repartir avant un p'tit moment. peut être même qu'elle me laissera me pieuter dans sa bedroom?
Je la suis jusqu'au salon, avançant sur la pointe des pieds pour voir par dessus son épaule sans être gêné par son chignon, elle déballe mon cadeau et je veux voir quel chocolat elle compte me bouffer en premier, j'aurais du prendre une boite pour moi aussi au lieu de jouer les radins. Dés que l'offre généreuse et énoncée je viens piquer deux trois douceurs blanches et sucrées que j'enfourne sans plus attendre dans ma bouche. Un délice putain j'me suis pas foutu d'sa gueule !
Je mâche alors je suis sage elle en profite pour me taquiner et meme me piquer au vif mais c'est de bonne guerre, combien de fois j'ai tailler sa poitrine existante seulement dans sa tête hein ? Je hausse les épaules tout en laissant ma langue glisser sur mes dents un peu crassées par les chocolats.

"Oh ta gueule c'est ceux de JiHyuk."


Je ricane en venant passer mes doigts sur la zone rappeuse, ah ouais j'avais même pas fait gaffe je suis pas non plus super poilu alors c'est vrai que ma flemme l'emporte le plus souvent et le rasoir dort un bon bout de temps sur mon étagère de salle de bain avant que je me décide à m'en servir. Petit j'voulais vraiment que ça pousse j'étais toujours le nez baissé vers le calbute j'avais peur que ça n'arrive jamais.. l'horreur putain. Maintenant tout ce qui peut m'éviter de perdre du temps je prends. je prends parce que ça veut dire que j'peux dormir plus longtemps et dieu que j'aime ça lézarder au lit.
Je viens passer mon bras autour de ses épaules et nous guide jusqu'à son petit canapé qui trône presque au milieu du salon, face à la télé. est-ce qu'elle la regarde beaucoup ? Moi avant j'aimais beaucoup ça surtout les émissions de variété je suis sûr que noona pourrait y faire une apparition. genre dans un freak show ou une connerie du genre. non plus sérieusement je la vois bien parler de ses compos et tout le bordel.
La boite de chocolat finit sur ses genoux, j'en prend encore un, un blanc et le coince entre mes dents avant de venir étendre mes longs bras le long du dossier. Je soupire de satisfaction, les jambes croisées la tête basculée vers l'arrière.

"on est libre quand on est seul noona, on a besoin de personne sauf peut être de ses amis et encore, seulement si ils sont aussi exceptionnel que moi."


Bien dit l'ami.

Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Dim 7 Fév - 1:47
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Ce petit moment tendresse n’aura pas duré bien longtemps. Je crois que ni lui ni moi n’y sommes habitués. Le peu que l’on partage est déjà amplement suffisant, il n’y a pas besoin de s’éterniser pour que l’autre comprenne ce que le premier ressent. Je dis des bêtises, volontairement pour le frustrer, pour le faire rire et finalement c’est moi qui ris, il a du répondant, je crois que je l’ai un peu trop influencé, ou alors c’est l’autre idiot, mais je préfère croire que c’est moi. Même si je ne doute pas que Dae Ho ait sa propre patte, ça c’est certain. Je prends un faux air choqué.

« Mais c’est qu’il est voyeur en plus de ça ? Tu files du mauvais coton Dae Ho, espionner noona, franchement, je savais que tu m’aimais bien mais quand même »

J’allais ajouter d’autres mots, mais ça aurait sonné encore plus bizarre. On se retrouve rapidement sur le canapé, lui qui engouffre trois chocolats d’affiler. Eh bien, il ne se fait pas prier ! Je ris en le voyant faire. Il n’y a pas à dire, quand il est là je me sens mieux. Il a toujours été là, même si parfois je l’ai mis de côté pour diverses raisons, notamment celle de ne pas l’impliquer dans des problèmes qui pourraient facilement l’ennuyer et me rendre vulnérable à ses yeux. Il ne m’en veut jamais bien longtemps. Et je ne lui en aie jamais voulu que je sache, pour ses absences. Etudes ? Problèmes personnels ? Familiaux ? Je n’en sais rien, mais je sais qu’il saura m’en parler s’il en a besoin. Je l’embête avec ses poils et fait la grimace à l’évocation du délinquant qu’il fréquente. Son meilleur ami de toujours… à mon plus grand regret.

« burk… tu lui fais confiance à ce point ? Tu es sur que ce sont bien des poils de barbe ? » Je regrette immédiatement, ma vulgarité me surprend. Je crois que je me défoule un peu trop. Je n’ai prononcé aucun mot sale à vrai dire, mais le contenu… toujours le contenu. Je me tais, on mange des chocolats, on va vider la boite à une allure… heureusement pour moi, il ouvre sa jolie petite bouche pour dire quelque chose d’à la fois mignon et intelligent. Il pourrait vraiment me faire pleurer… c’est quand je souris qu’il essaye ? Le saligaud !

« Qui êtes-vous et qu’avez-vous fait de mon dongsaeng ? » Je souris, décidément, je n’arrive pas, même s’il m’émeut plus qu’il ne devrait, la joie prime et rend le tout plus agréable. J’attrape un chocolat blanc et le présente à sa bouche, prenant un chocolat de l’autre main pour faire de même. Une fois le mien avalé, pas encore fondu totalement, il est en réserve contre ma joue. Je m’exprime. Certes, la bouche pleine, mais pas envie d’attendre.

« On devrait arrêter, on ne va rien manger ce soir. Tu as envie de manger quoi ? Promis, c’est pas noona qui cuisine, on commande quelque chose de bon et on se fait plaisir » C'est une évidence qu'il va rester et s'il penser s'éclipser, maintenant, c'est mort pour lui ~ à moins de faire de la peine à noona ~ Je sais bien qu’à un moment ou à un autre, il va reprendre ses aises de petit prétentieux pourri gâté, mais tant que je suis aux petits soins, j’espère qu’il évitera. Je prends la télécommande sur la table basse et l’allume, mais je n’ai pas vraiment envie de regarder. J’étais bien occupée avec mon ménage en réalité, pour éviter le problème de ce manque qu’IL occasionne… et maintenant, j’essaye de le combler par la présence de Dae Ho. Mais pour trouver des occupations qui n’impliquent pas que l’on s’arrache les yeux… ça n’a jamais été facile. Au contraire, on a toujours échoué à ça.

« Oh, il devrait y avoir cette émission, tu sais, avec les ratés. Je sais, c’est méchant, surtout que je suis du métier, mais certains se prennent tellement au sérieux, il faut qu’on voit ça ! » Les émissions musicales en général, je ne regarde que les pré-sélections pour être certaine d’y voir les perles de l’année. Et quand je dis parle, je dis bien évidemment, la crème de ces personnes qui n’ont pas le talent requis. C’est malheureux, mais ils se sont exposés et personne ne les y a forcés. Puis, mince, tout le monde rit, pourquoi pas moi ? « Ça te dit ? Ou tu as une autre idée en tête ? »

Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Dim 21 Fév - 16:51

I'm back darling !



Je savais que Noona n'avait rien d'une vraie fille, elle a juste les boobs et la choupette mais sinon c'est un homme dans l'âme. Je ne rétorque rien quand elle fait allusion à d'autres poils que ceux de barbe, je l'ai bien senti se tendre en réalisant être allé un peu loin. Je pourrais jouer le farouche mais bon, n'oublions pas qu'elle était mal avant que j'arrive et que ça ne serait pas très judicieux de l'enfoncer encore plus même si c'est pour rire. C'est avec ce genre de réflexion de beau gosse sage que je me rends compte de ce changement en moi. Avant je parlais, à tort et à travers j'en avais rien à cogner de l'avis des autres, de les blesser avec ma langue acerbe et pas toujours polie. Je voulais juste me mettre en avant, râler quand l'envie m'en prenait, me tirer une fois lassé sans penser au conséquence pour l'autre. Aujourd'hui je suis encore un jeune con mais j'essaye un peu de me mettre à la place du dragon, et je la ferme bien comme il faut. Si je me mets trop dans son rôle je vais bientôt croiser les jambes et ressentir une irrépressible envie d'aller récurer les chiottes, je suis sûr que c'est instinctif chez les meufs !
Voilà regardez elle me nourrie comme la grosse dinde qu'elle est !Oh je ne l'insulte pas les dindons ils sont bien bébé un jour et c'est leurs mères qui leur donnent la béquée? Alors chut mauvaise langue, Noona sait que je suis pas méchant dans le fond.
Je croque dans la douceur sucrée, j'en ai partout au coin des lèvres je n'ai pas une grande bouche mais elle est pulpeuse heureusement. Je ne sais pas à quoi j'aurais ressemblé si ça avait été autrement, parce que j'ai tout de fin et pointu -sauf ma bite- alors vaut mieux que ça reste harmonieux. Mon nez était vraiment une tâche sur une toile parfaite, il a juste suffit de quelques retouches et voilà le travail.
Je referme le couvercle de la boite, les bras tendus les main agrippée dessus, genoux joint je gonfle les joues en me posant cinq minutes pour considérer sa question...Manger avec elle impliquerai que je reste plus longtemps et au début j'étais passé au coup de vent..J'aime bien être avec elle, ça me change les idées aussi je me vide la tête comme j'essaye de le faire avec elle en fait ma démarche est parfois un peu égoïste mais qui peut me juger?

"Moi je veux pizza, mais de chez dominos, on fait livré maintenant? Parce que ces p'tits chocolats m'ont mis en appétit !"


Elle allume la télé pendant que moi je me saisis de mon téléphone coincée dans ma poche avant et étroite de jeans. Je navigue tranquillement sur la page du site sans faire attention à ce qu'elle me dit c'est seulement quand elle se tait que je relève la tête plongeant un regard interrogateur dans le sien.

"Tu disais?"

Je devis mon attention vers l'écran plat qui nous fait face, ah oui pourquoi pas moi dés qu'il est question de se fendre la poire au détriment de quelqu'un je suis partant ! Elle n'aime pas JiHyuk comme ma soeur MinJi, mais pourtant je leur trouve quelques points de ressembles..Je vais finir par me demander si ce n'est pas moi qui influence les autres comme un démon.

"C'est ok pour moi j'aime bien me foutre de la gueule du monde tu le sais nan? Oh je vais prendre une avec du porc dessus j'ai une grosse faim !"

J'ai beaucoup voyager et ce qui m'a le plus surpris c'est la différence de pizza qu'on peut trouvé entre les état-unis et ici par exemple, ou même Hawaï ! Moi j'aime bien nos goûts en Corée je suis assez chauvin pour ce genre de truc éhéhé. je dépose mon portable sur la table basse devant moi et vient y appuyer mes pieds déchaussés. Je me mets à l'aise même si elle ne m'a pas invité  à le faire mais que voulez-vous Noona est une très mauvaise hôte.

"T'as quelque chose à boire? j'ai la gorge sèche."


Je me masse la dite gorge en grimaçant légèrement, je suis sorti sans me couvrir tout à l'heure j'ai vraiment été con. A la fac en se moment c'est pas non plus la big éclate alors je ne peux pas en plus rater les cours...J'en parlerai pas à Noona parce que depuis qu'elle me connait elle ne m'a jamais vu m'inquiéter pour ce genre de chose secondaire pour moi...Ma relation cachée avec MinNam me fout tout en l'air je ne sais plus quoi en penser si je dois la continuer, si je dois l'assumer ou finalement laisser tout tomber. Je l'aime mais ça ne fait pas tout malheureusement et il faut parfois être égoïste parce que le plus important dans une vie, c'est celui qui en est l'acteur principal.
Personne ne peut avancer à ma place sur la route qui est la mienne, les choix que je fais ils sont pour améliorer ou non mon avenir ou mon quotidien et ces derniers temps...
Je soupire lourdement en frappant plusieurs fois mon dos dans l'appuie du sofa, je m'y enfonce chaudement alors qu'elle vient me tendre une canette fraîche.
"Cimer Albert"
Je lui fais un clin d’œil made by me et la décapsule avec l'angle de la table; je suis passé expert dans cet art là, l'art de la table lol jeu de mot pourri bonjour.

Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Lun 22 Fév - 5:37
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Il a faim et c’est tant mieux, comme ça je ne me retrouverais pas seul. Visiblement, ça ne lui pose pas de problème de rester et ça m’arrange. C’est un peu comme un rituel, bien que je n’aille pas si mal. Je me dis que peut-être lui en avait envie, ou besoin. Ça arrive parfois qu’il vienne sans raison apparente et qu’il se confie un peu. Je ne peux pas trop dire si c’est le cas, mais Dae Ho ne dit pas tout  non plus, même quand c’est le but de ses visites. Peu importe. Je récupère l’ordinateur pour payer par carte et surtout pour éviter d’avoir un choix réduit sur le téléphone. J’aime quand je peux voir plusieurs articles sans avoir à dérouler toutes les deux secondes la page.

Je lui parle en attendant que l’on commande et il ne me répond pas immédiatement. Où est-ce qu’il était encore passé ? Je répète brièvement, mais il avait compris et finalement me mets à rire. Cette espèce de petite tête bien remplie malgré tout est une vraie commère quand il le veut. Pas avec n’importe qui. Dae Ho peut être dangereux quand on ne le connait pas. Mais je n’ai rien à craindre, et je n’ai jamais eu peur ni de lui, ni des ragots que l’on pouvait colporter sur moi, bien qu’ils soient encombrant. Il commence à prendre ses aises alors que je me repose pour m’installer, et me demande à boire. Ah non ! « Oui, mais il va falloir que tu te lèves pour aller le chercher, vu que je suppose tu n’as pas spécialement envie d’eau ? » J’ai bien des bières, des boissons, mais comme il s’est bien installé, je me suis dit que c’était un peu dommage de ne pas en profiter, qui plus est, je n’ai à prendre soin que de moi en ce moment, alors j’ai la flemme de le chouchouter, je le fais déjà bien assez depuis qu’il est arrivé. Il m’a bien offert des chocolats, mais je le vois à son comportement qu’il profite et ça m’agace, j’ai le droit de le taquiner un peu moi aussi !

Je vois qu’il ne bouge pas le saligaud alors je propose quelque chose d’assez simple. « si je vais nous chercher à boire, ce soir, tu dors avec moi » C’est une sorte de punition, pour lui, en sommes, mais on sait tous les deux que ça n’en est pas vraiment une. Finalement, je me lève et récupère les canettes, avant de lui en tendre une et de me rasseoir. « J’ouvrirais la porte pour récupérer les pizzas aussi, oui » Je le devance, au cas où, qu’il ne se mette pas à penser que je l’arnaque, alors que dans l’histoire ce serait plutôt l’inverse, encore que je m’en tire bien je pense. Je négocie assez bien, ou alors, je fais pitié, au choix, je préfère me conforter dans l’idée que je suis géniale.

On se cale, et on commence à regarder ce qui passe, c’est-à-dire, les épreuves éliminatoires et les ratés de nombreux candidats, chose qui m’a toujours fait rire Il y en a un qui ne démord pas et fait un signe à la Beyonce, ce qui me fait pouffer de rire. « On dirait presque toi, mais je suis sûre et certaine que tu as plus de talent, c’est dire à quel point il était pitoyable » Je tire la langue entre mes dents, tape doucement dans sa canette avec la mienne, la guerre est déclarée. Lui comme moi savons que ça va mal finir pour l’un ou l’autre, que celui qui sera vexé va chercher à frustrer l’autre et que ça n’en terminera sans doute jamais. Ou plutôt, si, mais seulement parce que nous serons morts de fatigue.

Je me lève au bout de quelques passages à la télévision, et récupère le tout en laissant un pourboire, je reviens, j’ai pris des serviettes et des assiettes dans la cuisine et m’amuse à tout découper au ciseau. Pourquoi s’enquiquiner quand on peut faire si simple ? Et comme ça je ne me brule pas et je peux toujours avoir mon attention portée sur la télévision. Je prends un premier bout peu de temps après, mord dedans et me lèche les lèvres. Juste délicieux.

C’est à ce moment précis que je n’ai plus bouger en observant mon poste de télévision. Un homme, très mince, très grand et aux oreilles plus que décollées et grande vient de se présenter. Je tourne ma tête doucement vers Dae Ho « Ose me dire qu’il lui ressemble pas » Je me mets à rire doucement en essayant justement de maîtriser, mais… c’est plus fort que moi là !

Lee Dae Ho
I'M AN HEIR
here since : 03/06/2013
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: pris par untel / vide / etc...
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURS
FINIS
ABANDONNÉS
Liens utiles
Sam 26 Mar - 4:45

I'm back darling !



Les coudes appuyés sur mes genoux je fais sauter l'ouverture de la canette avant de la porter à mes lèvres. Une première gorgée est avalée, le gaz me remonte au nez et me tire des larmes qui heureusement ne prennent pas forme au bord de mes cils. Je secoue la tête en passant un bout de ma langue sur mes lèvres mouillé par le soda sucré, c'est tellement rafraîchissant après avoir traverser la ville tel le héros que je suis. La canette dans une main je viens passer celle libre autour de mon poignet que je serre un long moment entre mes doigts osseux. Je n'ai pas grossi malgré le nouveau régime que je m'impose, j'ai dans l'idée de prendre en masse et avant toutes séances à la salle je dois m'alourdir car je n'ai aucune envie de ressemble à un lapin dépouillé de sa fourrure en transformant uniquement le peu de gras que je possède pour le moment.
Dormir ici n'était pas dans mes projets et je sais par avance que ma réponse ne lui plaira pas voilà peut être pourquoi je fais mine de n'avoir pas entendu ni compris qu'elle était  sérieuse dans son deal pour pouvoir plus facilement me défiler ensuite.
Je sais que c'est mal mais pour ce soir je ne le sens pas, moi aussi j'ai ce gros et lourd problème qui me pèse et rester ici pourrait mettre en péril sa sauvegarde. Je veux que tout cela reste secret, parce que je  ne me sens pas encore prêt à revendiquer ce changement radical d'orientation sexuelle. Rien que de penser ainsi me file la trouille, j'ai une chair de poule bien visible qui court sur ma peau blême et la marque un long moment. L'estomac dans les talons je bois une autre goulée de soda pour me remettre d'aplomb. Je ne suis plus sûr de rien, je ne sais plus réellement ce que je veux.

J'ai toujours été tranquille aucune désillusion possible car jusqu'à maintenant j'ai fréquenter sans jamais y mêler la moindre once de sentiments. Ça m'allait et je m'y retrouvais parfaitement mais voilà que l'arrivée de MinNam a bouleversé tout ce en quoi je croyais. Peut être que cette alchimie purement physique m'a aveuglé et laisser croire que j'avais des sentiments  à son égard. J'en rêve de plus et ne peux pas toujours me contenir il est vrai mais finalement c'est peut être bien cette retenue qui nourrit ce fantasme inavouable. Sans doute qu'une fois assouvie la chose me paraîtra évidente et je laisserai tout tomber ? Je crois que MinNam n'est pas le genre de mec a abandonner et même si en ce moment sa simple présence me retourne le cerveau je ne pourrai plus me regarder dans une glace en lui ayant fait un coup pareil.
Si la solution de tout mes tourments et de faire ce qui me hante tant il suffirait simplement que je le fasse mais certainement pas au détriment de celui que je dis aimer. Regardez moi, je joue le mec avec des principes alors que j'en ai fait pleurer des dizaines après une nuit, une semaine passées à rêver à mon bras. Je ne sais pas pourquoi cela devrait être différent avec lui, peut être parce que je ne me suis jamais autant montré sincère avec quelqu'un et que je ne m'étais jamais vraiment investi dans mes autres relations. Elle est sans doute là la réponse à toutes ces tortures mentales, encore faut-il que j'arrive à la trouver. Est-ce que même supprimer ce point d'interrogation changera les choses? Et si vraiment il s'agissait seulement d'une attirance pour l'inconnu, et si je passais à l'acte pour rassasier ma curiosité est-ce que je peux craindre de ne plus rien ressentir pour lui?
Et si demain je me réveillai avec ce même dégoût qu'autre-fois pour les types de son espèce? Je crois qu'à trop vouloir garder les choses pour moi j'ai fini par oublier que je ne pouvais m'aider vraiment, que cela pouvait avoir du sens. Je n'ai osé rien dire car j'avais honte mais pas seulement, je n'ai jamais pu affirmer haut et fort que je l'aimais de cet amour dépeint dans les films et les roman à l'eau de Rose. MinNam est a moi comme peuvent l'être tous mes proches, comme peut l'être InSoon, comme pourrait l'être un animal si j'en possédais un. Je ne suis q'un collectionneur de personnes mais surtout d'attentions, et en prince insatiable je n'en ai jamais assez.

Je sens sa présence à mes côtés et instinctivement un sourire complice vient fleurir sur mes lèvres alors que sa canette rencontre la mienne. Mes lèvres sont une nouvelle fois trempé par la boisson et ma gorge rafraîchit par cette dernière. Ma température a monté à force de repenser à toute cette histoire, je ne serai pas serein tant que je n'aurais pas agit: j'ai bien trop longtemps attendu bêtement que les choses se règlent sans que j'ai à faire un choix. J'ai toujours été passif, surtout en rencontrant JiHyuk; il avait cette assurance qui me fait défaut encore aujourd'hui, cette grande-gueule qu'il m'a céder comme héritage et cette répartie qui était mienne bien avant de le connaître.
Je me suis si souvent reposé sur sa personnalité forte et son charisme naturel que je n'ai pas vu venir le jour où lâcher dans ce monde sans pitié je devais faire mes preuves et mordre tout comme mon modèle. J'ai cru dominer mes choix et mes actes, être le seul décideur de tout mais en réalité pas du tout. J'ai suivit les réactions d'un corps qui n'a pas la parole ni même une pensée propre, qui ne réfléchit pas comme mon esprit et surtout qui ne connait pas mes souffrances. J'ai joué au con en arborant cette personnalité masculine qui fonce quand son cœur se met à battre la chamade sans me soucier de l'avenir. voilà où tout cela m'a mené aujourd'hui.

Le livreur arrive et je décide cette fois me ne plus repenser à tout ça, de ne me concentrer que sur cette soirée qui s'annonce plutôt cool et sans prise de tête. Je lui annoncerai après l'émission que je rentre chez moi. Noona aurait pu être la clef qui déverrouille ce coffre intérieur qui maintient captifs tous ces maux si douloureux, mais j'ai fait le choix de ne rien lui confier: je dois m'y tenir. Elle apporte notre pitance et je ne me fais pas prier pour engloutir une bonne partie d'une large part à triple saveurs. Un candidat arrive alors, je souris et laisse s'échapper de mes lèvres un bout de ma pépéroni .
"Je vais carrément lui envoyer une photo parce que là c'est son twinny."
Je dégaine mon téléphone de ma poche avant de jeans, encore un vêtement trop étroit qui fera de moi un homme infertile dans les prochaines années. Le dos droit jambes tendus je hisse la tête sur le dossier du sofa, la pizza prisonnières d'une dentition parfaite et blanche, j'extirpe enfin mon téléphone et peux ainsi relâché la pression en laissant mes fesses se renfoncer dans l'assise. "ah bordel faut vraiment que j'me rachète des fringues."
La canette abandonnée sur l'angle de la table basse je capture définitivement ce visage ingrat d'elf mal luné et l'envoie directement au contact "dumbo " de mon appli whatsapp. Un ricanement m'échappe à la vue des deux petits "v" devenu bleu signe qu'il a lu le message et donc vu la photo. Je sautille presque sur place tout excité de connaître le contenu du petit paragraphe qu'il est entrain de rédiger. Je peux parier déjà qu'il y aura des insultes, je sais même lesquels mais je ne peux pas prédire la teneur de sa futur menace~ Il rage tellement rapidement ce con.
Nous finissons en même temps notre part et c'est pour la taquiner que je viens prendre celle qu'elle avait choisi. Je lui fais un joli sourire de pur emmerdeur tout en l'enfournant en deux bouchées dans le font de mon gosier. Je manque de m'étouffer, mes joues, pleines, deviennent rouge car l'air me manque et la pâte toujours chaude me brûle la langue. Je tiens bons, mes yeux piquent et les larmes menacent de couler je suis un homme alors dignement je souffre en silence, le poings serré contre mes lèvres closent l'autre crispés sur mon genoux.




Baek In Soon
I'M A TROUBLEMAKER
here since : 13/04/2014
Fiche de jeu
YOUR STUFF
ABOUT ME:
Mon coeur est: désespéré
HOMEWORK:
HOMEWORKRP LISTING
EN COURSyulian 01
FINISjaemin 01, dae ho 01, event été, Smooth criminal, jaemin 02,, jungwan, event summer, jae min 03, will 01, will 02
ABANDONNÉS junhyung, tian 01, Dae Ho 02, bal noel, dae ho 03, filles d'Anyang, dae ho 04, will 03, yoon in jae
Liens utiles
Mer 4 Mai - 22:57
&

Lee Dae Ho & Baek In Soon

I'm back darling !

Il est trop silencieux et je m’en rends bien compte. Dae Ho tient en place rarement, il y a deux solutions. Soit il y a un problème, soit il me prépare un sale coup et bien que l’habitude me ferait dire que c’est la deuxième solution, mon instinct de grande sœur attitrée me hurle que c’est la première. Je ne dis rien, ignore pour l’instant tandis que je récupère de quoi manger. On trinque, puis je mets une émission à la télévision et bien entendu un des candidats me fait penser à son meilleur ami. Il s’est mis à rire et se débattre en râlant sur ses jeans trop serrés. « Oui, il vaut mieux si tu tiens un jour à avoir des enfants. Mais ne compte pas sur moi pour les garder, j’aurais des cheveux blancs avant l’heure ! »

Je le taquine en même temps qu’il prend en photo le soit disant chanteur. Je mange sagement, c’est assez classique comme soirée au final, mais c’est ce que j’aime, parce que rien ne se passe jamais comme prévu et que pour une fois, on peut se poser tous les deux. Je récupère une nouvelle part, pendant qu’il pianote, mais il me devance et enfourne la part, pas entière bien sûr. Je lui donne un coup sur l’épaule, sale peste va ! « Tiens voilà ça valait bien la peine, si tu t’étouffe, je te préviens, noona te fera pas de bouche à bouche » Rien qu’en y pensant… je me dis que lui et moi, nous n’avons jamais rien tenté. Je sais bien que lui aurait voulu tenter sa chance, le salopiot, peut être que ça aurait été mieux, il est le seul homme stable, que je connaisse et en qui j’ai cette confiance aveugle. Enfin, il y en a d’autres, mais je les connais bien trop peu et réciproquement. Alors que Dae Ho me connait par cœur et inversement. Je soupire. C’est idiot de penser à ça. Je ne sais même pas si je suis capable de quoi que ce soit avec Dae Ho. Le fait étant qu’il aime profiter de la vie et je ne peux pas le lui reprocher, il vaut mieux maintenant qu’une fois avec quelqu’un. A-t-il déjà aimé quelqu’un sérieusement ? Je ferais mieux d’arrêter de penser à lui de cette façon. Je crois que de toute façon, ça ne m’intéresse pas d’être autre chose que sa noona. Il a beau avoir pensé à moi de bien des manières, bonnes ou mauvaises, il reste un soutien que je ne veux pas polluer, pas comme ça en tout cas.

« Il a une voix bien aigu celui-là… » Je fais la conversation pour nous deux, en attendant que ma petite peste adorée se réveille. Il n’est pas hermétique aux commentaires, ce qui est bon signe. J’ai fini ma boisson et ma deuxième part de pizza, je crois que je vais faire une petite pause avant de reprendre. « Et dire que je m’empiffre et que je n’ai pas de peau de glace à partager en dessert, c’est pas de chance. Et en plus je ferais du sport toute seule pour éliminer » Je fais la moue, je lui lance des perches tellement énormes qu’il a tout intérêt à les saisir. J’ai besoin de son humour décapant aujourd’hui, ne serait-ce que pour me rassurer. Je me porte bien, je suis un poil nostalgique, mais lui ? Pour une fois, j’aimerais bien que les rôles soient inversés, qu’ils soient comme ils auraient toujours dû être : c’est moi la plus vieille qui doit être là pour lui. Encore qu’il n’a pas eu autant d’ennuis, ou alors il ne me dit rien pour x raison ? Je vais finir par me poser des questions, ais-je l’air si fragile que ça ? Où d’être indigne de confiance ? Allé, arrête tes bêtises In Soon, ça ne doit pas être ça. C’est un garçon, tu te poses trop de questions, puis il préfèrerait sans doute en parler avec un mâle… Je grogne. « C’est malin ça, ton seul soutien masculin c’est l’autre, là… tu parles d’un soutien » Si j’avais eu ce qu’il fallait… je n’aurais pas autant pu apporter à Dae Ho et il ne m’aurait peut-être pas autant écouté. Mais résultat, je me sens un peu à l’écart de ses petites affaires, celles qui concernent notamment les plus sérieuses facettes de sa personnalité. Je lui donne une petite tape derrière la tête en passant ma main sur le rebord du canapé. « Ne demande pas pourquoi, j’avais besoin de me défouler un petit peu » dis-je en tirant la langue tout en croisant décroisant mes jambes pour les recroiser différemment. Finalement, j’ai peut être vraiment besoin de sa présence dans ma vie, pour me sentir complète ?

Contenu sponsorisé
Fiche de jeu
Liens utiles
 
I'm back darling ft InSoon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires
-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Gloglo is back avec un diplome en poche !!!!
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
No Kidding  :: FUNNY TOWN :: OLD PIECES OF WORK :: Galsan-
Sauter vers: